Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Alain BITEMAN
Alejer D'ALGER
Old NICK
Poksef DE MAISTRE
MATHIEU SAUDAX
Titus CAT



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

Papiers poujadistes

A QUOI SERVENT LES HOMMES POLITIQUES?

Les présidentielles ont rarement été aussi nulles, les candidats aussi casserolés. Le jeu social-démocratique montre ses limites, tandis que les HP défilent chez le juge. Relaxés les uns après les autres, sauvés par le gong de la présomption d’innocence, ils pointent un doigt vengeur – le même qui recompte les billets - vers les juges. Mordez-le !



A QUOI SERVENT LES HOMMES POLITIQUES?
Dans un pays où les juges d'instruction bossent plus que les routiers (attention aux accidents), où chaque nouvelle affaire gonfle un peu plus le taux d'abstention, la question, taxée de poujadiste il y a cinq ans, est devenue légitime.
Aujourd'hui, nos démocrates sont parfois pires que le gros Louis et son Autrichienne (de garde?) royalistes. Non seulement on les entretient (1), mais en plus ils piquent dans le porte-monnaie!
Mais alors, à quoi nous servent-ils?

Tous pourris, même Poujade !

Train de vie de l'Élysée, caisse noire de Matignon, coûts officiels (2) et occultes des campagnes électorales -toutes onéreuses, ringardes et inefficaces- multiplication des sondages qui ressemblent plus à des branlettes d'autosatisfaction de monarques régionaux qu'à une étude sérieuse des besoins des Français, la démocratie, si l'on admet l'idée qu'elle ait un prix, est devenue un produit de luxe.
Poujadisme!, hurlent les gardiens de la démocratie -nom poétique donné au tiroir-caisse- dont le travail consiste à pleurer lorsqu'on y touche. Car eux seuls ont le droit de la peloter.

Disproportion

N'importe quel imbécile peut constater que les HP occupent un incroyable temps de parole dans les médias. Comme si notre vie en dépendait.
Or, le chien n'a pas besoin de la puce. Et encore moins d'une puce donneuse de leçons: rigueur, patience, travail, sacrifices, efforts! Voire dons, bénévolat… Sodomie?
À quelques exceptions près, les HP n'ont jamais travaillé. Comme disait de Gaulle à propos de Pétain, inventeur du fameux triptyque travail-famille-patrie: "Le travail? Il n'a jamais travaillé. La famille? Il n'a pas d'enfants. La patrie? Il l'a trahie…"
L'HP est un chef de service instrumentalisé par la direction réelle dont il est la tête visible et pas forcément pensante. Comme le kapo, qui finit lynché le jour de la Libération, il sert à cristalliser les espoirs et les haines des détenus.
Aujourd'hui, il n'y a plus beaucoup d'espoir –ayons une pensée humide pour ces jeunes inconscients défilant sur les Champs Élyséens en 1995, attendant du messie corrézien un nouveau paradis- mais il y a de plus en plus de haine: allez zoner dans les cités, les hypers, les trains, autour des boîtes…

Sale quart d'heure pour les HP

La défiance du peuple se lit à travers la chute des ventes de la presse d'information, celle des journalistes compromis avec les HP. La France est en triste position dans le nombre de quotidiens lus pour 1000 habitants.

Les mises en examens finissent toujours bien: peine légère, remontrance, relaxe, non-lieu, grand pardon, voire oubli. Au pire: traversée du désert à la Léotard, qui devrait ouvrir une piste. C'est ça ou la prison. À ce propos, six mois fermes pour Dumas, c'est comme si on donnait un an à un serial killer… Quant à Christine Deviers-Joncour, elle prend trois ans dont 18 mois avec sursis. Une peine de pute, comme dirait Boudard.
Logique.

Les tentatives de salissure des juges d'instruction font mal aux pauvres gens honnêtes, qui voient dans la ténacité de ces magistrats comme une espèce de début de justice. Récemment, le juge Halphen a été dessaisi. Une partie de la procédure (6 ans de travail) a été annulée. Le dossier Chirac a été confié au juge Riberolles, déjà surchargé. Une technique nouvelle d'étouffement, la surcharge. Thierry Herzog, l'avocat de Tiberi, ose: "je ne crois pas que l'on puisse faire revivre ce dossier, sauf bien sûr à vouloir nuire à des personnalités politiques".
Il y a des 747 qui se perdent…

Les fuites à l'étranger (Schuller-le-pourri (3) et Sirven), des gestionnaires désastreux (Médecin, Boucheron et leurs villes ruinées) sont comme des claques dans la gueule du peuple floué, qui devra remettre l'argent dans les caisses à travers les impôts locaux.

Sans compter le spectacle affligeant donné par ces mauvais artistes-squatters des médias: polka des crasses au RPR, tribunal des impurs du PS, masochisme de l'extrême-gauche, déchirements à l'approche du butin des écoles, autodestruction du parti communiste et de son idéal…

Elle est belle, la France… vue de l'extérieur

À l'étranger, l'image de la France, donc la nôtre, en prend un sacré coup: à cause de ces voleurs, le Financial Times décrit un pays où "abus de pouvoir, enrichissement personnel ou financements illégaux de partis s'étaient répandus comme un cancer au sein de la classe politique".
Et encore: "Ce procès a donné un fantastique aperçu de la corruption qui régnait dans la vie publique française sous Mitterrand".
El Pais souligne l'incroyable sentiment d'impunité de Dumas qui s'est permis de "menacer ses juges". Imaginez Rachid, tombé pour une boulette (de shit), qui menace ses juges: "Sales bâtards!" . Rachid sortirait-il vivant du prétoire?
Le New York Times annonce que des "dizaines de responsables politiques de premier plan sur lesquels la justice française enquête actuellement" ont dû avoir "des frissons"…

Le Berliner Zeitung salue la sortie d'Éric Halphen, et ses "sept années de lutte contre la corruption, une lutte symbolique d'une justice nouvellement renforcée contre une monarchie politique un peu affaiblie", et finit sur un triste "la monarchie ne se laisse pas abattre".

La Libre Belgique rappelle que la justice française est "chroniquement désargentée, elle dispose d'un budget trois fois moindre que ses homologues britannique ou allemande… Depuis des mois, son fonctionnement est la cible de la vindicte politico-médiatique".

The Economist, l'influent hebdo britannique, bible des milieux d'affaires, peu suspect de gauchisme, titre "Liberté, égalité, impunité" à propos de Chirac, qui continue à "se placer au-dessus des lois qui s'appliquent aux citoyens ordinaires".
Et ces salauds d'Anglais enchaînent: "M. Chirac fait de la politique depuis 40ans, au service des contribuables, mais aussi à leurs frais, nourri et logé avec un faste que la plupart d'entre eux peuvent difficilement imaginer". Alors, la Révolution de 1789, elle a servi à quoi?
Les journalistes poursuivent sur les fonds secrets, "dignes d'une république bananière". C'est vrai que la France cherche à sauver la banane guadeloupéenne.

Là-dessus, une édition qui découvre la liberté d'expression (Hallier, Montaldo, Barril, Robert, Coignard & Wickham…) et donne des leçons d'indépendance à la presse écrite. Même François de Closets, peu réputé pour ses idées subversives, mais connu pour sentir le vent et lui baiser les pieds, soutient le Tartuffe aux Affaires de Pierre-Patrick Kaltenbach, qualifié d'explosif par ses soins.

Et le gland sur le gâteau: tout ce que la république compte de juristes et de députés débat de l'immunité du président. Une manière élégante de parler de culpabilité. L'avocat général fait savoir qu'une couillette dans la procédure "entache la validité" de l'ordonnance du juge Halphen, ainsi que, évidemment, de "tout ou partie de la procédure ultérieure".

Ben voyons.

Le faux combat des faux chefs

Aujourd'hui, FN mis à part, tout le paysage politique français est au pouvoir, à Matignon ou l'Élysée. Serrés autour de la caisse, comme des SDF autour d'une bouche d'aération du métro début janvier. La cohabitation résout les problèmes de fins de mois difficiles, surtout de l'opposition. Finalement, pourquoi la paix? Parce qu'elle rapporte plus que la guerre. Aucune morale pacifiste là-dedans.

600 millions de francs de commissions occultes ont été prélevées uniquement sur les construction et rénovation des lycées d'Ile de France entre 1989 et 1996. Racket consensuel.

Peu importent les idées, l'objectif est d'approcher la pompe à fric et de détourner quelques gouttes, comme la Mafia, qui n'a pas l'alibi hypocrite du service du peuple. Malheureusement, le fric facile rend accro. À part de Gaulle, peu sont restés de glace devant le jackpot infernal.

Est-ce qu'on a une gueule d'amnistie ?

La première fois, on n'a rien dit. Et on n'a pas vu grand chose, non plus.
La seconde, il faudra nous expliquer plus longtemps (un coup à dépaver les rues, disait le bel avocat Devedjian, auteur d'un démarrage stupéfiant dans le Barreau). Mais la Justice s'en charge.
Patrick, après l'annonce de la mise en examen de Pasqua, contre-attaque, à propos de la justice, selon lui en crise: "Plus que de moyens, c'est d'insuffisance d'organisation dont elle souffre et elle perd toute crédibilité, alors elle cherche à récupérer sa crédibilité en s'attaquant aux puissants du jour".
Une ligne de défense puissante de la part de l'avocat du RPR.
Alain Minc, tête pensante du Monde, propose la relaxe des HP examinés contre leur inéligibilité. Et pourquoi pas Aziz, dealer de son état, remis en liberté contre la promesse de ne pas se présenter aux législatives?

Rappelons que la cellule anti-corruption formée par Eva Joly et Laurence Vischniewski ne dispose que de deux enquêteurs policiers à plein temps.

Alors, à quoi servent vraiment les HP?

À nous distraire, dans le vrai sens du terme. Marionnettes payées pour faire diversion, alors que l'essentiel, la décision, est ailleurs.

Créateurs d'emplois

Les HP font vivre leurs imitateurs satiriques (Gerra, Sébastien, Guignols, plus une ribambelle de médiocres) et leurs imitateurs non satiriques qu'on appelle journalistes politiques, censés nous vendre la nécessité de la vie politique pour la démocratie.
Or, le rapport entre démocratie et vie politique, un joli euphémisme pour agitation idéologique devant les flux de NOS capitaux, n'est pas évident.
En attendant, les HP, spécialistes du charme et de la confusion, comme les magiciens, amusent la galerie pendant que leurs maîtres continuent le travail de fond: le pillage du Trésor national. Le fruit de notre labeur.
Et il faudrait que les chômeurs culpabilisent?

Le journaliste politique est le précieux relais et l'amplificateur de cette parole politique.
Ses analyses sidérantes (la petite phrase de Jospin, le lapsus de Dumas, la main tendue de Pasqua, la gaffe de le Pen) n'ont aucune incidence sur nos vies réelles et surtout, sur notre compréhension du monde. Complices du crime d'ignorance active, ils s'évertuent à crédibiliser un discours d'une connerie si stupéfiante qu'on se demande comment il a survécu. Ces propos vomitifs expliquent la vente résiduelle de quotidiens, la démobilisation aux élections, la chute de l'audimat et disparition des émissions dites politiques.
Résultat, en se détournant de la vie politique, les Français se détournent de la chose politique. Mission accomplie!
Et quand les HP s'emparent de cette évolution, c'est pour asséner au peuple le dilemme "nous ou les gestionnaires robotisés, nous ou les grands prédateurs transnationaux". Nous ou les ravages de la mondialisation, dont ils seraient les derniers gardiens… le fameux retour du politique, cher à la gauche déçue !

Pères Noël

Le président de la République est le père Noël des parents. Il y en a même qui lui écrivent! Les mêmes qui décident, lorsque leur enfant atteint ses huit ans, de lui avouer que le Père Noël n'existe pas…
30% des Français s'abstiennent lors des Présidentielles. Traduction: les autres croient encore au père Noël politique.
Les choix de société sont devenus des choix entre deux philosophies de consommation, deux hommes, deux produits, qui sont finalement identiques: même goût du pouvoir et même fonction distrayante. Deux marques différentes mais un seul fabricant.

D'ailleurs, la reconversion des HP est en marche: ceux qui ont raté leur coup désertent discrètement les bancs des assemblées pour les fauteuils de la télé ou de la scène (Tapie, Noir, Santini).
À quand un HP animateur de talk show? De débat… politique?

Quelques petites phrases populaires

Les petites phrases des talk-shows ont remplacé les PPP (petites phrases politiques), tandis que les HP ont investi les talk-shows, nouveaux espaces d'expression, depuis que les émissions dites politiques ont (heureusement) disparu.
Le mal a changé de chemise…

Alain Minc, auteur du réformer la justice plutôt que la société, est partisan du changement de miroir… plutôt que de la laideur.
Alain propose l'amnistie moyennant l'inéligibilité, la seule manière démocratique et transparente de tourner la page.
Au fait, pourquoi tourner la page?
Il ajoute: "si une interminable (quel pessimisme, NDLR) opération Mains Propres menace la France, c'est en raison du poids excessif du pénal et de la résonance médiatique des sanctions".
Plus loin: "il importe de trouver un contre-pouvoir…".
Un contre-pouvoir au contre-pouvoir… Quelle finesse pour redéfinir le pouvoir!

Guigou appelle ça une justice plus moderne.
Sa loi sur la présomption d'innocence est dite loi des amis de Guigou.
Elle vient compliquer encore le fonctionnement de la justice, attaquée de toutes parts pour laxisme, dysfonctionnements, gênée par les 35heures…
Et voici une magistrature surprise que le mécanisme de la justice puisse aussi s'appliquer aux puissants. Un cas de figure jamais imaginé. Presque intolérable.
D'où la réforme rapide de la présomption d'innocence, plus prompte que la drastique réforme des prisons (qui a pourtant été ébauchée, depuis l'introduction malheureuse de VIP dans ses quartiers).
Une réforme à double tranchant, puisqu'elle avantage autant le détenu de poids que le petit délinquant multirécidiviste.
Une réforme qui, pour épargner les gros poissons, pourrit quelque peu la vie des petits, citoyens et policiers…
Le Parisien: faut-il supprimer la partie politique des fonds secrets?
Elisabeth Guigou: il faut surtout supprimer l'opacité qui les entoure!
Qu'on nous encule, d'accord, mais dans la transparence!

Répression pour les faibles, amnistie pour les puissants

Alors qu'on nous bassine lourdement à longueur de journée avec l'impunité accordée par des juges irresponsables à l'encontre de racailles multirécidivistes, les mêmes médias essayent de nous vendre en douce l'impunité des HP.
Ainsi, DSK est sorti gagnant de ses démêlés avec la justice, Jean-Christophe Mitterrand respire (les poursuites pour commerce illicite d'armes avec l'Angola sont annulées). Les affairistes Falcone et Gaydamak gagnent… coup d'arrêt dans un dossier pas mort pour autant: il reste la fraude fiscale, le trafic d'influence, l'abus de confiance et de bien sociaux… Rien que ça!
Mais, connaissant la justice française, on reste optimistes.
Quant au juge Jean-Paul Renard (non, ce n'est pas un pseudo), accusé de bloquer les investigations contre des francs maçons, il accuse Eric de Montgolfier de "chercher à le détruire".

La coïncidence du siècle: tous relaxés avant les élections! Amnistie pour les prunes et les HP! C'est la tournée du (futur) président! On ne se chie pas dans les bottes devant le petit… Peuple!
Non-lieu pour tous les membres de la MNEF Connection ainsi que pour Chirac…

Michel-Edouard Leclerc, à propos de l'affaire Destrade-Emmanuelli: " S'il y a moins d'affaires aujourd'hui, c'est plus par la pression des juges et des médias que parce que le système aurait changé intrinsèquement".

France, championne du monde de la magouille?

Au Mondial de la Magouille, la France est tête de série des pays dits avancés.

Thierry Jean-Pierre, ex-juge reconverti dans la politique (député DL), nous parle des fonds secrets (Le Monde, 26/06/01), une enveloppe dont le contenu augmente chaque année depuis 1946 (394MF en 2001). Soit 792MF depuis le début de la cohabitation, plus 84MF de versements supplémentaires en provenance du budget général de l'Etat, c'est-à-dire, en gros, à 1 milliard de F sur les 4 dernières années. Somme non déclarée au fisc, évidemment. De ce point de vue, l'exemple vient d'en haut. Joli effet de la part de ceux qui nous intiment de contribuer, par le versement de l'impôt, à la poursuite de l'intérêt général…
Nous sommes loin de 1979, quand Emmanuelli clamait, au nom de la morale républicaine: " Il n'est pas tolérable que des sommes aussi importantes échappent au contrôle parlementaire… Il est clair (que ces fonds) constituent le moyen privilégié par lequel le gouvernement subventionne les partis politiques de la majorité."
Aux USA ou en Allemagne, ces fonds occultes font l'objet d'un contrôle parlementaire discret mais strict.
Et aujourd'hui, la justice ne se satisfait plus de se voir systématiquement opposer le secret-défense pour couvrir des pratiques qui n'ont rien à voir avec la sécurité nationale.

France, patrie des droits de l'homme… politique ?

Les HP sont au-dessus des lois, elles-mêmes au-dessus des Français. Donc les lois sont la frontière entre les HP et le peuple.

Jacques Lang, ex-ministre de la culture et du culte personnel, a fait appel du jugement contre Coignard et Wickham (L'Omerta Française), le tribunal n'ayant pas donné droit à sa demande. Il était accusé de s'être enrichi sur les fonds spéciaux pendant 8 ans. Jack a perdu son procès en diffamation contre les deux auteurs. Son avocat parle d'une "compilation de ragots et de calomnies avancée sans le moindre élément de preuve".
OK pour les ragots, mais avec des preuves, alors!

Lorsque la presse demande des comptes à Chirac sur ses billets d'avion payés en liquide, et plus généralement sur l'utilisation de son enveloppe des fonds spéciaux (un solde positif de 102MF en 4 ans), la droite dénonce "une campagne de déstabilisation contre M.Chirac".

Et même la fin annoncée des fonds secrets ne résoudra rien: il faudra officialiser et entériner ces petits cadeaux! La démocratie a un coût, comme dirait l'autre. Grandissant. Quel luxe! On devrait la taxer à 20%, comme la langouste, vous ne trouvez pas?
Au fait, pourquoi le financement des partis serait-il public? Ne confondons pas public et transparent…

Un repas indigeste

Denis Robert, l'auteur du fameux Pendant Les Affaires les Affaires Continuent, a exhumé une petite note de frais dans Libé (Rebonds du 13/10/99): l'histoire d'une facture de repas pour 20 personnes, d'un montant de 36 320F, réglé par une collectivité locale. 6 Mouton Rothschild à 1020F la bouteille, 5 champ à 1020F, 11 Hospices de Beaune à 660F, 10 Meursault à 285F…
Le rapport émane de la Cour Régionale des Comptes, ce repas étant justifié, parmi tant d'autres, par les enjeux économiques du dossier, d'après la SEBL (société d'équipement du bassin lorrain), une société d'économie mixte, présidée par un conseiller régional. Dans le même rapport, la SEBL est épinglée pour sa gestion du dossier Smart, dont l'installation de l'usine à Sarreguemines a donné lieu à un triplement de budget (de 55 à 183MF).
Nous apprenons que le proprio du restaurant est un ancien vice-président du Conseil Régional, ancien président du district de Sarreguemines, où est implantée l'usine Smart! Un restaurateur qui s'est même vu accorder une subvention de… 400 000F pour la rénovation de ses murs!

La vraie cohabitation

La cohabitation était déjà dans les mœurs financières, lors du partage des gâteaux municipaux (OPHLM) depuis un bail.
Pour les gogos, il s'agit d'une guerre idéologique: guerre publique, amour privé. Le gâteau se partage juste en fonction des résultats électoraux: tant de PDM (part de marché) pour toi, tant de PDG (part de gâteau) pour moi.
C'est pourquoi un parti n'a jamais attaqué un autre parti à la base, c'est-à-dire au niveau de son robinet à fric. Ce sont les journalistes ou les juges qui font le travail de vérité, pas les HP. Eux, c’est plutôt obscurcissement et confusion.

Les HP sentent le pâté

Leur existence fonctionnelle est en question: le théâtre de marionnettes ne fait plus recette, les Guignols périclitent.

La démocratie, ou plutôt le système politique, va rapidement accoucher d'HP et d'un théâtre plus moderne et plus adapté.
Les petites phrases sont les dialogues de ces marionnettes, qui ont bien intégré leur rôle: amuser le peuple. Simplement, ça n'amuse plus personne (voir Santini et ses blagues lourdingues).
Les dirigeants de Tf1 (première télé européenne) ne sont même plus hypocrites: après la messe, lourdée au service public, le directeur de l'info, Robert Namias, se dit "assez fondamentalement hostile à la présence d'hommes politiques dans les programmes de divertissement". Et comme les émissions politiques ont disparu de l'antenne, on traduit par: les HP, ça ne rapporte plus.

Mais alors, où est passée la politique?

Dans les nouvelles relations des Français entre eux: la verticalité et l'éloignement ayant déçu (Mitterrand, Chirac), l'horizontalité et la proximité sont tendance. Les Français ont substitué la solidarité directe et l'action visible aux espoirs d'une vie meilleure confiés à une élite qui a failli, il faut bien le dire.
Attention toutefois à la récupération de la proximité par les HP. On leur crache à la gueule, ils sont capables de nous remercier pour cette généreuse brumisation, signal fort du peuple.
Ce sera dur de se débarrasser de ce genre de mutants, rompus à toutes les démagogies…

Il y a détournement de la parole politique, comme de la fonction de politique. Les HP servent des intérêts restreints sans souci du plus grand nombre, sauf quand le risque de perdre la place ou de révéler l'arnaque se profile. La tolérance de l'HP ressemble à celle du commerçant: avec un tiroir-caisse pour toute arrière-pensée, voire pensée.

La crise du politique que traverse le pays est bon signe, signe que le peuple commence à croire en lui et prendre son destin en mains. Il reconquiert SA politique en construisant de bas en haut et de proche en proche, sur des bases réelles, et non plus sur les promesses d'un ciel pourri.

Le Ciel commence à nos pieds.

***

Chiffres (sources: l'Omerta française + le site internet du Sénat)

(1): Matignon dispose de 200 MF de fonds secrets par an. Un second financement (6 MF/mois) est réparti comme suit: 1/3 pour l'Elysée, 1/3 pour Matignon et 1/3 est cogéré par les deux.

Le reste va en grande partie aux chefs de cabinet des Ministres. Pour les "poids lourds", cela
représente plus de 100.000F/mois, les autres reçoivent 5.000 F/mois.
Les élus pleurent misère, mais ils cumulent souvent 2 ou 3 mandats. Un député gagne 32.000 F/mois, un ministre 40000, Président du conseil 15 à 25000, un conseiller général ou maire de 5 à 15000.

(2): 90MF par candidat au 1er tour et 120 au second. Un candidat présent au seul premier tour et ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés pourrait bénéficier, au maximum, d'un remboursement de 47,18 millions de francs. Pour chacun des deux candidats en lice au second tour, le remboursement pourrait atteindre 63,02MF.

(3): voilà 6 ans que Didier vivait aux frais de la princesse aux Bahamas. Il dirigeait de là-bas le conseil régional des Hauts-de-Seine ? En réalité, la Maison France l'a mis en retraite anticipée. Pour services rendus?

Samedi 23 Mars 2002
Poudja
Lu 13442 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par le 26/10/2004 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A rien,juste a nous imposés leurs diktats!

2.Posté par licrade le 18/03/2012 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'adolescence de l'organe ressemble a une copie innocente de premiere année de l'ena

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Papiers poujadistes | Papiers progressistes | Les solutions simples de L'Organe




Dans le forum

Allez monte ta valise, salope !

Le forum pourri - Aujourd'hui - 09:29 - Bob Le Saint

Ohé, y a ké-kun ?

Le forum pourri - Aujourd'hui - 09:25 - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

L'homme le plus vieux du monde, était un survivant de la Shoa !

Le forum pourri - Aujourd'hui - 09:20 - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Le topic des blagues honnêtes

Le forum pourri - Vendredi 18 Août - Bob Le Saint

la vie mystérieuse des termites

Le forum pourri - Dimanche 13 Août - bazar atora

Chanteuse à découvrir

Le forum pourri - Dimanche 13 Août - Alejer D'Alger

100% clips de rap

Le forum pourri - Dimanche 13 Août - alejer

salut sa va

Le forum pourri - Samedi 12 Août - ptitcoeur59

j'ai pris des médocs

Le forum pourri - Samedi 12 Août - Copter

Faits-divers divertissants :

Le forum pourri - Mercredi 9 Août - bobolok

Dimitri Korias = David Zar-Ayan

Le forum pourri - Mercredi 9 Août - Old Nick

Kanix, c'est de toi ?

Le forum pourri - Samedi 5 Août - Luke Skydealer



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !