Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Alain BITEMAN
Old NICK
Raymond PROUT
Alejer D'ALGER
Poksef DE MAISTRE
MATHIEU SAUDAX



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

MAUVAISES HUMEURS

De Choron à Titoff...

Histoire d'une dévolution ]b

L'humour français, qui commence avec Choron et Cavanna en 1960, est un domaine curieusement protégé des lois évolutionnistes de Darwin.

b[Les dinosaures d'Hara-Kiri ont laissé la place, après le choc de la comète Mai 68, aux mammifères Coluche, Desproges, Le Luron et Bedos, tous morts aujourd'hui.
Desproges d'un cancer de la peau, Le Luron d'un cancer de l'anus, Bedos d'un cancer des chevilles (1) et Coluche d'un cancer du camion.
La troisième vague voit le déferlement de petites unités à l'humour allégé et à courte durée de vie, symboles d’une consommation rapide, apolitiques et majoritairement sans opinion, histoire, marketing oblige, de ne pas s'aliéner la moindre partie du ou de leur]i public. ]b



Titoff, le chaînon de trop

Le comique Titoff est le dernier maillon de l'Évolution, cumulant ainsi l'expérience de ses prédécesseurs, à l'image du cerveau humain, qui englobe le paléocéphale dinosaurien, le cerveau limbique des mammifères, et évidemment le sien, abouti et supérieur: le néocortex.

Titoff devrait donc logiquement posséder la force de frappe hara-kirienne, la verve sociale coluchienne, le panache leluronesque, la finesse desprogiale et la vacherie bedossarde.
Or, il faut se rendre à l'évidence, question humour, Titoff s'apparente plus à l'amibe, ce protozoaire qui n'a pas évolué depuis des centaines de millions d'années, qu'à l'humanoïde.

Le pseudo-comique, qui s’énerve quand on le critique (voir l’esclandre commis chez Ruquier, et sa tristes défense sur fond de « <i>racisme anti-marseillais ]i»), à ce titre, demeure une énigme. Invité partout (invité d’honneur sur Tf1, France2 chez Clémence Arnaud, permanent chez Ardisson, Comédie chez Farrugia), il rappelle les hommes politiques, imposés d’en-haut, jusqu’à ce qu’on démasque l’imposture.

Qui a contrarié l’Evolution ?

Aujourd'hui, on fait de l'humour pour gagner du fric. L'humour n'est donc pas l'objectif premier des nouveaux carriérumoristes. Il est un moyen… donc passe au second plan. À la limite, s'ils pouvaient gagner de l'argent sans faire rire ni gêner personne, ça serait aussi bien.
Et c'est ce qui se passe effectivement.

L'humour est-il en voie de disparition?

Impossible! Si le nombre de lapins augmente, le nombre de renards augmente en conséquence, donc le nombre de lapins diminue. Cette rétroaction cybernétique naturelle nous encourage à penser que l'humour ne peut pas être menacé par les imposteurs, même s'ils pullulent. Surtout s'ils pullulent.
La qualité est remplacée par la quantité.
Alors, pour combler ce vide désespérant, les producteurs d'humoristes (Louvin de GLEM, Bouvard de Bobino, Jimmy Lévy de Fous d'Humour, Dieudonné de la Main d’Or...) en sont réduits à lancer des comiques spécialisés, un par créneau:

Le rire féminin, dont les représentantes principales sont la désolante Anne Roumanoff, qui vient de découvrir Dieu (pauvre Dieu) et qui se sent «<i> d’une vraie utilité ]i» après le 11 septembre, et l'exaspérante Sophie Forte, qui couvre le registre hystérique, et qui a même pondu un livre. Écrit gros, comme elle. Sans oublier la fille Choron, qui a son cercueil à Célébrités. Et Virginie Lemoine, qui se tourne vers l’intime en one-woman-show.

Le rire bête, avec Dany Boone, qui aimerait bien se désengluer de ce dramatique créneau, sans oublier Éric et Ramzy, qui ont fait leur succès sur une idée piquée aux Américains du Letterman Show. Toutefois, la Tour Montparnasse Infernale fait rire le goldu qui est en nous.

Le rire lourd: quasiment toute la jeune scène (Trévise et autres tremplins de la mort). Les planches du café-théâtre supporteront-elles encore longtemps ce troupeau d'abrutis? N’oublions pas Guy Montagné, qui veut lâcher la rampe : «<i> je n’ai plus envie de faire rire de cette manière ]i». Et un coup de boule aux Grosses Têtes en passant : «<i> je n’ai jamais employé une grossièreté... ce n’est pas mon truc même si, aux Grosses Têtes, on a toujours retenu mes histoires les plus lourdes]i ».

Le rire trash (?): Michel Müller ose tout, même la médiocrité. Ça ressemble à du Hara-Kiri, <i>cul-bite-nichon-handicapé]i, tous les gros mots y passent, mais il manque le sens... l'essentiel! Pour choquer la bonne soeur intégriste de 90 ans, il est parfait.

Le rire tendre de François Morel, qui passe du cruel à l'attendrissant avec ses Habits du Dimanche, un spectacle sur l'enfance. François est devenu un comédien... pas très populaire. Mais quand on chie pendant dix ans sur le Français Moyen avec ses Deschiens, faut pas se demander pourquoi le peuple te snobe. Expiation! Ajoutons dans la rubrique <i>tendre]i le Mezrahi nouvelle formule, devenu tout respectueux depuis qu’il fait de la scène.

Le faux rire: précurseurs, les Nuls (les frères Alain et Dominique Plaggia), qui ont bien feuilleté leurs Hara-Kiris et visionné les cassettes du Saturday Night Live Show des années 70. Des fayots qui se font passer pour des cancres. Imposteurs! L’humour mauvais mène à tout : Chabat réalise Astérix (Démagogix 1er) et Farrugia remplace De Greef aux programmes de Canal.

Le rire moral: les Guignols nous expliquent chaque jour qui est gentil et qui ne l'est pas. Chirac et le pauvre Arabe sont gentils, mais Chevènement et Poutine méchants, par exemple. Heureusement, plus personne n'écoute ces Minikeums de la gauche caviar.

Le rire léger : Pierre Palmade n’en peut plus. « <i>Tout seul, je ne fais plus rire... Les gens préfèrent la violence de Bigard ou Jamel]i ». Avec la belle Laroque, il fait rire en faisant le mari qui a peur de sa femme au volant. Une sacrée créativité. Mais la modestie reprend vite le dessus : « <i>Je fais rire toutes les femmes, c’est ma façon de communiquer avec elles]i ».
Le rire politique : les Guignols s’excusent de rendre Ben Laden sympa : «<i> pour nous, il est acquis une fois pour toutes et pour tout le monde qu’il est un assassin. Et, quand on lui fait dire et répéter « ispèce de conasse », c’est pour souligner son irrespect des femmes et évidemment pas pour qu’on l’aime ]i». Mais on ne l’en aime que plus ! Ailleurs, Ruquier et Gerra font leur beurre avec des jeux de mots pénibles. Et tout ce petit monde se déteste cordialement. Voir l’étonnant site du Pr Rollin sur Internet (http://www.ou-pas.net/accueil_index.htm), qui a le mérite de la franchise..

Le rire ethnique : Smaïn (passé à la mise en scène avec « On s’était dit rendez-vous dans dix ans »), éjecté par le petit Jamel, le spécialiste de la captation de l’héritage Dupontel, et Dieudonné, qui oscille entre la déconne pure et l’afro-radicalisme militant paranoïde anti-Elie. Omar et Fred, les deux complices de Canal ont pâti de l’effondrement de la concurrence interne: drôles à la rentrée 2001, leurs interventions virent facile (le Visiophone). En service commandé contre Gerra sur ordre de Gaccio, le duo domino a failli perdre sa crédibilité.

Le rire grand public : Une bonne nouvelle ! Kavanagh, issu du Trévise, après 300 représentations de son one-man-show, veut arrêter l’humour pour passer à la musique et au cinéma (« <i>on me propose mieux que le rôle à la con du black de base]i »). Malheureusement remplacé par Stéphane Rousseau.

Le rire branché : Edouard Baer, dont Rollin est la groupie (logique, il est le seul à faire tourner le Professeur), chiant avec Dieu Est Grand..., nième resucée de l’humour juif, pond un étonnant La Bostella. Son comparse Ariel Wizman, bon en radio, dérive en télé vers la maladie de l’ego : comme une star à gros derche, il zone comme une mouche au milieu de son sujet (Las Vegas sur Canal+), sorte d’Al Scarface Pacino au gros cul.

Et enfin le rire inexistant: Titoff, qui a l'avantage d'être lui-même, c'est-à-dire le mec qui s'est gouré de film au cinoche.


Va-t-on vers des humoristes encore pires que Titoff? Est-ce possible?

Chaque évolution porte en elle les germes de sa fin. Une inversion se prépare dans l'ombre, avec des humoristes sauvages, méchants, revanchards, les laissés pour compte de la croissance du compte en banque des niais. Le Grolandsat de Moustic et Delépine, malgré quelques facilités (picole et popo), est un nid grouillant de résistants. Légèrement avinés, certes, mais en position de combat.

Nos raisons d'espérer: l'apparition de nouveaux dinosaures!

Il y a Bigard et Dieudonné, dont personne ne peut contester qu'ils sont de grands sauriens: aisance scénique, charge comique, registres pluriels, positionnement politique clair et cohérent (droite ou gauche, on s'en fout), salles combles et vidéos vendues à la pelle.
Bien sûr, Palmade vend aussi de la cassette à la tonne et remplit les salles. Mais Palmade, s'il a la longévité du dinosaure, n'en a pas la puissance: deux ans de Dupontel, pillé par Jamel, l'épicier arabe de Canal, ont plus marqué les esprits que dix ans de Palmade.
Un peu comme Mendès France...

Une explication industriello-sociologique

Avant, les voitures duraient vingt ans. Aujourd'hui, sept maximum. La tôle est légère et se brise au moindre choc. Il faut faire tourner les chaînes de montage. La voiture se jette. Malgré son prix, c'est un objet de consommation courante.
Les humoristes sont devenus des produits de consommation comme les autres: violemment désirés, achetés puis jetés rapidement et sans regret.
L'industrie s'aligne sur le désir moderne: violent, rapide, changeant. La qualité de l'humoriste a baissé, sa durée de vie aussi.
Finie la biodiversité: véritables OGM, la plupart sont issus d'écuries qui pondent des professionnels calibrés: ah, l'école canadienne, d'où sortent le dramatique Courtemanche (qui a disparu au cours d'une grimace) et le gentillet Kavanagh (le Blaque qui rassure les Blancs). Comment appeler cet humoriste qui a « <i>toujours géré (s) a carrière comme un chef d’entreprise, en analysant tout en (s)e fixant des objectifs ]i» ?

Au fait, depuis quand la France reçoit-elle les déchets du Canada?

Méchante télé

Comme toujours, la télé a son mot à dire: comme pour le cinéma, qu'elle finance et donc rabaisse, la télé impose sa loi.
Plutôt que d'UN vrai drôle incontrôlable et fouteur de merde, la télé a besoin d'un stock de ministars malléables, prévisible (d'où la spécialisation) et très légèrement drôles: chacune sera invitée selon sa spécialité... Nous éviterons d’y inclure l’armée des chroniqueurs de talk-shows à l’humour calibré, petites vipères mondaines sans envergure.

Pour dire des bêtises: Kad et Olivier, puis la relève Eric & Ramzy à Tout le Monde en Parle. Attention à la coke, toutefois, qui se voit à l’écran.

Politiser son humour : Marc Jolivet et son humour écolo-utopique sérieux. Profitant de la mort des dinosaures, Marc a récupéré le public du branlant Devos et de l’irritant Bedos. Le Mitterrand de l’humour, prêt à ouvrir au centre avant ses spectacles électoraux.

Psy-er son humour : Miller, la pensée Mao reconvertie en robinet à fric, aux propos où pointent une insondable jalousie. Voir l’épisode Montaldo.

Faire de l’émotion: Mimie Mathy avec «<i> J’adore papoter avec vous ]i». Joséphine, la naine pas comme les autres, nous ouvre son coeur...

Du gore: Michel Müller parmi les Fous d'Humour, ses plateaux déprimants et sa présentatrice malade qui veut faire croire que l'humour est un truc de laid pour essayer de baiser une fausse blonde anorexique.

Celui qui a son avis sur tout (toujours le même, on le voit venir à 100 km) et sur l'actu: Bedos chez Fogiel.

Le macho : tout en s'excusant et en disant que <i>c'est pas pour de vrai]i : Franck Dubosc à On A Tout Essayé (...Mais on n'a Pas Réussi à Vous faire Rire).

Le fouteur de fausse merde: Jamel sur le plateau de NPA, chez le gentil Drucker ou sur Burger Quiz... Baffie qui a retrouvé Thierry Premier sur France2. «<i> Je déconne avec les gens, pas contre eux, même lorsque je leur dis des horreurs]i ». Ah bon, ouf. Mais Baffie reste lucide : «<i> gagner de l’argent en faisant le con, c’est inespéré !]i ». Surtout en étant un gros con soi-même !

À chaque plateau son humoriste, ou plutôt ambianceur. Comme une maquilleuse... d'émission trop fade. Une surprise contrôlée.

* * *

On comprend mieux pourquoi les vrais drôles, les Inconnus, Dupontel, Solo et Garcia, dès qu'ils peuvent sortir du panier de crabes, prennent tous les risques pour s'évader dans le cinéma. Aujourd'hui, le cinéma est plus drôle que la scène, qui lui sert de réservoir.
Triste fin.



Titoff critiqué par un aveugle
(Jérôme Reijasse)


<i>L'humour de Titoff est naturel, agréable, régénérateur. Pas besoin de se forcer pour rire et pas de rictus gênés non plus ]i(ndlr: ouf, aucun risque). <i>Titoff ne joue pas avec vos frustrations. Ttoff pourrait être "l'ami de toujours", le "rigolo de la bande", "le chambreur indispensable". l détruit les clichés, ne donne jamais dans le comique moralisateur, engagé, anachronique et pourtant encore appréciés par certains collègues ]i(l'humour critique est tellement ringard).
<i>Titoff est un drôle de comique qui préfère, à la reconnaissance sociale, la tranquillité individuelle. Qui pourrait le lui reprocher?]i

(Alors qu'est-ce qu'il fout chez Barclay?)

<i>Et Paris, la fière capitale, n'attend pas très longtemps avant de rencontrer le "phénomène" Titoff.
11 avril 2000: Titoff enflamme ]i(c'est gratuit pour le public)<i> le Trévise (Un mois avant la sortie au cinéma du film de Akhenaton et Kamel Saleh, "Comme Un Aimant" où il interprète avec brio un étonnant mafioso en devenir, à total contre emploi).]i

(Ce film est un interminable clip puéril sur Marseille et ses défavorisés)

<i>Dominique Farruggia se charge désormais de la mise en scène, apportant au jeune Titoff son expérience]i (d'emprunteur inconscient d'idées d'autrui? Voir à ce propos ses procès provoqués par son dernier film et la création de sa chaîne CuisineTV...).
<i>Tous les soirs, 400 personnes se précipitent pour applaudir les "envolées" du "mec aux chips".]i

L'humour ultramoderne de Chipsor ne laisse aucune chance à la Critique et à l'Humour.


Annexes

(1) Bedos au Parisien : « <i>si je peux parler pour ceux qui n’ont pas la parole, je ne vais pas m’en priver]i ». toujours aussi féroce, selon le journal, Guy lâche : « <i>Mon Dieu, si vous existez, délivrez-nous de toutes les religions ]i». Téméraire !


Samedi 11 Mai 2002
MICHELE BERNEE
Lu 13318 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par je ne sais plus le 15/11/2006 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et bien Michele vous êtes une tarée qui ne comprend rien à l'humour!(lorsque l'on voit vos conneries sur ce site!on à vite fait le tour!)surtout que vous critiquez devos!vous êtes que des ringard dans ce journal!vulgaire et incompréhensible!surtout lorsque vous dites du mal des vrais rigolots!vous vous n'êtes que des ratés alors vous essayez en critiquant les autres...je vous souhaites les pires emmerdes.

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

FLASH RÉINFO | OLD NICK FAIT DES VIDEOS | EDITOS AU KARCHER | HAIKUS D'AKTU | DOUCE FRANCE | LE MONDE SELON L'ORGANE | MAUVAISES HUMEURS | FLINGAGE DE STARS | SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE | KULTUR & KRITIKS | SPORT & DOPAGE | RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS | LES GRANDES ENIGMES DE L'HISTOIRE | LES AVENTURES DE FRANCOIS MOYEN | L'ORGANE SEXUEL | LES BELLES PUBLICITES | CAPTAIN ZODIAC | VINTAGE L'ORGANE | VIDEOS DE REINFORMATION | CHAT WEBCAM




Dans le forum

KANGOO MAN PAR HAZARD SUR YOU TUBE

Le forum pourri - Mercredi 23 Août - Monsieur Monsieur

Marseille, quartier Nord

Le forum pourri - Mercredi 23 Août - bezul'canard

Les barbus et les moustachus

Le forum pourri - Mercredi 23 Août - bezul'canard

Bien

Le forum pourri - Mercredi 23 Août - Bob Le Saint

la vie mystérieuse des termites

Le forum pourri - Mercredi 23 Août - bazar atora

Le site d'E&R est hyper graphique

Le forum pourri - Mercredi 23 Août - Bob Le Saint

Bob, raconte nous les juifs

Le forum pourri - Mardi 22 Août - Jean Cule

La croissance repart

Le forum pourri - Lundi 21 Août - Bob Le Saint

Les Feujs sont foutus, j'ai tout compris.

Le forum pourri - Dimanche 20 Août - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Il y a du Céline en moi.

Le forum pourri - Dimanche 20 Août - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Ohé, y a ké-kun ?

Le forum pourri - Dimanche 20 Août - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Allez monte ta valise, salope !

Le forum pourri - Samedi 19 Août - Bob Le Saint

L'homme le plus vieux du monde, était un survivant de la Shoa !

Le forum pourri - Samedi 19 Août - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Le topic des blagues honnêtes

Le forum pourri - Vendredi 18 Août - Bob Le Saint



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !