Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Old NICK
Alain BITEMAN
Lada MAN
Alejer D'ALGER
Kikou LOL
Poksef DE MAISTRE



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

Papiers poujadistes

EMMANUEL TODD CONTRE LES USA

Selon le démographe, l'ouragan Katrina a révélé l'affaiblissement du système américain...



LE SPECTRE D'UNE CRISE A LA SOVIETIQUE

EMMANUEL TODD CONTRE LES USA
Selon le démographe, l'ouragan Katrina a révélé l'affaiblissement du système américain

Emmanuel Todd : le spectre d'une crise à la soviétique

Ingénieur de recherche à l'Institut national d'études démographiques, historien, auteur d'Après l'empire, paru chez Gallimard en 2002, un essai où il prédisait la «décomposition» du système américain, Emmanuel Todd s'interroge, pour Le Figaro, sur les graves défaillances révélées par le cyclone.
Propos recueillis par Marie-Laure Germon et Alexis Lacroix
[12 septembre 2005]

L'INTERVIEW D'EMMANUEL

EMMANUEL TODD CONTRE LES USA
LE FIGARO. - Quel premier enseignement moral et politique pouvons-nous tirer de la catastrophe provoquée par Katrina ? La nécessité d'un changement «global» dans notre rapport à la nature ?

Emmanuel TODD. - Prenons garde à la surinterprétation. Ne perdons pas de vue qu'il s'agit d'un ouragan d'une ampleur extraordinaire qui aurait produit des dégâts monstrueux partout ailleurs. Un élément qui a beaucoup frappé les esprits, l'irruption de la population noire, ultramajoritaire dans ce sinistre, ne m'a pas vraiment surpris, personnellement, car j'ai beaucoup travaillé sur les mécanismes de ségrégation raciale aux Etats-Unis. Je sais depuis longtemps que la carte de la mortalité infantile aux Etats-Unis reproduit toujours fidèlement la carte de la densité des populations noires. J'ai, en revanche, été étonné que les spectateurs de cette catastrophe aient semblé découvrir que Condoleezza Rice ou Colin Powell étaient des icônes non représentatives de la condition noire américaine. Ce qui fait vraiment écho à ma représentation des Etats-Unis – je l'ai développée dans Après l'empire –, c'est bien le fait que les Etats-Unis aient été désemparés et inefficaces. Ce qui a été mis en péril, c'est le mythe de l'efficacité et du superdynamisme de l'économie américaine.

Nous avons pu constater l'insuffisance, sur place, des moyens techniques, des ingénieurs et des forces militaires, pour faire face à la crise. Cela a levé le voile sur une économie américaine globalement perçue comme très dynamique, bénéficiant d'un taux peu élevé de chômage, créditée d'un fort taux de croissance du produit intérieur brut. Face aux Etats-Unis, l'Europe est censée faire piètre figure, frappée par un chômage endémique et grevée par une croissance anémique. Mais on ne veut pas voir que le dynamisme des USA est pour l'essentiel un dynamisme de consommation.


La consommation des ménages américains est-elle artificiellement stimulée ?

L'économie américaine est au coeur du système économique mondialisé, et les Etats-Unis agissent comme une pompe à finances remarquable, important du capital au rythme de 700 à 800 milliards de dollars par an. Ce dernier, une fois redistribué, finance la consommation de biens importés – secteur réellement dynamique celui-ci. Ce qui caractérise les Etats-Unis depuis des années, c'est une tendance au gonflement d'un déficit commercial monstrueux, s'évaluant à près de 700 milliards de dollars. La grande fragilité de ce système économique, c'est qu'il ne repose pas sur une réelle capacité industrielle interne.

L'industrie américaine est fortement anémiée, et c'est bien le déclin industriel qui explique, surtout, l'incurie de la nation confrontée à une situation de crise ; pour gérer une catastrophe naturelle, on n'a pas besoin de techniques financières sophistiquées, d'options d'achat à telle ou telle date, de conseillers fiscaux ou d'avocats spécialisés dans l'extorsion de fonds à l'échelle planétaire, mais on a besoin de matériel, d'ingénieurs et de techniciens et d'un sentiment de solidarité collective. Une catastrophe naturelle sur le territoire national confronte un pays à sa nature profonde, à sa capacité de réaction technique et sociale. Or, si la population américaine s'entend fort bien à consommer – le taux d'épargne des ménages étant d'ailleurs quasiment nul – en terme de production matérielle, de prévention et de planification à long terme, elle s'avère catastrophique. Le cyclone a montré les limites d'une économie virtuelle identifiant le monde à un vaste jeu vidéo.

b[ Est-il juste de tisser un lien entre la financiarisation du système américain, ce «néolibéralisme» dénoncé par des commentateurs européens, et la catastrophe qui a frappé La Nouvelle-Orléans ?]b

La gestion en aurait surtout été meilleure dans les Etats-Unis d'autrefois. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis assuraient la production de la moitié des biens de la planète. Aujourd'hui, les Etats-Unis se montrent désemparés, empêtrés dans un Irak dévasté qu'ils ne parviennent pas à reconstruire. Ils ont mis un temps considérable à blinder leurs véhicules, à protéger leurs troupes. Ils ont dû importer des munitions légères. Quelle différence avec les Etats-Unis de la Seconde Guerre mondiale qui ont simultanément écrasé l'armée japonaise avec leur flotte de porte-avions, organisé le débarquement de Normandie, rééquipé l'armée russe en matériel léger, contribué magistralement à la libération de l'Europe et maintenu en vie les populations européenne et allemande libérées d'Hitler. Ils ont su maîtriser le cyclone nazi avec une maestria dont ils se montrent bien incapables aujourd'hui dans une seule de leurs régions. L'explication est simple : le capitalisme américain de l'époque était un capitalisme industriel, fondé sur la production de biens. Bref un monde d'ingénieurs et de techniciens.

b[N'est-il pas plus pertinent de reconnaître qu'il n'y a quasiment plus de catastrophes rigoureusement naturelles, en raison de la démesure des activités humaines ? Que c'est aussi l'american way of life qui doit se réformer ? En acceptant, par exemple, les contraintes du protocole de Kyoto ?]b

Les sociétés et les insertions écologiques de l'Europe et des Etats-Unis diffèrent radicalement. L'Europe est partie d'une très ancienne économie paysanne, habituée à tirer difficilement du sol sa subsistance dans un climat relativement tempéré, épargné par les catastrophes naturelles. Les Etats-Unis ont été une société neuve qui a commencé à travailler sur un sol vierge et très fécond, mais au sein d'une nature plus menaçante. Leur climat continental, beaucoup plus violent, ne constituait pas un problème pour les Etats-Unis tant que ces derniers disposaient d'un réel avantage économique, c'est-à-dire tant qu'ils avaient les moyens techniques de maîtriser la nature. Actuellement, l'hypothèse d'une dramatisation de la nature par l'homme n'est même pas nécessaire. Le simple affaissement des capacités techniques d'une économie américaine qui a cessé d'être productive crée la menace d'une nature qui ne ferait que reprendre ses droits.

Les Américains ont besoin de plus de chauffage l'hiver et de plus d'air climatisé en été. Si nous sommes un jour confrontés à une pénurie absolue et non plus relative, les Européens s'y adapteront mieux car leur système de transport est plus concentré et beaucoup plus économe. Les Etats-Unis ont été conçus, pour ce qui concerne la dépense énergétique et l'espace, d'une manière assez fantaisiste, peu réfléchie.

Ne pointons pas l'aggravation des conditions naturelles, mais bien l'affaiblissement économique d'une société qui doit affronter une nature beaucoup plus violente ! Les Européens comme les Japonais ont fait la preuve de leur excellence en matière d'économie d'énergie lors des précédents chocs pétroliers. C'est normal : les sociétés européennes et asiatiques se sont développées en gérant la rareté et, finalement, quelques décennies d'abondance énergétique apparaîtront peut-être un jour comme une parenthèse dans leur histoire. Les Etats-Unis se sont construits dans l'abondance et ne savent pas gérer la rareté. Les voilà donc aujourd'hui confrontés à une inconnue. Les débuts de l'adaptation ne sont pas prometteurs : les Européens disposent de stocks d'essence, les Américains de stocks de pétrole brut – ils n'ont pas construit de raffinerie depuis 1971.

Vous ne mettez donc plus seulement le système économique en cause ?

Je ne porte pas de jugement moral. Je focalise mon analyse sur le pourrissement de l'ensemble du système. I[Après l'empire]i développait des thèses somme toute modérées que je suis aujourd'hui tenté de radicaliser. C'est sur la base de l'augmentation du taux de mortalité infantile dans les années 70-74 que j'avais prédit l'effondrement du système soviétique. Or, les derniers chiffres publiés sur ce thème aux Etats-Unis – ceux de 2002 – ont fait apparaître un début de remontée du taux de mortalité infantile, pour toutes les soi-disant «races» américaines. Qu'en déduire ? Tout d'abord, qu'il faut éviter de «sur-racialiser» l'interprétation de la catastrophe Katrina et de tout ramener au problème noir ; en particulier la désintégration de la société locale et le problème du pillage. Cela constituerait un tour de passe-passe idéologique. La mise à sac des supermarchés n'a fait que répéter au niveau le plus bas de la société le schème de la prédation qui est aujourd'hui au coeur du système social américain.

Le schème de prédation ?

Ce système social ne repose plus sur l'éthique du travail et le goût de l'épargne du calvinisme des pères fondateurs – mais au contraire sur un nouvel idéal (je n'ose pas parler d'éthique ou de morale) : la recherche du meilleur gain pour le moindre effort. L'argent vite gagné, par la spéculation et pourquoi pas par le vol. La bande de chômeurs noirs qui pille un supermarché et le groupe d'oligarques qui tente d'organiser le «casse» du siècle sur la réserve d'hydrocarbures de l'Irak ont un principe d'action en commun : la prédation. Les dysfonctionnements de La Nouvelle-Orléans renvoient à quelques éléments centraux de la culture américaine actuelle.

Vous prétendez que la gestion de Katrina révèle une fragmentation territoriale préoccupante jointe à l'incurie de l'appareil militaire. Que faut-il craindre, dès lors, à l'avenir ?

L'hypothèse du déclin développée dans Après l'empire évoque la possibilité d'un simple retour des Etats-Unis à la normale, certes assorti d'une diminution du niveau de vie de 15 à 20% mais garantissant à la population le maintien d'un niveau de consommation et de puissance «standard» dans le monde développé. Je ne faisais qu'attaquer le mythe de l'hyperpuissance. Aujourd'hui, je crains d'avoir été un peu optimiste. L'incapacité des Etats-Unis à réagir face à la concurrence industrielle, le lourd déficit sur les biens de technologie avancée, la remontée du taux de mortalité infantile, l'usure et l'incapacité pratique de l'appareil militaire, l'incurie persistante des élites m'invitent à envisager, à moyen terme, la possibilité d'une vraie crise à la soviétique aux Etats-Unis.

Une telle crise serait-elle une conséquence de la politique de l'Administration Bush dont vous stigmatisez les aspects paternalistes et le darwinisme social ? Ou bien ses causes seraient-elles plus structurelles ?

Le néoconservatisme américain n'est pas seul en cause. Ce qui me semble le plus frappant, c'est la manière dont cette Amérique incarnant le contraire absolu de l'Union soviétique est sur le point de produire la même catastrophe par un chemin opposé. Le communisme, dans sa folie, prétendait que la société était tout et que l'individu n'était rien, base idéologique qui causa sa propre ruine. Aujourd'hui, les Etats-Unis nous assurent avec une foi de charbonnier, aussi intense que celle de Staline, que l'individu est tout, que le marché suffit et que l'Etat est haïssable. L'intensité de la fixation idéo logique est tout à fait comparable au délire communiste. Cette posture individualiste et inégalitaire désorganise la capacité d'action américaine. Là est pour moi le vrai mystère : comment une société peut-elle à ce point renoncer au bon sens, au pragmatisme et entrer dans un tel processus d'autodestruction idéologique ? C'est une aporie historique à laquelle je n'ai pas de réponse et dont la problématique ne saurait se résumer à la politique de l'actuelle administration. C'est toute la société américaine qui semble lancée dans une politique du scorpion, système malade qui finit par s'injecter son propre venin. Une telle conduite n'est pas rationnelle, mais elle ne contredit pas pour autant la logique de l'histoire. Les générations d'après-guerre ont perdu l'habitude du tragique et du spectacle de systèmes s'autodétruisant. Mais la réalité empirique de l'histoire humaine, c'est qu'elle n'est pas raisonnable.

Jeudi 15 Septembre 2005
Louis Austin Powers
Lu 9988 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par 1001nuits le 15/09/2005 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle stupéfiante publicité. Autant aller lire Le Figaro et fermer boutique. On aurait aimé un commentaire peut-être...

2.Posté par La rédac le 15/09/2005 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

No comment. C'est pas parce que Todd s'exprime dans le Figaro qu'on va le boycotter. Dans ce cas, on ne lirait jamais Chomski.

3.Posté par gloque le 15/09/2005 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dés qu'il se passe quelquechose aux states les penseurs se pressent comme des mouches à merde. Un cyclone et ça repart, quelle rigolade, il espère vraiment ce type

4.Posté par zaza le 15/09/2005 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

peut-être devriez vous allez voir chez www.dedefensa.org (si vous ne les connaissez déjà) vous serez pas déçu !

5.Posté par La rédac le 16/09/2005 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très chomskien, dedefensa...

6.Posté par Kisuisje le 16/09/2005 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sociétés se croient éternelles.

7.Posté par Laurent Ruquier le 16/09/2005 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a que les diamants qui sont éternels...

8.Posté par La rédac le 17/09/2005 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Laurent ici la rédac, tout ce qu'on a dit de mal sur toi on ne le pensait pas, on aimerait bien travailler pour toi, et aussi pour ce pauvre con d'Ardisson.

9.Posté par TODOMODO972 le 17/09/2005 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouaih... Si on avait eu un cylone sur la gueule en Martinique, on aurait vu les mêmes images. Et Todd aurait dit quoi? Je veux bien croire aux causes sociales du manque d'organisation mais avec une pincée de causes raciales (aller on va dire ethniques). Venez voir la réaction de nos chers Antillais quand Météo France annonce une minable tempête tropicale, ou quand une grêve de la seule raffinerie de l'ile est annoncée, ou quand on remplit le rayon du pain chez Hyper U : C'EST LE BORDEL.

10.Posté par La rédac le 17/09/2005 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu peux pas nettoyer chez les voisins si t'as pas nettoyé la merde chez toi. En très gros, le message, c'est ça.
L'Amérique, traditionnelle donneuse (vendeuse!) de leçons, vient de se prendre 3 claques magistrales: le 11 septembre, le bourbier irakien, et le cyclone. Le rapport entre les 3? Toutes ces claques étaient prévisibles. Cette nation colonisatrice jeune aura aussi son "Algérie".

11.Posté par TODOMODO972 le 17/09/2005 02:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle aura peut-être son Agérie mais sans Barbès-Rochechouart.

12.Posté par Jean Philippe le 17/09/2005 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cet article est ridicule
je ne sais pas comment il est possible de tirer de telles conclusions à partir d'un évenement climatique comme katrina.
Les USA nous sont supérieurs dans quasiment tous les domaines, et je ne me fais pas de souci quand à leur capacité d'adaptation.
En france on fonctionne sur le systéme de la rareté? Merci pour ce commentaire, ça faisais longtemps que je n'avais pas autant hurlé de rire devant mon ordinateur.

13.Posté par La rédac le 17/09/2005 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans défendre monsieur Todd, vous imaginez bien qu'il n'a pas pondu ça juste après Katrina. C'est le constat de son livre, et la supériorité des USA dans tous les domaines, on demande à voir.
Recherche? Oui. Financier? Oui. Economique? Pas sûr. Social? Non. Médical? Non. Energétique? Non. Minorités? Non. Education? Non. Culture? Non. Produits culturels? Oui. Renseignement? Non. Armée? Oui. Information? Non. Technologies de l'information? Oui. Politique? Non. Expression? Oui.
Etc...

14.Posté par zozo le 17/09/2005 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"mais sans Barbès-Rochechouart"

et les chicanos le pré carré tout çà, y'aurait-ti pas un parallèle ? Non non oublie ce que je viens de dire TOTO et replonge-toi dans ton hystérie anti-arabe, c'est eux L'ENNEMI, eux qui détruisent la France à petit feu, c'est clair ! (d'ailleurs Bush et Sharon le disent çà doit être vrai)

Euh sinon la rédac, traiter dedefensa de chomskien ; pour des mecs (belges en plus) qui n'ont que le mot antimoderne à la bouche, faut vraiment avoir parcouru très très très superficiellement leur immense site (site que je citais parce que Todd à l'air d'être un de leur pote)

15.Posté par TODOMODO972 le 18/09/2005 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur le zozo la différence entre les latinos et nos beurs de la 24ème génération, c'est que le latinos EUX ils veulent intégrer le système. Quant à dédéfonça.org : très chiant.

16.Posté par La rédac le 18/09/2005 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Honte sur nous. Un moment de faiblesse.

17.Posté par TODOMODO972 le 18/09/2005 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bouquin de Todd est à la réflexion sociologique ce qu'un éditorial d'un rédac-chef quelconque est à une enquête sur le terrain : quelques brillantes trouvailles, de belle formules, une idée (la remontée de la courne de natalité). On se fait plaisir, on fait croire au lecteur qu'il es intelligent mais on l'enfonce dans sa paresse intelectuelle. De pensée approndie depuis des années, confrontée à la réalité : aucune. Tocqueville (gloire à ses mânes) a travaillé de 1835 à 1840 à sa Démocratie en Amérique. Combien de mois M. Todd a-t-il consacré à son ouvrage? Au fa

18.Posté par TODOMODO972 le 18/09/2005 03:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

...au fait c'est pas M. Todd qui s'est fait le thuriféraire de Chirac il y a quelque années??

19.Posté par La rédac le 18/09/2005 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, c'est le think tank de Chirac qui a utilisé son idée de fracture sociale. Une idée, une fois qu'elle est publiée, appartient par définition à tout le monde.

20.Posté par JP le 19/09/2005 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean Philippe, ce sont tes commentaires de parfait blaireau qui m'amusent moi.

21.Posté par TODOMODO972 le 19/09/2005 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah OK. Think tank en français ça veut dire "penser comme un char d'assaut"?

22.Posté par La rédac le 20/09/2005 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le concept de pensée écrasante, découvert par les américains pendant les carpet bombing.
Sinon, pour énerver les uns et satisfaire les autres, voici une intervention de Todd chez Moati (Ripostes, France5, 11/9): "Le jour où l’appareil militaire américain s’effondrera par manque de moyens matériels, et c’est un jour qui approche, sera vraiment un moment de bonheur pour l’humanité. L’Amérique est devenue un facteur de désordre et un facteur de désorganisation pour le monde."

23.Posté par TODOMODO972 le 20/09/2005 04:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je propose à Todd "l'Amérique comme Carthage doit être détuite" mais mon tonton me dit qu'un dénommé Jean Hérold Paquis a dit a peu près la même chose sur Radio Paris dans les année 40.

24.Posté par Sophie le 20/09/2005 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Todd rules!

25.Posté par zozo le 20/09/2005 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y'a pas que Hérold qui parle de Carthage pour ses ennemis mon cher Toto, tu devrais écouter du côté de tes idoles

Et de grâce ne nous chatouille pas trop au noveau du point G(odwin) parce que les similitudes (idéologiques et historiques) entre le troisième et le quatrième (wanabe) Reich deviennent par trop voyantes pour qu'on ne les voit pas

26.Posté par La rédac le 20/09/2005 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut dire que chez Todomodo, les opinions sont légèrement -avec la légèreté d'un char Tigre- voyantes. Y a comme une volonté de ramener le débat sur ses terres, vers ses idoles quelque peu... blacklistées.
Reconnaissons une chose à l'Amérique, c'est de nous avoir enseigné la vigueur de la liberté d'expression. De ce côté-là, on est des Américains, à l'Organe.

27.Posté par JP le 20/09/2005 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amerique et liberté d'expression ???????
Ahurissant !

28.Posté par La rédac le 20/09/2005 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On n'a pas dit que Fox News était à l'extrême gauche, ni que les marginaux étaient bien représentés dans les médias. Mais tout le monde peut l'ouvrir. Ensuite, c'est une question de business. Ici, en France, on n'en est encore à se poser la question de ce qu'on a le droit de dire... C'est hallucinant! Pas étonnant que notre société soit bloquée, sclérosée, catégorisée.

29.Posté par TODOMODO972 le 21/09/2005 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oh c'est quoi ça : un procès en sorcellerie? Si le lis un bouquin sur les nazis ça veut dire que j'en suis un? Et si le lis un bouquin sur la pêche ça veut dire que je suis un poisson? La rédac : vous avez écrit vous même que certains mots (Juifs) étaient devenus quasi-imprononçables. Si je fait allusion à Radio Paris ça fait de moi un collabo (vu mon âge j'en pourrais même pas être le fils). Quant au social-démocrate du type zozo, c'est plus fort qu'eux c'est pas des opinions politiques qu'ils ont c'est un Code pénal ; "ils enlèvent le cran d'arrêt de leur Browning quand ils entendent le mot culture" (extrait de la 3ème nuite de Walpurgis de Karl Kraus citant une réplique de le pièce "Schlageter" de Hanns Johst (rassure toi "zozo" Karl Kraus était juif et soutenait le régime de droite de Dolfuss abattu par les nazis-mais ça c'est peut être un peu compliqué pour ta vision du monde).

30.Posté par La rédac le 21/09/2005 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne fait de procès à personne, mais c'est vrai que t'as l'air spécialiste de la Période. Et alors? Sur ce site, en deux ans, on a juste censuré deux "Heil Hitler" et un "Ein Volk ein Reich ein Fürher". Pas de quoi fouetter un âne. C'est juste parce que ça tombe sous le coup de la loi qu'on a viré ces deux expressions, sinon, les gens disent ce qu'ils veulent, c'est le principe!
Le combat contre le nazisme est un combat d'arrière-garde du type âne qui donne un coup de pied à un lion mort. L'ennemi du jour, c'est la pensée uniformisatrice. On ne se laisse pas attirer dans des débats stériles. Pourquoi pas pour ou contre la télé?

31.Posté par zozo le 21/09/2005 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui en effet Toto t'as l'air de bien connaître ce régime et cette période (ce qui est ton droit après tout). Et le fait que t'interprètes antinazisme/antiaméricanisme comme un trait "social-démocrate" (!) en dit long sur ta façon de penser.

À ce propos "Munichois" n'est-il pas une des injures favorite des vaillants néocons contre la France veule et couarde ? Mais il est vrai que c'est un terme ambigu qui peut être utiliser par les deux bords.

Je tiens par ailleurs à souligner le plus lourdement possible que la phrase :

"Je propose à Todd "l'Amérique comme Carthage doit être détuite"

C'est bien toi qui l'a écrite et injectant ainsi du Godwin dans le débat tout en en accusant lss autres (= bibi) - vieille habitude.

32.Posté par TODOMODO972 le 22/09/2005 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zozo vous êtes irrécupérable. En écrivant Hérold Paquis = Todd je suggère seulement que les propos de Todd vis à vis des Etats Unis sont aussi vains que ceux de Radio Paris vis à vis de Londres en 42. On a le sentiment que nos petits intellos théorisent sur le moindre signe de faiblesse des Etats-Unis. La Rédac me rend acte de n'avoir jamais eu censurer mes propos réactionnaires mais pas nazis. J'aime ce site parce que des jeunes réacs comme moi peuvent s'y exprimer.

33.Posté par mouton le 22/09/2005 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci la rédac. Intéressant je trouve. Plaisant de voir que vous ne faites pas que cracher (pas de méprise, j'aime bien vous voir cracher aussi).

Et merci pour les suggestions de lecture: après Laborit vous me faites découvrir Bukowski et j'adore.

Merci encore.

Ah oui, et puis allez vous faire foutre.
(je crois savoir que vous aimez bien ça)

34.Posté par Kisuisje le 03/10/2005 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE qui me fait rire, c'est la France outrée et donneuse de leçons après le passage de Katrina en Louisiane et l'incurie des secours américains, et c'est cette même France qui ne sait pas rapatrier des touristes de Corse (ou aucun ouragan n'a détruit les infrastructures) car 200 ploucs bloquent les ports. Au passage, les corses défendant "Le service public Francais" me fait pisser dessus de rire, aucun journaliste n'ayant le courage de dénoncer les deux poids deux mesures des corse, qui veulent bien de l'argent francais mais pas de la France....
Pourquoi n'a t'on pas mené nos essais nucléaires en Corse ? On en serait debarassée aujourd'hui !

35.Posté par La rédac le 03/10/2005 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ON a mené nos essais nucléaires souterrains en Corse! C'est bien pour ça qu'ILS sont comme ça...

36.Posté par Kisuisje le 04/10/2005 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc les corses ne portent des cagoules, que parce qu'en dessous ce sont tous des John Merrick ? Ah..ok ! ok !
Je comprends mieux...Mais brrr, cela me donne encore moins envie d'aller en Corse ! D'ailleurs bientôt ils vont tellement se couper du continent que cela fera comme ces villages reculés de la Reunion ou a foce de croisement consanguins, il n'y eu plus que des dégénérés. En Corse, le cauchemar a déjà commence !

37.Posté par yab les hauts le 04/10/2005 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hé ho mais ki es tu pour critiquer les vaillants résistants au métissage multi-culturel qui ont dû prendre la maquis pour y échapper ! Bon d'accord ya des dégâts collatéraux au niveau consaguinité, mais c'est le prix à payer

En passsant c'est moi où j'ai l'impression que ya un fort contingent DOM-TOM dans les intervenants de l'Organe ? Ya une raison ou c'est le hasard ? Quant à moi j'ai longtemps vêcu à la Réunion sans être en rien réunionnais

38.Posté par NUL-N'EST-PROPHETE-EN-SON-PAYS le 10/10/2005 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emmanuel TODD est un des rares économistes français dignes de ce nom ; au lieu de répéter
sans réfléchir les infos et statistiques ( sujettes à caution ) dont nous abreuvent les agences de presse , ses connaissances historiques , démographiques et son bon sens lui indiquent de façon
sûre que les USA , comme les autres empires , vont tomber .

POUR QUELLE RAISON SCHEMATIQUEMENT ?
POUR CETTE RAISON PHYSIQUE que les français feraient bien de méditer dans leur intérêt :
LES DEFICITS DOIVENT ETRE COMBLES , LES DETTES SONT FAITES POUR ETRE PAYEES
LES USA aspirent environ 80% de l'épargne mondiale ,tout cela non pas pour investir
dans des usines plus modernes mais pour consommer des futilités vantées par la PUBLICITE .
CE N'EST PAS LA CONSOMMATION QUI FAIT TOURNER UNE ECONOMIE SAINE MAIS L'EPARGNE
ET L'INVESTISSEMENT PRODUCTIF .

LA CLASSE POLITIQUE INCOMPETENTE ET CORROMPUE A RECOURS A L'INFLATION , AU CREDIT
FACILE QUI FONT LES BULLES IMMOBILIERES (créatrices d' exclusion sociale ) ,LES BULLES BOURSIERES ET OBLIGATAIRES A QUOI IL FAUT AJOUTER -ce que Todd n'évoque pas -
LES PRODUITS FINANCIERS DERIVES (WARRANTS ,OPTIONS , ETC ) QUI VONT EBRANLER
LE MONDE .

TODD est un GENIE PRECURSEUR ET UNE RECESSION PIRE QUE 1929 ARRIVE !
BRAVES GENS CESSEZ DE REGARDER LE JOURNAL DE 20h
LISEZ TODD , VON HAYEK , RICHEBACHER , WALLENWEIN , FEKETE .



39.Posté par La rédac le 10/10/2005 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Va falloir qu'on se grouille de bouffer, boire et baiser, parce que ça risque effectivement de changer dans la prochaine décennie...

40.Posté par Aussi Todd Dis Aussi Taudis le 12/10/2005 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et la question moi elle me fait bien tripper.
Ils devraient faire le papier sans l'interviewé si ils ont déjà les réponses ...

"N'est-il pas plus pertinent de reconnaître qu'il n'y a quasiment plus de catastrophes rigoureusement naturelles, en raison de la démesure des activités humaines ? Que c'est aussi l'american way of life qui doit se réformer ? En acceptant, par exemple, les contraintes du protocole de Kyoto ?"


41.Posté par ahah le 12/10/2005 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut jamais se grouiller pour baiser ;)

42.Posté par Blood Sweat & Tears le 20/10/2005 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

What goes up must come down - Spinning Wheel
Ce qui monte doit descendre - La roue tourne
Et c\\\'est des ricains qui ont écrit ça y\\\'a 40 ans!

43.Posté par levochik le 27/12/2005 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Todomodo a ecrit :

\"Tocqueville (gloire à ses mânes) a travaillé de 1835 à 1840 à sa Démocratie en Amérique. Combien de mois M. Todd a-t-il consacré à son ouvrage?\"

reponse : au moins 23 ans.

\'Apres l\'Empire\' et \'L\'illusion economique\' sont des essais qui resument une etude globale entamee depuis environ 81 (La troisieme planete). Il y a peu de nouveautes ds ces bouquins, c surtout une mise en forme un peu plus accessible (en virant les 100 pages de biblio de l\'invention de l\'europe par ex) de ses travaux. Allez lire \'l\'invention de l\'europe\' ou \'le destin des immigres\' avant de traiter Todd d\'editorialiste.

\"une\' idée (la remontée de la courbe de natalité)\" : grace a laquelle il a predit en 76 la chute de l URSS...reste a savoir s\'il avait completement raison. en tout cas plus qu une Carrere d\'Encausse qui a tente une prophetie similaire quelques annees apres, mais choisissant pour sa part une explication que tout le monde s\'accorde a etre inepte.

chacun ses opinions, mais parlez un minimum en connaissance de cause...

cordialement,

Levochik

44.Posté par Emmanuelle le 11/09/2006 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je reste convaincue que les images du plus puissant pays du monde empêtré dans les suites de Katrina ont coûté la majorité au CDU/CSU et FDP en Allemagne parce qu'a été présenté pendant la semaine précédent les élections ce vers quoi tendait la société allemande si elle s'engageait à fond sur les traces des Etats-Unis comme le prônaient les deux partis de droite allemands.
Quelqu'un a-t-il un an après des infos qui viennent étayer ou au contraire infirmer mes dires ?

45.Posté par La rédac le 11/09/2006 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emmanuelle, crois-tu que les électeurs allemands ont fait la relation que tu as faite, qui n'est pas évidente?
Le sud (des USA), le problème noir (pauvre = noir), la déficience des services publics, les violentes conséquences du réchauffement climatique, la priorité militaire extérieure… ne sont pas des thèmes spécifiquement allemands.

46.Posté par Adolf Djougachvili y Bronstein le 12/09/2007 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En France, le système socilae que personne n'envie laisse crever 15 000 vieux dans l'indifférence général, sans qu'il n'y ait aucune remise en cause.

47.Posté par Shlomo ton patron le 17/06/2008 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les vieux c'est comme les chômeurs ça sert à rien.

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Papiers poujadistes | Papiers progressistes | Les solutions simples de L'Organe




Dans le forum

Je reviens du musée d'art juif.

Le forum pourri - Aujourd'hui - 07:04 - Marcel Ducon

BIENTOT HALLOWEEN

Le forum pourri - Lundi 23 Octobre - AEROSCHWITZ MEGASTRUCTURES

J'VEUX PAS !!!

Le forum pourri - Lundi 23 Octobre - Lada Man

Bob ?

Le forum pourri - Lundi 23 Octobre - Elie Semoule

IL EST INTERDIT DE FRAPPER LES FEMMES

Le forum pourri - Dimanche 22 Octobre - Marcel Ducon

Je vais militer chez Dupont-Aignan

Le forum pourri - Dimanche 22 Octobre - Marcel Ducon

Des motards "en colique" défilent en France

Le forum pourri - Dimanche 22 Octobre - jean-nez marre

Soutien à Logan Alexandre Nisin

Le forum pourri - Samedi 21 Octobre - Marcel Ducon

COMMENT RELANCER L'ORGANE ?

Le forum pourri - Samedi 21 Octobre - Lada Man

Après "balance ton porc" , "balance ton pédé"

Le forum pourri - Vendredi 20 Octobre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Le néo-poujadisme

Le forum pourri - Vendredi 20 Octobre - Elie Semoule

Je me sens d'humeur taquine cce matin ...

Le forum pourri - Vendredi 20 Octobre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

HE VOUS VOUS SOUVENEZ DES SPICE GIRL

Le forum pourri - Vendredi 20 Octobre - Marcel Ducon

Je me suis forcé à écouter Marine....

Le forum pourri - Vendredi 20 Octobre - Alain Biteman



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !