Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Raymond PROUT
Old NICK
Alejer D'ALGER
Alain BITEMAN
Monkey MONKEY
Poksef DE MAISTRE



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

Restaus

LA CLOCHE D'OR

C'est aut'chose que la Goutte d'Or!

Dans le triste et moche quartier du cul, à peine sauvé par quelques bars pour jeunes qui cherchent à s’amuser mais n’y arrivent jamais, y a une auberge cossue déglinguée qui accueille les gros commerçants belges et les copains du bâtiment qui fêtent la fin d’un chantier.



LA MACHINE A REMONTER LE TEMPS

Le petit jardin de la Cloche d'Or
Le petit jardin de la Cloche d'Or
A peine entrés, vous croisez un moustachu et deux dindes, trois joyeux drilles qui sortent zen et bourrés. Bon signe. Des gens qui sans ça vous auraient jamais adressé la parole. N’y aurait-il plus de classes sociales, à la Cloche ?
Vérification.
L’immense serveur balzacien nous emmène dans un petit coin pour amoureux. Les banquettes en bois ont été creusées par des tonnes de culs bons vivants. C’est rudimentaire, genre métro 1905, mais tout le monde a l’air de s’en foutre. Aux murs, chansonniers inconnus, spectacles, le Paris des artistes. Un peu Montmartre, quand même.
La carte. Vas-y pour le mignon de porc sauce machin, et les saint jacques pour madame. Fais péter ton Menetou-Salon.
Etude sociologique des clients : un couple bien rangé, madame a empâté, mais monsieur la désire toujours, sinon il l’emmènerait pas ici. Il y a aussi la table du bâtiment. Ça picole sévère et le taulier s’emmerde encore plus sévère. Sûr qu’il les paye mal et que ses gars vont lui manger dans la main, après le gueuleton. Les petites ruses du bâtiment… Mais bon, on n’est pas là pour faire du social, y aura bien le temps après.

APRES LE SPECTACLE, LA CLOCHE D'OR

Madame hésite entre saucisse et andouillette
Madame hésite entre saucisse et andouillette
Les entrées sont là.
Des petits pâtés à la crème, ciboulette et autres ingrédients.
Notre blanc de Loire est parfait.
La carte des vins prometteuse.
Faudra revenir taper dans la cave.
Les grandes assiettes suivent.
C’est pas du Bocuse, mais du familial très correct.
On va pas trouver tout dégueulasse sous prétexte qu’on joue aux critiques gastronomiques. C’est ce qui arrive à ceux qui vont trop au cinéma.
Franchement, critique cinéma, c’est très con, comme métier.
C’est comme goinfreur de chocolats.
Tu finis écoeuré.
En plus t’es là pour vendre du produit culturel, comme un vulgaire bonimenteur.
Pas étonnant que tu tentes l’intellectualisme.
C’est le salut des âmes veules.

Le mignon de porc fond dans la bouche.
Allez, on torche la bouteille.
Service discret, sympathique.
Pas d’accroc, pas d’attente, pas expédiés non plus.
La juste mesure, pour un souper pas prétentieux après le spectacle, comme ils disent.
Ici, on peut tortorer jusqu’à 5 heures du matin.
Nous, on se contentera de minuit.

APRES LA CLOCHE D'OR, LE LIT

Monsieur et Madame sont contents
Monsieur et Madame sont contents
Les portions sont conséquentes, le dessert dans la veine des plats précédents. On finit par gourmandise, et on sort en titubant, comme les gros Belges. A l’heure qu’il est, ce quinqua lubrique doit être en train de lutiner ses deux grâces, dans un hôtel pas sordide. Deux grasses cochonnes, venues s’offrir de l’orgasme parisien, avec leur cochon de payant…
Après la table, le lit. Y a des partisans du programme inverse : on baise d’abord, on mange ensuite. Faut voir. Y en a qui doivent s’allumer les papilles pour les parties trouduculières, comme dirait le regretté Boudard. Les mignardises du fion, glougloutages de poireau, et autres réjouissances pompières. La France est ce pays génial qui a réussi à faire de 3 nécessités, 3 plaisirs raffinés : bouffer, boire, baiser, le programme incompressible de notre survie, sont devenus les arts de la table, du vin, et de l’amour. La grande cuisine, l’œnologie, et la french touch pipi. Trois spécialités que la terre nous envie.

Mercredi 23 Mars 2005
Perico Lagace
Lu 8329 fois


Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Dans la même rubrique :

LE VERRE-BOUTEILLE - 12/02/2005

Cinéma | Presse | Bouquins | Théâtre | Expos | Poésie | Restaus | Monuments et kolosses | VIDEOKLUB




Dans le forum

réponse aux féminazis

Le forum pourri - Aujourd'hui - 02:44 - Marcel Ducon

C'est quand même pas mal

Le forum pourri - Samedi 23 Septembre - Bob Le Saint

AIDEZ MOI A TROUVER LA FORCE

Le forum pourri - Samedi 23 Septembre - Marcel Ducon

JE CLASH LES NAZIS DE LORGANE

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Marcel Ducon

PASSION MARCHES MILITAIRES

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Hell Fesses

Un petit tour au Mexique

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Bob Le Saint

L'alliance des migrants et des transexuels

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Marcel Ducon

JE DEFONCE HERVE RYSSEN ET ALAIN SORAL

Le forum pourri - Jeudi 21 Septembre - Marcel Ducon

Maria

Le forum pourri - Mercredi 20 Septembre - Elie Semoule

Affaire Maelys

Le forum pourri - Mercredi 20 Septembre - Elie Semoule

100% clips de rap

Le forum pourri - Samedi 16 Septembre - alejer

La joie perdue des pseudos anonymes.

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Elie Semoule

Le rêve secret d'Old Nick

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Bob Le Saint

Raum est un psychopathe

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Bollocks Le Vrai Le Pur

elle mettait du vieux pain sur son balcon

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - mouigre mouigre



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !