Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Raymond PROUT
Alain BITEMAN
Old NICK
Alejer D'ALGER
Monkey MONKEY
Poksef DE MAISTRE



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

FLINGAGE DE STARS

LE BLUES DU SHOWBIZ

Par Jean-Louis COSTES

Je ramasse un libé pourri dans une poubelle du métro et qu'est-ce que je lis ? Les putains de maisons de disques qui pleurent parce qu'elles vendent moins de disques.
Ces connards qui chialent parce qu 'ils ont vendu 480 millions de cds au lieu de 490 millions l'année dernière. Et que les putains de maison de disques pleurent et que Libé pleurer avec elles. Warner qu'il n'a gagné que 480 milliards de dollars (et que Costes qu'il a perdu que 14,5 euros !). Comme c'est triste !
Comme je jouis oui ! Ca me fait trop plaisir de voir ces ordures crever. Les maisons de disques ! Les assassins des artistes !
Vous m'avez fait crever, et bien crevez maintenant !



QUAND JE PENSE A TOUT CE QUE VOUS M'AVEZ FAIT...

Costes ne signera pas chez Universal Music
Costes ne signera pas chez Universal Music
Quand je pense à tout le mal que vous avez fait, enculés ! Vous avez détruit la musique, détruit les artistes, détruit la culture pour tout transformer en bouillie formatée, en machine à faire du fric, en juke-box à vous payer des piscines.

Tout ce fric de merde fait en vendant la musique marketing de merde, n'a servi à rien d'autre qu'à payer des piscines, des caisses et des bites viagra aux mongols du show-biz. La culture cassée et le talent ruiné pour des piscines des caisses et des bites viagra ! Vous êtes vraiment trop nuls les mongols du show-biz ! C'est pas moi qui vais pleurer sur la faillite de votre business de merde. Je m'appelle pas Libé l'ami du show-biz moi, je m'appelle Costes l'ennemi mortel du show-biz!

Quand je pense à tout le mal que vous m'avez fait...

Je me souviens enfant écoutant votre musique de merde. Ces tubes que j'ai repassé mille fois sur le tourne-disque, ces fausses chansons d'amour et ces fausses révolutions, j'ai tout gobé comme un con ! Enfant j'ai cru 100% aux beaux sentiments et aux faux idéaux que vos chanteurs faussaires, faux artiste de merde, débitaient pour la monnaie. Bruel parlait d'amour et j'y croyais et je pleurais. Disco prêchait la fête le corps et je suais sur les rythmes abrutissants. Dylan prêchait la révolution la drogue la mort et j'y croyais, et je m'enfonçais dans la misère en annonnant connement la propagande mortifère des artistes collabos au service du show-biz qui tue.

Oui, le show-biz qui pleure avec Libé sur ses millions en moins est une bande d'assassins des sentiments purs des enfants. Ils exploitent la naïveté, l'ignorance, l'enthousiasme de l'enfant, pour lui vendre les mélodies frelatés et les messages mensongers, fausses révolte des ados encouragées par les sales vieux requins d'universal Warner de merde. Hippies, punks, rappeurs... tous ces enfants exploités enculés pour l'argent. Des peuples entiers culturellement génocidés et Libé pleure avec les assassins !

Non je ne pleure pas quand je lis dans Libé de merde trouvé dans une poubelle à Carrefour Pleyel (Où sont passés les pianos Pleyel et les Chopin ?). Je souhaite la mort du show-biz. Je jouis en lisant dans Libé la faillite des maisons de disques. Faites faillite vite fait, crevez bandes d'enculés, directeurs artistiques et directeurs du marketing et directeurs de consciences; dégagez et laissez les enfants respirer et grandir loin de votre propagande de merde qui tue l'esprit et suce l'argent.

Et tue aussi l'art, le talent.

Car le show-bizz encule les enfants et les grands enfants qui le consomment, mais ils tuent aussi les artistes.

ET LES GENIES CREVENT DANS UN COIN SOMBRE ET FROID, LOIN DES MEDIAS...

Artiste français (XXIème siècle)
Artiste français (XXIème siècle)
Ah je me souviens rampant avec ma maquette à Polygram Sony et partout subir leur mépris de maffieux, leur ricanements de sadiques, leur arrogance de nouveaux riches ! " Costes, ta musique c'est de la merde, invendable, inclassable, trop extrême, nul quoi ! " Et je repartais en larmes dans le métro vers mon taudis penser au suicide, gratter besogneusement de nouveaux accords plus en accord avec les exigences des chefs de la maffia de la musique.

Je croyais encore à ma chance mais je n'avais aucune chance, car dans le show-biz il y a un élu et un million de morts. Bruel, Tchao, les minables bien placés, les soumis, les collabos, les potes et les cousins sont milliardaires. Et les génies crèvent dans un coin sombre et froid, loin des médias. Trois ou quatre mecs super friqués, super méchants et super malhonnêtes jouent les artistes de service à la télé et quatre millions de musiciens morts, ou au mieux dans le métro à faire la manche avec leur guitare cassée. 1970, 1980, 1990, les vrais artistes crèvent loin de la une de Libé et les faux artistes de merde se pavanent à la télé.

1970, 1980... les maisons de disques tiennent tout. Enregistrement, promotion, diffusion, quatre majors tiennent 90% du marché et la Fnac vend 80% des disques. Le choix est alors simple pour un musicien : se plier aux exigences du show-biz ou crever. Mais l'arrivée du magnétophone multi-pistes pas cher, de la cassette, de l'ordinateur, du cdr et enfin de l'internet et du mp3 vont changer la donne. En dix ans, les artistes asphixiés par les majors qui contrôlent toute la chaîne de production, se libèrent peu à peu du joug du business. Ils enregistrent dans leur home-studio, gravent leurs cds sur leur pc, font la promo sur leur site web et diffusent leur musique dans le monde entier par mp3 sur internet. Et les connards du show-biz, assis sur leur monopole et abrutis par la coke, ne voient pas le coup venir. Ils croient tout tenir et ne voient pas que peu à peu les musiciens indépendants construisent un réseau et une économie parallèle qui va les détruite, et d'un coup plouf, 2003, 15% de disques vendus en moins !

Et c'est le blues du show-biz repris en choeur par Libé et toute la clique. Le show-biz crève, c'est la musique qui crève. C'est faux bande d'enculés ! Le show biz crève et la musique ressuscite ! Alleluia !

Libé peut pleurer, pas moi. J'ai passé vingt ans dans une cave à résister, et pour moi et des millions d'artistes opprimés, la faillite de la Fnac sera le jour de la Victoire. Jour férié ! J'espère que l'année prochaine tout le show-biz sera dans le métro à faire la manche. Bruel avec avec ta vois cassée et ton talent mort-né, tu feras pas le poids dans le métro face à la maffia des accordéonistes roumains, tu fais une fausse note, ils en font mille justes ! Eh Tchao, révises ta salsa, tu vas pas faire le poids avec tes deux accords minables face au brésilien de Balard-Créteil !

Bon ok, j'aurai pitié, je vous jetterai en passant le vieux Libé pourri trouvé dans une poubelle à Carrefour Pleyel. Le Libé qui pleurait sur votre ruine, vous pouvez le bouffer, enculés !

LE REFRAIN POURRI, LE BLUES DU SHOWBIZ: C'EST LA FAUTE A INTERNET, DES PIRATES!

Pascal Nègre a un doute
Pascal Nègre a un doute
Et en plus, tous ces enculés, trop paniqués de perdre leur piscine, leur caisse et leur bite en viagra, ils accusent les autres de leur faillite évidemment. Et Libé de reprendre docilement le refrain pourri, le blues du show-bizz : "C'est la faute à internet ! C'est la faute des pirates !" Soi disant que si on achète plus leur merde c'est pas parce qu'on en a marre de se faire enculer les oreilles par leur merde, non. Si on achète plus leurs merdes de cds à 20 euros, c'est parce qu'on peut trouver sur internet leurs chansons de merde gratuit. Si ils peuvent plus vendre la connerie c'est à cause de la piraterie ! C'est le show-biz qui l'a dit, c'est Libé qui le dit. Et c'est FAUX.

Evidemment il y a toujours quelques cons pour télécharger du Bruel gratos (ou du Tchao) sur Napster bis. Mais la plupart des gens qui chargent des mp3 sur le net ça fait belle lurette qu'ils écoutent plus du Bruel de merde. Ils écoutent du Costes, du truc , du machin, des millions de chansons differentes faites par des millions d'artistes maudits qui balancent gratuit sur internet leur musique étouffée par le show-bizz de merde.

Ah Warner machin Universal n'a pas voulu signer Costes ! Ah la Fnac refuse de distribuer les disques de Costes ?! Eh ben Costes il balance gratos ses chansons en mp3 sur son site http://costes.org, et un million de chansons de Costes sont téléchargées. Un million de chansons écoutées par un million d'internautes qui n'achèteront pas un million de chansons au show-bizz. Et le show bizz a vendu un million de chansons en moins. Et bientot la faillite pour Warner et la Fnac, youpie !

Libé trouvé dans une poubelle à la station Pleyel reprend le refrain pourri, le blues du show-biz : " C'est la faute à internet ! C'est la faute aux pirates ! ". Non Bruel, non la Sacem, c'est pas la faute aux pirates, c'est la faute à la liberté! Tous les musiciens que vous avez empêchés de s'exprimer dans votre système " une star / 1 milliard de clochards ", tous ces musiciens pauvres et sans moyens de diffusion, se sont jettés sur internet pour se sauver. Sur internet le musicien clochard peut faire son site pour rien. Il balance ses morceaux en mp3, les gens les chargent et les aiment, et ils oublient d'acheter la musique de merde du show-biz de merde. A quoi bon surpayer de la musique de merde alors qu'on peut écouter gratuit de la musique meilleure qui sort des tripes et pas de l'anus.

ET BIENTOT LA FAILLITE POUR WARNER ET LA FNAC, YOUPIE!

Ah, les Ramones en concert... snif!
Ah, les Ramones en concert... snif!
Un million de musiciens indépendants inconnus, chacun piquant à Warner Machin 0,00001% de part de marché, ca fait accumulé 100 millions de cds ! Cent millions de cds vendus en moins pour la Fanc et Warner.

0,0000001% de part de marché chacun ! Allez les musiciens indépendants, créez en toute liberté ! Diffusez gratuit sur internet et détruisez vite fait le show-bizz de merde qui vous à ruinés, humiliés, désespérés.

Et quand nous en serons à 0,00002% de part de marché chacun, alors ca sera la fin pour la Fnac et Warner. Ils crèveront, ils feront la manche dans le métro et je leur jetterai en passant méprisant le vieux libé pourri trouvé dans une poubelle qui chantait le blues du show-bizz " C'est la faute à internet ! C'est la faute aux pirates ! ", au lieu de dire la vérité : " C'est la faute à internet, oui ! C'est la faute aux artistes, les vrais ! ".

Ce que ne vous dit pas Libé : les mp3 les plus téléchargés sur internet ne sont pas des chansons du show-biz mais des œuvres d'artistes indépendants. L'œuvre musicale la plus téléchargée au monde n'est pas une chanson de Bruel mais un morceau de piano d'un vieux pianiste mexicain qui n'a jamais signé de sa vie avec une maison de disques, joue seul chez lui depuis cinquante ans (et c'est son fils chômeur qui fait seul la promo sur les newgroups de la musique à Papa!) Allez poubelle les directeurs artistiques et les directeurs de marketing et les directeurs de consciences ! Papa fait du piano et Fiston fait la promo, et allez vous faire enculer les capitalistes de la culture !

Le blues du show-bizz, c'est pas les pirates, c'est les artistes les vrais. Les artistes les vrais qui concurencent grave le show-biz en diffusant eux-mêmes leurs oeuvres sur le net. C'est la victoire de l'art contre le bizeness, de l'honneteté contre le mensonge, de la passion contre le calcul.

C'est la vengeance des artistes des vrais. C'est le blues du show-biz.

Jeudi 10 Mars 2005
Jean-Louis Costes 1er
Lu 17552 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Liquid le 10/03/2005 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord sur le fond, dommage que ce soit si mal exprimé. Costes, musicien peut être, écraivain sûrement pas.

2.Posté par Cyprien Luraghi le 11/03/2005 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toi, Liquid, tu la boucles gentiment. Car je suis gentil ce soir.
Je ne suis pas musicien, mais écrivain, comme Costes. LE Costes, devant lequel tu devrais t'incliner jusqu'à te frotter le museau dans son caca, qui est béni.
Y en a pas des masses de nos jours, des Costes, dans notre monde d'escouillés.
Mais il y en a. Et Costes a parfaitement raison de conchier ces ordures qui se sont décernés tous les droit, y compris celui d'avoir inventé la gauche de droite, la culture comme ça les arrange -surtout côté larfeuille- et tout le reste, qui crognote méchamment. C'est vraiment dégueulasse. J'espère vraiment qu'ils crèvent rapidou, tout comme eux nous ont collés au placard, sans le moindre état d'âme.
Pire, avec une idéologie bien celée, qu'ils se refilent entre eux comme la vérole.
Les tenanciers de la culture sont des fascistes, comme ceux de la finance qui nous infligent leur credo...
Un genre de solution radicale. L'euthanasie pour nous et le décervelage pour tous.
Incroyable : dans un monde opulent ils imposent la misère, le sous-travail, les horaires à la con, le demi-smic... Et à nous autres artistes, le vide.
Parce que même si tu vends bien ton oeuvrette, tu peux crever la dalle, en 2005.
Tiens-toi bien : j'ai publié mon dernier bouquin sur papier en 99. J'ai touché 12000 balles (des francs). Le truc s'est correctement vendu (2000 ex), a été repris en BD en français (3300 ex) puis en espagnol (aucun chiffre, je n'ai même pas eu de contrat), et je n'ai pas touché un radis de plus. Alors qui sont les pirates ? Hein ? Qui ?
Pour remplir ma demi cuve à mazout, je vais de temps à autres me farcir mon assistante sociale, histoire qu'elle me reconduise mon rmi. Et je bricole à gauche comme je peux pour nourrir ma petite famille. Et j'écris à la cloche de bois.
Tout comme Costes et quelques autres -ils sont rares, c'est un fait- j'offre ma becquetance à qui le veut, depuis des années. On peut librement télécharger mes machins, et y a du monde au portillon, je peux te dire...
C'est gratos. Y a du monde dans la salle. Je suis libre. Libre de m'indigner aussi et de cracher à la gueule des thénardiers crapoteux qui veulent nous maquer tels des putes de troisième zone.
Tu n'as pas la moindre idée de la force avec laquelle je les hais.
Ce n'est même plus de népotisme, mais d'inceste qu'il s'agit dans leur cas; ils tiennent TOUT.
Ils nous foutraient en HP s'ils le pouvaient, plutôt que d'avoir à nous subir. Des électrochocs, voilà ce qu'il nous faut. Il paraît que la technique s'est nettement améliorée depuis l'époque du Mômô. Ca fait plus mal. Ils te les mettent dans le cul, maintenant. Sauf qu'on se cramponne comme des morbaques.

Et puis Costes est un vrai écrivain, lui. On en recause dans un millier d'années, tu veux bien ?

Cyp'
Ecrivain en ligne et à l'oeil


3.Posté par Gnagnagna le 11/03/2005 01:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D.U.M.B. Everyone's accusing me

4.Posté par Liquid le 12/03/2005 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cyprien Luraghi, permets moi de rectifier: tu AIMERAIS être écrivain, mais c'est un METIER. Tu me fais penser aux intermitteux du spectacle, artistes autoproclamés incapables de vivre de leur oeuvre, romantiques par défaut, pseudo-maudits, obligés de s'inventer un destin pour pallier à leur propre médiocrité. Morbaque de la culture!

5.Posté par La rédac le 13/03/2005 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On dirait que le ministre de la Culture nous écrit...

6.Posté par Liquid le 13/03/2005 06:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En guise de ministre de la Culture, la plus grnade blague a quand même été Jack Lang, quoi qu'on en dise: est-il plus grande hypocrisie que de prétendre qu'un tag vaut une symphonie de Mozazrt? J'emmerde la neutralité axiologique, et toute cette fumisterie qu'est le relativisme culturel.

7.Posté par Cyprien Luraghi le 13/03/2005 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le ci-devant "Liquid" a écrit que je lui faisais penser à...
Il a les boules et c'est tant mieux; il est parti au quart de tour. Pif-paf à la récré.
Mais ce posteur qui se réfugie dans l'anonymat, qui est-il ? Que fait-il dans la vie ? Et tout le reste.

Allez, un peu de courage, planqué de mes deux !
J'aime bien savoir à qui je cause.

Cyp'
Ecrivain en ligne et à l'oeil

PS : salut à la rédac' : j'accepte votre invite à un gueuleton, mais je n'ai pas la moindre idée de quand je viendrais à Paris...

8.Posté par freonoir le 15/03/2005 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Costes,tellement expert en caca qu'il lui a dédié toute son oeuvre...C'est trop facile de faire de la merde et de se croire un artiste maudit parce que personne n'en veut.Bravo Liquid!!
Ca n'empeche pas qu'il est bon et louable que des artistes puissent diffuser sur le net ce que les majors leur ont refusé: après,libre à chacun d'écouter ou d'acheter,mais il y a au moins une liberté de CHOIX.

9.Posté par Liquid le 15/03/2005 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mort aux majors, on est tous d'accord que les entendre geindre parce qu'ils ont peur de plus pouvoir faire la moindre "soirée de lancement" avec 1000 personnes, des saladiers de coke, et à côté de ça virer 70% de leurs cadres pour les remplacer par des stagiaires payés 1/3 du smic tout en offrant un week end en Tunisie et des montres USB à ceux qui restent, ça donne envie de leur mettre une balle dans chaque genou. (authentique, j'ai une source qui bosse à 10 mètres de Pascal Nègre)
Cypluraghi, je ne vois pas en quoi connaître ma vie privée peut t'aider. J'ai comme l'impression que tu veux faire le coup du "Mon Dieu, il crève pas de faim cet enfoiré, comment peut il parler de la famine au Soudan??" ou "Enfoiré d'hétéro, comment tu peux te permettre d'avoir une opinion sur les gays??".
Pour reprendre une expression de Muray, ne serais-tu pas un "mutin de Panurge perdu dans le parc d'abstraction de la modernité"?

10.Posté par dee jef le 15/03/2005 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne connais pas ce costes... mais je suis assez d'accord avec lui.
Je diffuse ma musique gratuitement sur Internet depuis 1996....
Pour moi, l'artiste musical, le vrai est celui qui gagne sa vie en faisant des CONCERTS, la musique en boite (CD et DVD) c'est un plus, pas une fin en soi.
soutenez les artistes ! en concert on peut pas tricher !

Ma musique est la : http://deejef.free.fr (pour ceux que ca interesse)

comme disait Depeche Mode : "Enjoy the silence"

11.Posté par rafwalden le 16/03/2005 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste une question : qui est ce "vieux pianiste mexicain" tellement téléchargé ? C'est une métaphore romantique du génie reclus ou il existe ? ça m'intéresse, merci de répondre, costes ou autre.

12.Posté par Julien le 17/03/2005 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui distingue les artistes entre eux, c'est le travail. Le génie et le talent ça n'existe pas sans travail. Un tâcheron qui trime 35 heures par jour pour arriver à ses fins aura plus de chance de produire une oeuvre valable qu'un mal-doué en attente de chef-d'oeuvre pour affirmer son talent à la face du globe. Un artiste c'est un créateur professionel, et pourtant c'est plus difficile de poser un crépis correctement que de faire du Alexandre Jardin (pour en prendre un que personne n'osera défendre).

Et les artistes incomprit, ça n'existe pas. Si on produit de la qualité, on trouve son public, son réseau, ses soutiens, ses amitiés. Gallimard a refusé Proust que tout le monde connait, mais qui se souvient du nom du lecteur qui l'a rembarré ?

Ceci dit je ne suis pas du tout Liquid sur un point : pour moi l'émotion que peut ressentir Jacqueline à la lecture de Barbara Cartland, c'est la même que celle de Pierre-Henry lisant Faulkner. Pour moi il n'y a pas de différence qualitative à établir au niveau de la réception. Je ne suis pas pour le realtivisme (grand dieu non) mais je déteste encore plus l'élitisme qui s'attribue la grandeur et le génie d'oeuvre qu'on a pas écrite, quand on en est le simple destinataire. On peut très bien imaginer un paysan burkinabé analphbète qui dans son système de pensée, ses affects, sa relation au monde et aux autres, être 55648 fois plus proche d'un Spinoza que l'étudiant qui l'aura étudié en long en large et en travers. Le paysan ne formalisera pas sa pensée comme Spinoza, bien sûr, mais il pourra vivre son existence de manière spinoziste, quand le connaitre sur le bout des doigts ne suffira pas !

msg perso => Cyprien, t'es un fake, c'est pas possible !!

13.Posté par La rédac le 17/03/2005 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon, le dîner, il est pour Julien! C'est comme ça que ça va marcher, maintenant. Le plus lucide, le plus précis, gagne un dîner de l'Organe!

14.Posté par freonoir le 20/03/2005 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hmmm..;julien,méfie toi!! vu que la rédac à l'air bien pote avec costes,il n'est pas exclu qu'ils te mitonnent son plat favori (et sujet central de son oeuvre)...:)

15.Posté par La rédac le 20/03/2005 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, c'est pas Costes qui régale. Les pauvres sont exemptés de mécénat. Pas de panique, ce sera une belle table bourgeoise parisienne, avec plein de clients offusqués.

16.Posté par Cyp' le 21/03/2005 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher Julien,

Je commence à en avoir sérieusement ma claque des moralistes. Le travail, le travail... Le génie et le talent, etc.

J'ai passé dix mois à transbahuter mon gros sac à dos en 89 et 90 pour traverser l'Himalaya en entier, puis un an et demi à écrire le livre qui va avec, six mois pour écrire "Coup de Rouge", trois pour "Cigogne le Glas", sept à traduire "La Liste", un été entier à recueillir les voix des papis et mamies d'une maison de retraite, deux à les retranscrire, sans compter un joli paquet de nuits blanches à balancer tout sur mon site, depuis quatre ans.
Et tout ça en bossant à côté pour gagner ma croûte, car j'ai une fâcheuse tendance à offrir ce que j'écris.
Et puis je n'ai jamais prétendu avoir du génie -Costes non plus, d'ailleurs.
Ecrire un livre, c'est de l'artisanat et, comme tout artisan qui se respecte je mets un point d'honneur à fignoler. Et il m'arrive parfois d'être fier de ce que j'ai écrit. Pas toujours.
Je n'ai pas non plus l'impression d'être incompris; même si depuis un an mon site est en rade, il est toujours aussi populaire. Je vais pas te faire chialer, mais sache tout de même qu'on vient de se vivre trois années infernales, ma famille et moi, parce qu'on s'est faits expulser de notre ancienne maison par la faute d'un notaire -encarté socialiste !- et qu'il nous a fallu retaper une ruinasse en entier avec des picaillons, pour la rendre à peu près habitable.
Alors j'ai pas le temps de me plonger dans l'écriture et ça me fait braire. Si je pouvais seulement avoir six mois à ne rien faire d'autre, je te pondrais un bouquin, comme une bonne clouque disciplinée que je suis.
Comme disait l'autre, j'ai pas le cul bordé de nouilles.
Mon père était maçon italien et l'amiante l'a zigouillé à 58 ans. Je travaille depuis l'âge de quatorze ans.
Je suis peut-être un "fake" -je suppose que tu entends par là un simulateur, mais je ne vois pas de quoi. Ou alors tu sous-entends que je suis bidon...
Mais j'ai aussi l'impression que tu n'as pas bien lu mon post initial : je m'y plains principalement des pourcentages et des à-valoir minables que nous reversent les éditeurs et qui ne nous permettent pas même de survivre. Ca fait un peu d'argent de poche et voilà.
Dans le genre pas branleur, pas génie et bosseur, tu as Francis Mizio, qui a baissé les bras, lui, après avoir publié une floppée de bouquins qui ont bien fait gondoler son public.
Ecrire en France de nos jours et en vivre, c'est tout bonnement impossible.
La plupart des écrivains régulièrement publiés sont des profs ou des journalistes. Ou des bourgeoises.
Evidemment, un Houellebecq se négocie à 15, 18 % et se transfère d'un éditeur à l'autre pour un million d'euros alors qu'un écriveron de base encaisse au mieux ses 10 % (7 % dans le cas de mon Poulpe).
Tu sais, à la SGDL (La Société des Gens de Lettres, ça en jette ; je leur raque 40 € de cotise depuis des lustres...) ils ont la meilleure mutuelle de France, pour les écrivains qui ont les moyens, car c'est aussi une des plus chères.
Et puis, comme le disait pertinemment Dee Jeff un peu plus haut, un musicien gagne sa vie en faisant des concerts... que nous, c'est avec des livres qu'on devrait la gagner. Tu me vois en concert ?
Bon, pour finir en beauté, je vais pousser un peu plus loin ta réflexion sur Proust.

Villon était un ziva craignos, branleur de surcroît.
Le petit père Vian n'a pour ainsi dire jamais gagné un rond avec ses livres.
Cendrars a chichement vivoté toute sa vie durant.
Selby est mort comme une merde.
Thieuloy aussi.
Antonin était fou.
Desnos n'a pas eu le temps de crever de faim avec sa poésie, les camps s'en sont chargé.
Kennet White est toujours vivant. On se demande comment. Un des plus grands poètes de notre temps.
Alors, baste !

Cyp'
Ecrivain en ligne et à l'oeil

17.Posté par La rédac le 21/03/2005 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cyp reprend l'avantage, après cette frappe surpuissante, à la 58ème minute. C'est donc à lui qu'échoit -à nouveau- notre gueuleton. Julien, c'est à toi l'engagement.

18.Posté par Cyp' le 21/03/2005 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouais, chic ! J'en bavouille comme un pape trop mûr !
Cramponne-toi Juju, j'ai du jus à revendre !
Et j'ai les crocs, je vous dis pas.
Le voyage à Paris, je dois le payer de ma poche ?

Cypounet
Pour les intimes seulement

19.Posté par La rédac le 21/03/2005 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Euh, à vrai dire, on ne s'attendait pas à une question aussi dérangeante. On se consulte et on répond. Mais la bouffe, elle est acquise. Ne serait-ce qu'au titre du "plus pauvre lecteur de l'Organe".

20.Posté par Julien le 22/03/2005 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon Cypounet adoré,

Je ne m'adressais pas à toi en particulier dans ce que je disais sur les Nartistes. Je ne mettais pas en doute ta générosité, ton talent et ta verve, je suis trop inculte en littérature pour savoir apprécier les qualités d'un texte au delà du simple plaisir de la lecture. Donc je ne suis pas savant dans le domaine.

Pas plus que je ne voulais défendre les rentiers de Flammarion ou de Gallimard que j'exécre autant que toi ou les petites putes éditoriales qui les publient et les font vendre.

Donc ne prend pas ce que j'ai dit pour une attaque personnelle !

(L'attaque que je t'ai lancé c'était sur ton site, mais j'y reviendrais plus bas.)

C'est juste que derrière les critiques des Installés et des Vendeurs, on perçoit bien souvent la jalousie de ceux qui ne rêvent que de prendre leur place.

Je ne te met pas dans ce sac là puisque tu viens de me répondre là-dessus, mais j'en ai un peu marre d'entendre trois busards qui composent du bousin dans une cave de Ris Orangis dégueuler sur la StarAc' pour justifier leurs médiocres compositions. Je ne vois pas de différence olfactive entre la merde qui se vend et la merde qui ne se vend pas, c'est tout.

Ce que je voulais dire par le travail, c'est que Rimbaud s'est enfilé des livres de poésie par centaine et des vers merdiques avant de nous sortir Une Saison En Enfer (que personne n'a lu au moment de sa sortie).

Gauguin ou VanGogh ont peint pendant des années avec des couleurs patates, des couleurs ocre, de terre, avant d'oser aborder la couleur (c'est à dire de faire vraiment de la peinture). Ils se sont usé à faire des croûtes laideuses avant de devenir de très grands coloristes.

Brel ou Ferré se sont usé dans des cafés concert minables avant de devenir ceux qu'on connait, etc. Ferré a fait de la daube aussi au milieu de morceaux admirables.

Je ne dis pas qu'il faille s'en contenter, mais hélas s'écumer dans la misère et le travail, évidemment ça ne te conduira pas dans l'histoire de l'art de manière mécanique. J'entend bien tes revendications syndicales sur la rapacerie des éditeurs, mais est-ce que cette rapacerie n'est pas la norme pour la majorité ? La rapacerie patronale, elle n'appartient pas qu'aux éditeurs !!

Selby est mort dans la dèche, mais reconnu par le landerneau littéraire et les amateurs. Je veux bien que ce soit dramatique, pathétique et triste, mais comment veux-tu vivre en vendant des bouquins à compte d'auteur ? Jacqueline ne vient pas se plaindre que ses broderies pour verre de table ne lui rapportent rien, Jycelin ne vient pas râler par ce que ces bibelots sculptés à l'opinel dans du bois mort ne lui permettent pas de payer son loyer. La normalité en création, c'est de mourir inconnu et sans gloire au delà de son cercle d'amis et d'admirateurs.

Evidemment que la vraie prouesse, c'était d'admirer Baudelaire au moment ou il publiait, et pas un siècle plus tard alors qu'il est canné et rentré au panthéon des admirations obligatoires, et bien souvent célébré par des gens qu'il aurait vomi de son vivant (cf Raffarin qui cite Choron, putain !!).

En plus, les exemples que tu cites, c'était avant la scolarisation de masse. Ca concernait qui la littérature avant le les années 50 ? La plupart des gens n'en ont rien à foutre en plus ! Moi j'aime bien la littérature, mais je n'ai aucun intérêt pour l'art étrusque. Pourtant, on trouvera bien des gens de part le monde pour m'expliquer que l'art étrusque c'est l'alpha et l'omega de la société contemporaine, qu'il est impossible de formuler la moindre pensée sur le monde actuel sans avoir une connaissance approfondie de l'art étrusque.

J'arrive d'un pays (la Suisse) qui abritent (chiffres officiels) 40% d'illettrés, néologisme récent inventé pour décrire les désastres de la pédagogie moderne. Apprenez à quelqu'un à oublier sa langue et c'est le meilleur moyen de le déposséder de sa vie et de le soumettre au sens commun (le fameux consensus suisse). Comment veux-tu que des gens qui ont déjà de la peine à remplir une feuille d'impôt puissent apprécier un vers de Villon ? L'élitisme pour tous, c'est des slogans pour ministre de la culture, c'est comme leur bronzage, c'est artificiel mais ça leur va bien. Et c'est pas ça qui va te divertir et te changer les idées après huit heure de boulot harassant et deux heures de transport, ce qui n'enlève rien au qualité de Villon.

Et sur ton site en particulier, excuse-moi mais je ne vois pas l'intérêt de raconter sa vie, même si tu n'as pas écrit que ça apparement. Moi aussi j'ai eu mes crises de nombrilisme ou je revisitais ma biographie personnelle pour y trouver un sens, mais littérairement c'est à peu près nul.

N'importe quel vie peut-être intéressante, du moment qu'on sait la raconter. Je peux te raconter la vie de Clampin Premier baroudeur patenté du vaste monde, et ça peut être chiant comme la pluie. Je peux te raconter la vie de Norbert, buraliste à Saint-Ouen et philatéliste maniaque et par le style te rendre ça passionnant, voilà.

Le jour ou le Communisme Véritable Gentil Sans Goulag sera installé sur le globe, on aura plus ce problème là. Tout le monde aura droit à son Revenu d'Existence et pourra écrire et peindre autant qu'il veut.

En attendant c'est quand même pas un drame national que d'être obligé de bosser à côté d'une passion ou de ce qui vous fait bander !!

21.Posté par Julien le 22/03/2005 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est trop long et brouillon mon dernier message, m'enfin fallait bien te répondre Cyp'...

Pour détendre l'atmosphère, une acecdote authentique sur un clash entre artiste :

"Je ne veux pas de nazi dans mon jardin !" - W.C. Fields chassant Cecil B. De Mille un fusil à la main.

(puisqu'on parle de shooter Moretti sur l'Organe, c'est du même ordre que Soral giflant Bégbédé...)

22.Posté par freonoir le 23/03/2005 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

euh,nan,Julien,ton post manquait certes de structure,mais les idées étaient là,et c'est l'essentiel!! enfin du bon sens!!!

23.Posté par Cypritoche le 23/03/2005 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Julien,

Bon, ce coup-ci, c'est moi qui t'invite avec la rédac' à te mettre mal et les pieds sous la table chez moi. C'est dans le Lot. On y mange ma foi pas trop mal et j'ai quelques plans pinard pas trop pourris. Mais vous vous payez le voyage, hein. Je peux loger.

Juste un ou deux trucs au passage...

J'aime beaucoup l'art étrusque. C'est con mais c'est comme ça. J'y peux rien.

La normalité en création, ce n'est pas de mourir inconnu et sans gloire. Ca, c'est justement le mythe de l'artiste maudit.

Dans l'écriture, je trouve que Djian s'en tire pas trop mal : il en vit et n'a pas à faire la pute. Il ne se prend pas le chou non plus. C'est son métier.

Dans la musique, Annegarn se dépatouille lui aussi correctement. Et ce ne sont là que deux exemples.

Il ne s'agit pas pour eux ou moi de se faire mousser ou de rouler sur l'or, mais tout bêtement de pouvoir en vivre. Puisque, comme l'écrivait l'autre embusqué un peu plus haut (Liquid), c'est un METIER.

Un livre ou un disque, ça fait gagner des sous à plein de monde : éditeurs, imprimeurs, distributeurs, libraires, etc.
C'est une industrie comme une autre. Enfin pas tout à fait. Le problème, c'est que chez Gallimard, ce n'est plus le vieux Gaston qui choisit ses auteurs. Ni chez Denoël, ni ailleurs. Il y a la clique à Sollers et voilà.
Et que dans la musique, hormis quelques petits labels courageux il y a Universal et rien d'autre. Et plus de Boris Vian (encore lui; il dirigeait une collection de Jazz chez Philips). Ni de Mac Laren, qui aurait eu les couilles de produire notre ami Costes.

Mais bon, tu as raison quand tu dis que le tchac-poum des caves ne vaut pas un clou, pas plus que la Star'Ac'. Enfin pour la Star'Ac, je sais pas vu que je n'ai pas la télé.

Pour ce qui est de mon site, c'est simple : il s'est construit à la va-comme-je-te-pousse et a débouché sur un truc à la fois exaltant et très bancal. La vie est un roman, c'est le thème, qui est aussi ma ligne d'écriture. Je ne raconte que ce que je vis, depuis toujours, en titouillant un peu la sauce au passage... Un coup un livre de voyage, un roman néo-rural, un polar, etc.

Je ne suis pas exhib' ou nombriliste et, si je m'expose, c'est réellement sans états d'âme. Ca serait certainement bien plus difficile si je n'avais pas une vie aussi riche et mouvementée. Mais je raconte surtout les autres. Les salauds, parce que c'est plus jouissif à décrire, et les gentils aussi, parce qu'il y en a peu et qu'ils sont très précieux.

J'avoue que je me suis fait piéger par mon site et que j'ai une furieuse envie de le refondre. En ce moment je cale.

Mais je me retiens, parce que l'écriture en direct sur le Net est une sacré gajeure.

Amitié

Cyp'

24.Posté par Cypritoche le 23/03/2005 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Julien,

Bon, ce coup-ci, c'est moi qui t'invite avec la rédac' à te mettre mal et les pieds sous la table chez moi. C'est dans le Lot. On y mange ma foi pas trop mal et j'ai quelques plans pinard pas trop pourris. Mais vous vous payez le voyage, hein. Je peux loger.

Juste un ou deux trucs au passage...

J'aime beaucoup l'art étrusque. C'est con mais c'est comme ça. J'y peux rien.

La normalité en création, ce n'est pas de mourir inconnu et sans gloire. Ca, c'est justement le mythe de l'artiste maudit.

Dans l'écriture, je trouve que Djian s'en tire pas trop mal : il en vit et n'a pas à faire la pute. Il ne se prend pas le chou non plus. C'est son métier.

Dans la musique, Annegarn se dépatouille lui aussi correctement. Et ce ne sont là que deux exemples.

Il ne s'agit pas pour eux ou moi de se faire mousser ou de rouler sur l'or, mais tout bêtement de pouvoir en vivre. Puisque, comme l'écrivait l'autre embusqué un peu plus haut (Liquid), c'est un METIER.

Un livre ou un disque, ça fait gagner des sous à plein de monde : éditeurs, imprimeurs, distributeurs, libraires, etc.
C'est une industrie comme une autre. Enfin pas tout à fait. Le problème, c'est que chez Gallimard, ce n'est plus le vieux Gaston qui choisit ses auteurs. Ni chez Denoël, ni ailleurs. Il y a la clique à Sollers et voilà.
Et que dans la musique, hormis quelques petits labels courageux il y a Universal et rien d'autre. Et plus de Boris Vian (encore lui; il dirigeait une collection de Jazz chez Philips). Ni de Mac Laren, qui aurait eu les couilles de produire notre ami Costes.

Mais bon, tu as raison quand tu dis que le tchac-poum des caves ne vaut pas un clou, pas plus que la Star'Ac'. Enfin pour la Star'Ac, je sais pas vu que je n'ai pas la télé.

Pour ce qui est de mon site, c'est simple : il s'est construit à la va-comme-je-te-pousse et a débouché sur un truc à la fois exaltant et très bancal. La vie est un roman, c'est le thème, qui est aussi ma ligne d'écriture. Je ne raconte que ce que je vis, depuis toujours, en titouillant un peu la sauce au passage... Un coup un livre de voyage, un roman néo-rural, un polar, etc.

Je ne suis pas exhib' ou nombriliste et, si je m'expose, c'est réellement sans états d'âme. Ca serait certainement bien plus difficile si je n'avais pas une vie aussi riche et mouvementée. Mais je raconte surtout les autres. Les salauds, parce que c'est plus jouissif à décrire, et les gentils aussi, parce qu'il y en a peu et qu'ils sont très précieux.

J'avoue que je me suis fait piéger par mon site et que j'ai une furieuse envie de le refondre. En ce moment je cale.

Mais je me retiens, parce que l'écriture en direct sur le Net est une sacré gajeure.

Amitié

Cyp'

25.Posté par La rédac le 23/03/2005 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Seigneur, toute cette histoire entre Juju et Cypi va finir en accouplement homosexuel dans le Lot. L'Organe prie pour le salut de ces deux âmes. On n'a pas voulu ça. On est peut-être des pourris, mais on n'est pas pervers!

26.Posté par Cypi le gland goulu le 23/03/2005 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma mééére ! La Rédac, c'est Noël ! Mariez-nous !
Le truc, c'est qu'après moult échange de courriels dans votre dos -et je suis poli,-sson excellence Juju Prem's exige que vous soyez témoins de notre nuit de noce : draps sanguinolents exposés à la fenêtre et tout le toutim, et que Costes nous fasse le barde ligoté.
Ca va dépoter à Pouliviac !
En plus j'ai un garage de 60 M² avec une vraie fosse à vidange d'époque et la déchett' est à 500 mètres. Un vrai bonheur.
C'est ma p'tite femme qui va être heureuse. Enfin libwe!


Cyp'
Ca fait quoi un zébu qui tombe à l'eau ?
Et gnou, et gnou...

27.Posté par Julien le 24/03/2005 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout est bien qui fini bien, perso l'accouplement je suis contre, mais on trouvera un moyen de sublimer ça. Dans l'alcool ça m'ira ! On distile encore de l'absinthe en Chuiche... Rien de tel qu'une petite fée verte pour se réconcilier, se fâcher à nouveau, se remettre d'accord, s'engueuler encore et repartir content.

éthyliquement vôtre

28.Posté par Gilles le 24/03/2005 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Desproges a dit "Je voudrais avoir une pensée pour mes amis du spectacles qui n'ont actuellement aucun travail, sous prétexte qu'il n'ont aucun talent..."

Je dédie cette phrase à M. COSTES, qui s'y reconnaitra sans doute !

29.Posté par Cyp le 28/08/2005 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé la rédac !
Z'auriez tout de même pu préciser que l'article de Costes que vous publiez dans Lorgane l'a déjà été en janvier 2004 sur Subversiv.com...

30.Posté par La rédac le 28/08/2005 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a demandé l'autorisation à Costes en passant sur son site à lui. On ne peut pas savoir qui prend quoi et où!

31.Posté par COSTES le 11/10/2005 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

URINE

32.Posté par Patoche le 30/01/2006 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens seulement de vous découvrir… en cherchant "les collabos du showbiz" dans Google. Content de voir que je ne suis pas seul à les exécrer. J'aime beaucoup le niveau des débats, même (ou surtout ?) teinté de grossiertés. Bravo, les gars, j'ai l'impression de lire du Audiard.
Bravo, les hommes !!

Patoche

33.Posté par Cyp le 12/02/2006 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me suis gouré, j'avais dit qu'on en reparlerait dans un milliers d'années.
Or Costes vient de publier un roman.
Ici : http://jeanlouiscostes.org/

PS: Jean-Louis, tu peux m'en envoyer un, hein ? J'te fais de la pub, et tout et tout, et puis je suis faucheman.

34.Posté par moi le 15/03/2006 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis tout a fait d'accord les maisons de disc sont controlé par des connards pour engraissé des stars de merde capricieuse condecendantes ayant un qi de mouette et adulé par une population de connard suivant comme les moutons de panurges la chute irreversible de la libre pensé
bienvenue dans l air des trou du cul a fausse voie grave du show biz, qui se prennent pour des mafieux mais qui sont juste des guignols
je pisse sur pascal negre et sa clic de bouffon, qui font de la merde pour la coke, et autre divertissement pour gros bourges.
j emmerde ce con qui arive a punir des gosses qui utilise internet pour telecharger de la musique, non pour voler ses merdes de chanteurs mais plutot pour esquiver ce systeme d idiots qui fait passer pour des intellos des bouffons d artiste qui on des messages aussi fort à passer que:"la misere c nul, la vie serai mieu sans guerre, la gauche c'est cool alors quíl sont tous expatrié fiscalement afin d encore plus nous enculer .
j attends avec impatience la chute de ses empire pas capable de résister`à l'envie des jeunes d'entendre autre choses que leur merde, sans oublier les superbes soirees nrg musique award, le top de la merde en matiere de musique
j encule ce systeme
vive la mort de ses patron de merde qui foute dans la merde des jeunes sans ressources qui ne peuvent se payer leurs cd de merde

35.Posté par La rédac le 15/03/2006 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Message à Cyp: file-nous ton adresse et on t'envoie le roman de Costes. Le gueuleton tient toujours.

36.Posté par Hilario Godinho le 07/12/2006 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Liberté, Démocratie, Justice, Presse, Droits Humanitaires. Oui.
Dictatures, PIDE/D.G.S.E., Torture, Corruption, Droits au Nobel de la Paix. Non, Merci.
Je demande l'asile, l'argent, le malade et l'invalide avec la faim devant le tribunal avec des dettes.
Maintenant c'est Noël, Sans. ? Médecin, Manger, Asile. ?


SOS Portugal SOS. - - - Je Demande Aide. - - - Pour publier S'il vous plaît dans les Journaux. - - - Si Tu Est Agréable. -------:---:---:------- Basel 25-3-2004 --- Je suis Réfugié dans le District, Et ville Basel dans la Suisse. Je suis menacé, De Mort dans le Portugal, De la D.G.S.E. d'Espagne. Je suis Invalide, Avec beaucoup de Problèmes de Santé, Et Malade, Aussi sans Manger, Et d'autres Nécessités. - - - Communiqué: L'Espagne avec la D.G.S.E., Occupe le Portugal Gouverne, Et Tue des Portugais. Plus de 96 Militaires de la Résistance Portugaise, Déjà ont Disparu en Europe. Plus de 30 militaires de la Résistance Portugaise, Déjà ont Disparu dans l'E.U.A.. Militaires de la Résistance Portugaise, Et des Sympathisants Disparaissent dans le Portugal, Et à l'en Étranger. En Combattant contre la D.G.S.E. d'Espagne, Les Capitaines d'avril Militaires, Ils déjà ont fait Révolution, Guerre Civile jour 25 de Avril 1974. La Résistance Militaire et Sympathisants, Ils Continuent la Lutte, Contre les Terroristes de l'Espagne, Et de la D.G.S.E. d'Espagne, Ils Font Guerre dans le Portugal, Et dans autres Pays, En Irak et Afghanistan, Ils sont atteints fortement, D'autres Souffrent Immense, Ils et Tuent sans savoir, Pour avoir de l'Indépendance. Non au Terrorisme d'Espagne, Aide à Résistance Portugaise, Dans la Suisse la ville Basel, Aident leurs Réfugiés, Pour que n'aient pas à Pide "P.I.D.E./D.G.S.E.". Pour avoir le Gouvernement dans le Portugal, Y a son Existence, À avoir de la Liberté, La République Portugaise, Oui Y a Paix, Gouvernement Nouveau, Y a la Liberté. L'Espagne veut Occuper, Les États-Unis de l'Amérique, Se plaint 70% de son Territoire. Résistance Portugaise Demande, Asile Politique. Résistance Portugaise Demande, Dynastie Nouvelle dans le Portugal. Résistance Portugaise Demande, Tribunal International, Radio Télévisé Direct. Tribunal de Silence Tue, Des Militaires et Civils de la Résistance, Et maintient les Conflits au Irak et en Afghanistan. J'ai Faim, Et beaucoup de Nécessités Économiques, Je Demande l'Aide, Á tout le Monde. Hilário Vicente Rosa Godinho --- Téléphone --- 0041 765 450 994 --- Rheingasse,12 --- CH 4058 Basel --- Suisse ----- Union Bank Schweiz --- IBAN: CH21 0023 3233 6914 51M1F --- SWIFT Adresse (BIC) : UBSWCHZH80A. Communiquent dans la Presse Mondiale en particulier: Portugal, U.S.A., Turquie, Irak, Afghanistan, Angleterre, Allemagne, France, Pologne, Russie, Roumanie. À ne pas Publier à ce Communiqué Tue, Des Militaires et Innocents, Y a combien de mois sont Responsables. Plus informations de la Résistance Portugaise. Téléphone: 0041 765 450 994. Je parle Portugais, Et aussi Français.

37.Posté par stillnox le 09/04/2007 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hilario, j'ai contacté tes amis portugais, ils vont venir s'occuper de toi. Comme ça, tu nous pèteras plus le derche avec tes niaiseries de gros feignant qui fait la manche. Bon courage pour traduire ceci avec ton logiciel de traduction de merde.

38.Posté par Bloure le 30/07/2011 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bien naze par ici

je tenais à le dire

39.Posté par La rédac le 30/07/2011 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci , Bloure, ta contribution restera comme l'une des plus fortes jamais enregistrées sur ce site. Puisse le monde posséder plus d'individus comme toi.

40.Posté par JANUZ KOZOMARA le 18/02/2013 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette chaîne est dédiée à tous mes potes auteurs compositeurs interprètes, chanteurs engagés, musiciens, rapeurs, comédiens, figurants, ainsi qu'à toutes celles et ceux qui rêvent depuis toujours de vivre de leur passion, de se faire une petite place au soleil mais qui n'y parviendront jamais tant les coulisses de ces métiers sont infestés de crapules et d'escrocs ...

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

FLASH RÉINFO | OLD NICK FAIT DES VIDEOS | EDITOS AU KARCHER | HAIKUS D'AKTU | DOUCE FRANCE | LE MONDE SELON L'ORGANE | MAUVAISES HUMEURS | FLINGAGE DE STARS | SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE | KULTUR & KRITIKS | SPORT & DOPAGE | RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS | LES GRANDES ENIGMES DE L'HISTOIRE | LES AVENTURES DE FRANCOIS MOYEN | L'ORGANE SEXUEL | LES BELLES PUBLICITES | CAPTAIN ZODIAC | VINTAGE L'ORGANE | VIDEOS DE REINFORMATION | CHAT WEBCAM




Dans le forum

C'est quand même pas mal

Le forum pourri - Aujourd'hui - 14:33 - Bob Le Saint

AIDEZ MOI A TROUVER LA FORCE

Le forum pourri - Aujourd'hui - 14:30 - Marcel Ducon

JE CLASH LES NAZIS DE LORGANE

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Marcel Ducon

PASSION MARCHES MILITAIRES

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Hell Fesses

Un petit tour au Mexique

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Bob Le Saint

L'alliance des migrants et des transexuels

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Marcel Ducon

JE DEFONCE HERVE RYSSEN ET ALAIN SORAL

Le forum pourri - Jeudi 21 Septembre - Marcel Ducon

Maria

Le forum pourri - Mercredi 20 Septembre - Elie Semoule

Affaire Maelys

Le forum pourri - Mercredi 20 Septembre - Elie Semoule

100% clips de rap

Le forum pourri - Samedi 16 Septembre - alejer

La joie perdue des pseudos anonymes.

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Elie Semoule

Le rêve secret d'Old Nick

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Bob Le Saint

Raum est un psychopathe

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Bollocks Le Vrai Le Pur

elle mettait du vieux pain sur son balcon

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - mouigre mouigre



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !