Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Lada MAN
Alain BITEMAN
Old NICK
Alejer D'ALGER
Kikou LOL
Titus CAT



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

Presse

LE MONDE, QUOTIDIEN COMIQUE



Avec " L'Espoir " Cali se place dans le sillage de Léo Ferré (02/02/08)

Cali pose ici une crotte de nez sur le miroir (2008)
Cali pose ici une crotte de nez sur le miroir (2008)

A 39 ans, le chanteur Cali, alias Bruno Caliciuri, confirme sa singularité avec un troisième album, L'Espoir, qui se réfère davantage au disque publié par Léo Ferré en 1974 qu'au roman d'André Malraux sur la guerre d'Espagne. Portée par une guitare flamenca, la chanson-titre de Cali, originaire de Perpignan, a été composée avec une passion très ibérique à l'issue d'un " Avis de K.-O. social ", l'une de ces manifestations associatives organisées par Les Têtes raides. Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dionysos, et Olivia Ruiz ont participé à L'Espoir, album qui raconte des bribes de vie d'aujourd'hui.

L’avis de L’Organe
Tous les idiots utiles de la chanson française sont représentés dans cette farce qui ridiculise la gauche.

" Actrices " un autoportrait de Valeria Bruni Tedeschi (une du 26/12/07)

Valeria c'est le boudin qui fait tout le temps la tronche
Valeria c'est le boudin qui fait tout le temps la tronche

La réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi fait partie de cette génération de cinéastes français, d'Arnaud Desplechin à Mathieu Amalric, qui puise son inspiration dans l'autobiographie. Le grand cinéaste suédois Ingmar Bergman ne faisait pas autre chose. Avec Actrices, Valeria Bruni Tedeschi se met en scène et interprète elle-même une actrice au tournant de sa carrière et de sa vie. Sous les auspices lunatiques de la folie douce, cette comédie rieuse porte un regard désabusé et tendre sur la ronde des vanités humaines.

L’avis de L’Organe
Tous les pénibles du cinéma sont représentés dans ce paragraphe. Un tour de force.

Nous sommes tous Américains (13/09/01)

Jean-Marie, qui sort peu, s'est trompé de manteau et a pris celui de sa femme!
Jean-Marie, qui sort peu, s'est trompé de manteau et a pris celui de sa femme!

Editorial de Jean-Marie Colombani (morceaux choisis)

C'était en 1941, loin du continent, avec des bombardiers contre une flotte militaire : l'horreur de Pearl Harbor n'est rien en regard de ce qui vient d'arriver. Elle est au sens propre sans commune mesure : hier 2400 marins engloutis, aujourd'hui bien plus de civils innocents.

Mais, cette fois, la haine inextinguible qui nourrit ces attentats tout comme le choix des cibles et le caractère militaire de l'organisation nécessaire limitent le nombre des auteurs possibles.

Car on peut le dire avec effroi : la technologie moderne leur permet d'aller encore plus loin. La folie, même au prétexte du désespoir, n'est jamais une force qui peut régénérer le monde. Voilà pourquoi, aujourd'hui, nous sommes américains.

L’avis de L’Organe

Comment se fait-il que cette imposture soit restée si longtemps à la tête du titre qu’il a coulé ? Colombani a été le Ben Laden du journal Le Monde.

« Avant que j oublie " ballet de mots d'hommes et d'argent (17/10/07)

Oh, mais, quelle sale bande de pédés! Arrêtez!
Oh, mais, quelle sale bande de pédés! Arrêtez!
Ultime volet de la trilogie autofictionnelle de Jacques Nolot, Avant que j'oublie redonne corps au personnage d'homosexuel vieillissant qui habitait ses films précédents, L'Arrière Pays (1998) et La Chatte à deux têtes (2002) et dont la jeunesse fut dépeinte par Téchiné dans J'embrasse pas (film de 1991 écrit par Nolot). Interprété par le réalisateur, cet ancien gigolo devenu écrivain parisien est filmé frontalement, sous toutes ses coutures, souvent nu, habillé quand il le faut, dans tous les états qu'il lui est possible de traverser.

Avant que j'oublie n'est pas un film sinistre, loin de là. C'est un film où les corps et la parole circulent dans un drôle de ballet, où la vie se débat d'autant plus farouchement qu'elle remet en permanence son ouvrage sur le métier, où la réinvention de soi s'impose comme l'horizon sans cesse repoussé du possible.

Un antidote à " la bêtise ", cette propension à " reconnaître plutôt qu'à rencontrer ", telle que la définit une voix à la radio pendant que Pierre se rapatrie chez lui après une expédition ratée au sex-shop. La grande audace du film, qui est aussi le grand risque qu'il prend, tient au fait qu'il est exclusivement peuplé d'hommes.

Cette configuration, qu'il n'est pas interdit d'envisager comme une piquante caricature de l'union matrimoniale, recouvre une ruse narrative par laquelle chacun des personnages pourrait être un avatar de Pierre, une de ses vies passées, futures, rêvée, fantasmée...

Cette proposition radicale, qui referme par un point d'orgue la page de l'autofiction, ouvre en même temps le film au monde, en offrant au spectateur un miroir déformant de sa propre réalité.

L’avis de L’Organe
« Bienvenue chez les Chtis » et ses 20 millions d’entrées de pédés n’a qu’à bien se tenir.

Lente perte de mémoire à Auschwitz (14/05/08)

Grève surprise du petit personnel (1943)
Grève surprise du petit personnel (1943)

Sven, un jeune Allemand, effectue son service civil au Centre international des jeunes de la ville d'Auschwitz, en Pologne, une structure destinée à préserver la mémoire et la transmission de la barbarie nazie. Il s'y occupe notamment d'un ancien détenu du camp, vieil homme au caractère revêche qui passe ses journées à restaurer, et en vérité à saboter, les valises des déportés exposées au musée du camp. Il y fait également la connaissance d'Ania, une jeune guide Polonaise, et de son frère, une sorte de chien fou employé dans une entreprise chimique allemande implantée sur place.


Robert Thalheim, réalisateur allemand de 34 ans, signe avec ce film son deuxième long métrage, qui témoigne à la fois d'un certain goût du risque et d'une réelle maturité. La question sous-jacente à son film - comment habiter une ville qui s'appelle Auschwitz, mais aussi bien comment faire une fiction avec ce qui touche de près ou de loin à ce motif funeste ? - est véritablement passionnante. Si la mise en scène, à la fois glaciale et d'une démonstrativité un peu scolaire, ne tire pas le meilleur parti de ce postulat, il faut néanmoins savoir gré au cinéaste d'avoir porté son regard sur une réalité qui semble aujourd'hui résolue pour tout le monde, mais ne cesse pour autant d'inquiéter et d'informer le présent.

(Jacques Mandelbaum)

L'avis de L'Organe
On préfère demander avant à Claude Lanzmann.

Leos Carax revient avec un Merde fumant (16/05/08)

Personne ne peut comprendre Leos
Personne ne peut comprendre Leos

On ne l'avait pas vu à Cannes depuis 1999, quand il avait présenté Pola X en compétition. Leos Carax est de retour sur la Croisette avec Merde, moyen métrage furieusement drôle, anarchiste, réalisé dans le cadre d'un film en trois sketches intitulé Tokyo !, sélectionné à Un certain regard. Inséré entre Interior

Design de Michel Gondry et Shaking Tokyo du Coréen Bong Joon-ho, il suit la course folle d'un personnage hirsute interprété par Denis Lavant qui vit tapi dans les égouts, et surgit occasionnellement à la surface pour terroriser les habitants de la ville.

Un oeil marron, l'autre blanc, la barbiche broussailleuse, la créature, qui se fait appeler Merde, se déplace en courant, bouscule les passants, leur vole la cigarette qu'ils sont en train de fumer, s'arrête un instant pour leur lécher le bras, et finit par bombarder la ville de grenades et se faire arrêter.

A la sortie du film, Leos Carax ne semble à première vue pas au mieux. Catalogué maudit depuis le fiasco financier des Amants du Pont-Neuf, en 1991, il n'a pas tourné depuis Pola X, et préférerait être derrière une caméra que sous les projecteurs. Alors que Merde se termine par un carton annonçant les aventures de " Merde in USA ", il espère que ce film va lui remettre le pied à l'étrier. Sans se faire d'illusions : " C'est déjà tellement difficile de croire à quelque chose à Paris, alors ici... "


A Tokyo, dans le quartier de Shibuya, où Carax a tourné une des scènes, il est interdit de filmer. " Les deux séquences principales sont des plans volés ", explique-t-il, et les producteurs ont fini embarqués par la police. Mais Carax aime son film : " J'ai une grande relation avec la merde. Il était temps que je fasse un film qui s'appelle comme ça. J'aurais pu le tourner dans n'importe quelle ville riche. Les égouts sont l'Histoire. Merde, c'est moi. "

(Isabelle Regnier)

L’avis de L’Organe
Leos Carax repousse encore les limites du supportable. On s’incline.

Arnaud Desplechin lâche ses démons (18/05/08)

Arnaud pose ici entre deux boudins qui adorent ses films (2008)
Arnaud pose ici entre deux boudins qui adorent ses films (2008)

En veine de boutade, Arnaud Desplechin a dit un jour qu'il avait tourné La Vie des morts pour dire du mal de sa famille, La Sentinelle pour dire du mal de son pays, Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) pour dire du mal de ses anciennes petites amies. Dans Un conte de Noël (sortie en salles mercredi 21 mai), le cinéaste dit du mal de lui-même.


De quoi s'agit-il dans ce film long, brutal et réussi ? Des choses qui scellent la famille tout en la minant : lien du sang, généalogie, lieu natal (Roubaix), rapports parents-enfants et enfants entre eux, maladie, deuil, non-dits, pièces rapportées, religion... Dans cette famille, il y a eu un fils aîné, Joseph, mort à 7 ans parce qu'aucun membre du clan n'avait une moelle osseuse compatible qui aurait permis une greffe. Et quand le film commence, il y a la mère, Junon (Catherine Deneuve), qui se découvre atteinte du même mal. Ce qui repose la question de la greffe.


Expert en ruptures de ton, apartés romanesques, mises à nu des affects et manifestations décomplexées de tout ce qui, en société, reste du domaine de l'interdit, Arnaud Desplechin orchestre une sarabande où chacun livre son ressentiment, arbore sa plaie.
Le film oscille sans cesse entre la réplique vacharde, la joute oratoire, la vérité qui blesse et le corps meurtri - bleus plein le dos, nez qui saigne, peau qui brûle, chair charcutée.

Le 25 décembre convoque un défilé de fantômes. Le prétendu monstre qui hurle dans la cave est le clone du fils défunt. Madeleine, dont Henri est veuf, renvoie au Vertigo d'Hitchcock. Le nom du neveu (Dedalus) et le désamour mère-fils évoquent Ulysse, de Joyce. Un loup freudien apparaît, ainsi qu'un extrait du Songe d'une nuit d'été de William Dieterle (1935). Shakespeare et Bergman rôdent.
(Jean-Luc Douin)

L’avis de L’Organe
Nous on a l’air con avec notre DVD de « La prisonnière du désert ».

Lundi 2 Juin 2008
Alain Minsk
Lu 12769 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par La rédac le 02/06/2008 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a juste un peu coupé les articles, mais on a retouché à rien.

2.Posté par La rédac le 02/06/2008 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours pas de point Godwin! Que se passe-t-il???

3.Posté par lingane le 02/06/2008 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

trop de MONDE pas assez d'ORGANE dans ce papier

4.Posté par Six Mabute le 02/06/2008 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une belle brochette de têtes de noeux...

5.Posté par Orson Wellesh le 02/06/2008 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi aussi je suis un réalisateur maudit. J'ai même pas encore réalisé mon premier court métrage intitulé :" Je refuse de bosser à l'usine et faire l'esclave dans ce monde de merde dirigé par quelques milliers de familles qui se partagent le gros gâteau au chocolat et ne nous laissent que quelques miettes de leurs excréments comme moyen de subsistance"(titre provisoire)

C'est une synthèse de l'histoire de l'humanité (concept de possession, guerre, pillages etc) dont vous n'entendrez jamais parler dans Le Monde.

Mon premier long métrage s'intitulera :Sentier2, Rabbin de bois prince des voleurs

6.Posté par Alex crémant le 02/06/2008 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adooorrrreee !

Surtout miss pot au feu dans son rôle d'adoratrice d'Arnault Duplechin.

C'est beau, c'est onirique, c'est foorrrmiiidaaabllleeee.

De l'extase.

7.Posté par The Dude le 02/06/2008 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est-ce que Dana Scully fout à côté de Mme la Présidente ???

8.Posté par Thomas le 03/06/2008 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Carax est encore vivant, je croyais qu'on l avait retrouvé étouffé dans ses déjéctions dans un bordel de Macao...ou alors c'est Smaïn?

9.Posté par ducon le 03/06/2008 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne me torche même pas le cul avec les feuilles du Monde. Même là, ça m'irrite.

10.Posté par Jean-Cul Delafoune le 04/06/2008 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendez, j'essaie de trouver un truc con à écrire!!!

11.Posté par La rédac le 04/06/2008 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon, ça vient, le truc con?

12.Posté par kiki le 05/06/2008 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens de revoir "flic ou voyou" avec bebel, ben les mecs, c'était vachement mieux avant

13.Posté par zozo le 05/06/2008 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JC, serait-il possible de te passer commande de trucs con à dire pour ce foprum ainsi que pour d'autres ? Tu pourrais peut-être créer une "jeune pousse" web 20 proposant ce service ?

14.Posté par Jean-Cul Delafoune le 06/06/2008 03:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai poussé très fort (si si, j'étais tout rouge même), mais rien n'a voulu sortir. Je suis déçu, mais surement pas autant que vous!

15.Posté par The Dude le 06/06/2008 04:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'essaie d'arrêter la clope et le shit depuis plus de 15 ans, mais avec ces cons là c'est pas la peine... Aidez- moi !!!

16.Posté par zozo le 06/06/2008 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dude, savais-tu que fumer fait fondre la couche d'ozone et finance le complot islamofachiste ? Penses à ça la prochaine fois que tu seras tenté et tu verras que tu t'arrêteras vite rongé par les remords...

17.Posté par supercopter le 07/06/2008 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non quand tu fumes un pétard c'est:

-50% de tabac, pour financer le complot américano-sioniste
-50% de hasch, pour financer le complot islamo-bougnoule

C'est l'équillibre de la terreur.

18.Posté par Sexklon B le 07/06/2008 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'a deux tarés pris en flag.

19.Posté par Karl le 07/06/2008 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et un chuif pris la main dans le sac.

20.Posté par Paracelse le 07/06/2008 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les révélations époustouflantes de Carla Bruni

http://culturalgangbang.blogspot.com/

21.Posté par zozo le 07/06/2008 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ma parole c'est Sodome et Gomorrhe ! Dommage qu'elle aborde pas la question de l'inceste... Je sais pas si tout ce qu'elle dit c'est vrai ou si c'est du dépit après s'être faite jeté une ennième fois mais en tout cas c'est marrant de l'entendre parler d'inversion...
Elle veut "se faire embrocher comme un morceau de viande" la pathétique carla-frigida... ben moi çà me donne envie de devenir végétarien !

22.Posté par Nous sommes tous Américains (13/09/01) le 07/06/2008 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.evian.fr/

la marque à boycotter

23.Posté par ORGANISATOR le 08/06/2008 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

/Hors sujet
Le problème de l'organe, c'est son manque de lisibilté (au sens formel) : exemple, la video du rebeu qui balance de l'orangina est planquée au fin fond de la page. Personne ne la verra jamais. Faudrait que les anciens articles ne prennent pas le pas sur l'actualité. Ils bouffent tout l'espace.
Fin du hors sujet/

L'organe je vous aime.

24.Posté par Ian_Stuart le 10/06/2008 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juiverie médiatique, cinéma chiant destiné uniquement aux journalistes, homosexualité érigée en idéal, indignation, suivisme, promotion déraisonné des "chanteurs" bobos gauchos porte paroles ségolénisant idôldatreurs des gentils sans papiers chances pour la France et donneurs de leçon culpabilisatrices aux méchants français blancs. Mais pourquoi axer sur le Monde, alors que le matracage est général ?

25.Posté par Radada Shitty le 12/06/2008 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A dada sur Rachida

26.Posté par Sexklon B le 13/06/2008 02:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tonton vous mijote un site de porno avec de la psycho.


Comme ça vous serez moins cons.


C'est bientôt prêt.


Vils gueux.

27.Posté par Sexklon B le 13/06/2008 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà, c'est ici :

28.Posté par La rédac le 13/06/2008 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette publicité sur L'Organe pour un site qui te rendra riche te coûtera 2200 euros HT.

29.Posté par Sexklon B le 13/06/2008 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Surtout que c'est un site gratos.
Je devrais peut-être faire payer d'ailleurs.
Le prix du vice, autant dire un max !

On partage si vous voulez.

30.Posté par Bomberman le 20/06/2008 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"23. Posté par ORGANISATOR le 08/06/2008 22:10

Le problème de l'organe, c'est son manque de lisibilté (au sens formel) : exemple, la video du rebeu qui balance de l'orangina est planquée au fin fond de la page. Personne ne la verra jamais. Faudrait que les anciens articles ne prennent pas le pas sur l'actualité. Ils bouffent tout l'espace. "

connerie, tout le monde sait que dans l'orangina, la pulpe, elle reste en bas

31.Posté par Sexklon B le 20/06/2008 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme les nègres quoi.

32.Posté par piglou le 21/06/2008 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis indigné...
Force est de constater que (une fois de plus) vous ne respectez pas le sexe faible...
C'est facile de "taper" sur une femme qui écarte les cuisses alors qu'elle pourrait les fermer !
Que font les niputes insoumises ?...
Je vais de ce pas téléphoner à Fadela bamboula pour vous dénoncer (bande de vicieux)...
Non mais crotte alors !...

33.Posté par piglou le 21/06/2008 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rira bien qui rira le dernier...
La prochaine fois j'appelle La Ligue des Droits de l'Homme... hin hin hin (rire pervers)

34.Posté par Jacques Durant le 10/09/2008 05:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À n°32.
C'est pas niputes insoumises, mais mi-putes, mi-soumises. C'est cette nuance qui fait qu'on peut leur taper dessus allègrement sans qu'elles ne ferment les cuisses pour autant, au contraire...

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Cinéma | Presse | Bouquins | Théâtre | Expos | Poésie | Restaus | Monuments et kolosses | VIDEOKLUB




Dans le forum

Tain, faut pas déconner, encore les feujs !

Le forum pourri - Jeudi 23 Novembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

ToPiC DeSsIn

Le forum pourri - Jeudi 23 Novembre - Elie De La Bonne Moule

JUIF NEGRE CACA

Le forum pourri - Jeudi 23 Novembre - Marcel Ducon

Le point sur la magistrature française

Le forum pourri - Jeudi 23 Novembre - Bob Le Saint

la fachosphère est une poubelle

Le forum pourri - Mercredi 22 Novembre - Marcel Ducon

La Bite, Marcel un message pour vous .

Le forum pourri - Mercredi 22 Novembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Bonjour à tous

Le forum pourri - Mardi 21 Novembre - Rolandas Paksas

SEMOULE VIENS ICI

Le forum pourri - Mardi 21 Novembre - Marcel Ducon

C'est qui en fait, "maître Robert" ?

Le forum pourri - Mardi 21 Novembre - Alain Biteman

LES BOURGEOIS EXPLIQUES AUX PAUVRES

Le forum pourri - Dimanche 19 Novembre - Marcel Ducon

CUIR CENTER CHATEAUX D AX ROCHE BOBO BOUGN CONCEPT ETC

Le forum pourri - Dimanche 19 Novembre - Elie De La Bonne Moule

Dimitri Korias = David Zar-Ayan

Le forum pourri - Dimanche 19 Novembre - Old Nick

Je sens que la Grèce de La Bite ...

Le forum pourri - Vendredi 17 Novembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

PASSION MARCHES MILITAIRES

Le forum pourri - Vendredi 17 Novembre - Hell Fesses

PRESOMPTION DINNOCENCE POUR TWIGGY RAMIREZ

Le forum pourri - Vendredi 17 Novembre - Marcel Ducon

bon finalement je continue youtube

Le forum pourri - Jeudi 16 Novembre - Marcel Ducon



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !