Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Raymond PROUT
Alain BITEMAN
Old NICK
Alejer D'ALGER
Monkey MONKEY
Poksef DE MAISTRE



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE

LE PROCES DE LA TELE 2002



On n’est plus à Moscou en 1937, quand papa Staline liquidait les ennemis du peuple, c’est-à-dire les siens, mais à la télé française, en l’an de grâce 2002. Pourtant, il y a des années de goulag qui se perdent.
Le jury de L’Organe, dans le plus grand secret, a fait tomber les condamnations. C’est parfois juste, souvent injuste, mais la Justice est aveugle, comme après une énorme cuite à la vodka. Cela explique aussi que certains en réchappent miraculeusement.
Pol Pot a envoyé les intellos aux champs. Les responsables de la télé n’y retourneront pas, parce que ce ne sont tout simplement pas des intellos et parce qu’ils y ont déjà leur maison.
Pour eux, L’Organe a concocté de nouvelles expiations…


« A télé poubelle, critique poubelle! »
<i>Patate de divan]i, 2002 après JC

CLEMENCE
(ou catégorie des plus de 100 QI)

Les juges rouges de L’Organe ont été cool (c’est rare). Les émissions récoltent quelques menues améliorations, histoire de ne pas passer pour des vendus au grand capital

Capital
M6, un dimanche sur 2 à 20h50

Emmanuel Chain -dont la moitié du public est constituée de curieuses venues voir l’homme aux sourcils géants- depuis le vautrage d’Unisexe, remet la gomme sur Capital, l’émission où l’on comprend (trop tard) qu’on s’est (encore) fait entuber. Malgré un service juridique, mauvais boucher, qui ampute les émissions de ses meilleurs morceaux, comme la presse française avec l’info, il reste largement de quoi bouffer. Un regret, cependant, les débats trop respectueux. Mais quand on a fait HEC, un grand patron, ça ne se discute pas, ça s’admire.
Deux heures de spectacle, juste ce qu’il faut pour tuer le film pourri par la VF du dimanche soir sur Tf1.

C’est Mon Choix
France3, tlj à 13h55

Malgré quelques velléités en 2000 (la quotidienne Tous Egaux) qui lui ont fait frôler l’appellation de France Trash, F3 est vite rentrée à la niche. Seul survit un îlot de déconne pure, drivé de main de maître par l’étonnante Evelyne Thomas, l’animatrice la plus aimée du public.
A l’heure où les Françaises trompent leur mari, France3 a imposé, contre les donneurs de leçons de l’Assemblée et la presse naïve qui rêve encore d’une télé intelligente (pourquoi pas une presse lucide, pendant qu’on y est ?), Son Choix. Un flash trash dans la nuit de la programmation triste du service public, mais payant, comme les toilettes.
Plateau orange, fauteuils sympas, public bourré d’étudiants qui préfèrent assister à l’émission plutôt que de bosser les partiels, et l’éternelle Evelyne, qui a un peu grossi, la faute à l’enfantement. Mais au sourire intact, désarmant.
Le concept à ne pas changer d’un iota : le débat de goldus.
Les Romains lâchaient dans l’arène les lions sur les Chrétiens, Evelyne lâche des demeurés contre des imbéciles. Epique !
Les ravages de l’émission : grâce à sa popularité (aussi critiquée que copiée), un jour, si vous butez à la kalachnikov 50 personnes dans la rue, et si on vous demande ce qui vous a pris, il vous suffira de dire : " <i>C’est mon choix]i ".
Propositions : remplacer un public coûteux par une bande-son à base de “aah” (approbation) et “ooh” (réprobation), traiter le sujet " <i>Evelyne Thomas me rend fou sexuellement ]i", et autoriser les gens à se battre en plateau, comme chez Jerry Springer. L’émission sera rebaptisée C’est Mon Putain de Choix.

Groslandsat
Canal + de biture, le samedi soir à 21h55

La bande au serbe Moustic a souffert de l’écroulement de la concurrence interne : les Guignols, qui faisaient peur, font aujourd’hui pitié, comme les parents quand on a grandi. Malgré le relookage du 20H20, les quatre moustiquaires, paniqués par un 30mn hebdomadaire, nous refourguent tous leurs fonds de bouteilles : apologie du pinard, du cul et de la dope, prises de positions (pro-Bové et anti-Grand Capital) d’un courage sans nom.
Notre condamnation : grands seigneurs, nous éviteront aux moins nazes des humoristes de la télé l’humiliation de travailler pour la mère Ruquier, à condition qu’ils assistent à une séance hebdomadaire de 30mn chez les AA, avec un évangéliste homosexuel.

Morning Live
M6, quotidienne, 07h00-09h10

Michael Youn -et pas Young- fait se lever à 7h des rmistes plutôt abonnés au réveil-midi. Un tour de force dans un pays gangrené par l’inactivité et la paresse. Mika anime à lui tout seul non seulement la tranche matinale de M6, mais aussi toutes les autres tranches, tellement la concurrence est enfoncée. Le jeune Mika, qui va tout de même sur ses 40ans, a tout pour réussir… à quitter M6 pour Tf1.
Une petite amélioration, toutefois : liquider ses acolytes craintifs, qui ont droit à UN mot chacun sur une émission de deux heures -et encore, Mika les interrompt.
Peine légère, histoire de dégonfler l’ego : animation Olida à Auchan le samedi matin, debout, sur son stand, avec son porte-voix. Et aussi, éviter de piquer les idées des autres (voir Entrevue).
Le départ de Michael combiné à l’intrusion de la brune méchante du Loft1, Laure, a fondu notre intérêt. Il faudrait que Laure arrête de regarder la caméra dans les yeux, tout le temps. Son regard de saurien noir noue les tripe.

Rive droite rive gauche
Paris Première, quotidienne, 18h40

Ou la mauvaise influence d’Elisabeth Quin (Critique in the dark), fausse intello mais vraie gourde : voir sa gestuelle de collégienne indignée face à Nabe.
Son regard, plus mongoloïde que chatte, a leurré plus d’un téléspectateur confiant. Ses chroniques cinéma d’analysée qui a redoublé sa douzième année ont pour résultat d’encenser de tragiques merdes (Dancer in the dark). Merci Miller.
Ardisson s’en fout, l’émission marche toute seule, même sur trois pattes. Jingle à deux francs, décor à gerber, habillage radin, réalisation pesante… quand y a du contenu, aux chiottes la forme !
Epier Von Beigbeder, bon chroniqueur et mauvais animateur, prisonnier de sa vanité à Des Livres et Moi (compte pas sur nous, coco), qui déposera un jour une valise piégée sous le bureau d’Ardisson. Qu’il ne loupe pas son coup, comme Von Stauffenberg ou Mégret !
En guise de peine, Grosse Quinquin devra filmer sa propre vie et venir défendre le film (subventionné et expérimental) en plateau.

Tout le monde en parle
France2, chaque samedi à 23h10

A coups de " <i>sucer, c’est tromper ?]i ", Ardisson a définitivement décrédibilisé les invités prestigieux habitués à la promo pépère.
Mandale, pommade, mandale… c’est le tarif sur France2, le samedi soir, passé minuit.
Thierry 1er monopolise 80% du temps de parole, il <i>domine]i, comme on dit au foot. Et ses adversaires, pardon, ses invités, se font, ni vu ni connu, pomper leur notoriété. Pas un qui ne sorte de l’interview sans l’impression vague de s’être fait piquer quelque chose... mais quoi?
Ardisson, en uniforme noir de SS (SuperSuçeuse), en ressort revigoré, les poches pleines. C’est le pickpocket du PAF. Renard qui flatte le corbeau couillon venu vendre son clacos au téléspectateur. A quand Ardisson dénoncé à Sans Aucun Doute ?
Accessoires de l’arnaque: un Baffie, dont l’humour tombe avec les cheveux, et deux putes. Avec cette bande réduite, comparée aux armées mexicaines de pistoleros ruquieristes ou fogieliens, Ardisson détourne des tonnes de notoriété. Comme un fou d’Allah qui nique UNE Tour avec UN cutter. Mais beaucoup de foi, beaucoup de vice.
Proposition : lire les fiches mais sans l’invité.
Sanction: Thierry sodomisé par Marc-O en (service) public.

Le zapping
Canal+, chaque soir avant les Guignols, vers 19h53 et le samedi dans l’émission de Daphné

Comme Vidéo Gag a perverti le tournage amateur du dimanche (<i>si bébé se casse la gueule, on gagne une patate, chérie !]i), le zapping a poussé les talk shows à la surenchère en matière de petites phrases -qui ont remplacé les petites phrases politiques- et de happenings foireux (Milla Jovovich qui claque la porte sur le plateau d’Ardisson). C’est à qui <i>fera le zapping]i, comme Djibril Cissé grondé par Guy roux dans les vestiaires d’Auxerre.
A quand une grève du Zapping pour dégonfler le soufflé ?


AVERTISSEMENT
(catégorie des 80-100 QI)

Là, les petites peines commencent à tomber

Burgerquiz
Canal+, chaque soir à 20h00

Canal a eu la bonne idée de liquider le déprimant NPA, l’émission qui usait les animateurs comme l’OM ses entraîneurs. A la place, un jeu présenté par Didier, le mec qui imite vachement bien le chien. Il invite ses potes drogués (le faux rapper Joey Starr tape l’écroulette et cuve sa drepou en direct) ou arabes (Jamel se moque du jeu et embête les invitées à gros seins) en toute impunité. Aucun intérêt, si ce n’est des bouffées nostalgiques de l’éblouissante Académie des Neufs. Permet toutefois d’échapper au léthargique pugilat PPDA-Pujadas sur les autres chaînes à la même heure.
Le conseil du jury : remplacer Chabat par Pascal Duquenne, authentique mongolien, prix d’interprétation à Cannes 96 pour le Huitième Jour. Un vrai goldu présentateur d’émission, ça va ratisser L A R G E !
En cas de récidive, 1 ans de service réel au Macdo d’Argenteuil pour le réalisateur paresseux d’Astérix2.

Culture & Dépendances
France3, le mercredi à 23h00

Franz-Olivier Giesbert, qui a tout gagné, (il a redressé le Nouvel Obs, puis Le Figaro, et on l’attend, avec crainte, à Charlie Hebdo), anime de la couille gauche un clone hebdo de RDRG. Dans un décor pop à deux roubles, FOG mate sévèrement Séverine (Werba) pendant sa chronique scolaire. La pulpeuse a été arrachée de haute lutte à Paris Première, où sa beauté était mal utilisée. Le décor bleu nous rappelle qu’on est bien sur France3 Cantal un jour de grève.
A voir uniquement pour les interventions de la méchante Elisabeth Lévy (dite Supercrispante, ou madame Muray), une bimbo de la tête qui envoie des éclairs par les yeux au baron de la Seillière pour le gronder d’être riche. Une femme qui lutte avec tous ses moyens contre le Capital. Serait-elle prête à attraper une méchante MST et à coucher avec lui pour le condamner, comme les Anglais ont tenté de piéger Napoléon avec une pute syphilitique ?
Proposition-sanction : première expérience de télé-animation pour FOG (absent sur son propre plateau), comme les chirurgiens qui opèrent à distance.

Droit d’auteurs
France5, dimanche 11h05

Francinq propose une émission suicide, puisqu’elle consiste à défendre la lecture à la télé. Frédéric Ferney, afin de contrer une réalisation mortelle en plans fixes, gesticule pour qu’on comprenne bien qu’il s’agit de télévision. Il bouge la tête (droite à gauche), les mains (de haut en bas, contorsions), soulève ses fesses, mais rien n’y fait : c’est du diaporama animé.
L’Organe, plutôt que de condamner un courageux animateur-sauveteur d’émission, lui propose d’évoluer sur un tapis roulant de jogger. Il manque de sueur et de larmes dans les émissions littéraires.

Envoyé Spécial
France2, chaque jeudi à 20h50

Françoise et Guilaine le disent elles mêmes : «<i> plus de rythme, plus d’actu ]i». Mais pas plus d’infos, à part Les arnaques du Jardinage, un sujet courageux.
C’est déjà Paris-Match TV, avec les reportages citoyens de Capa TV, qui fait dans l’infotainement. Un peu de guitare sèche sur une voix brisée pour commenter des images de New York (la cité des 4000 morts, à jumeler avec les 4000 de La Courneuve, deux villes qui ont le courage de détruire leurs tours vétustes). Les reportages ressemblent à ce point à ceux de « <i>çasediscute]i », qu’on redoute de retrouver ensuite l’invité sur le plateau de Jean-Luc.
Pour la peine, le jury commande un reportage clés en mains sur Miss Afghanistan, élevée en batterie-éprouvettes, pacsée de force à 12ans avec Gérard Miller, violée par un phacochère centriste puis vitriolée par les talibans, malade de l’amiante et votant RPR dans le 92, sur une musique d’Hervé Chabalier au violoncelle et la voix off cassée de Moati.

Exclusif
Tf1 18h30 quotidienne

La difficulté majeure de l’émission, rendre Valérie Benaïm regardable. Malgré un record du monde du triathlon de camouflage-maquillage-peignage, on a du mal à ne pas laisser échapper un « ouch » de répulsion.
Mario (le chanteur-arnaqueur de Star Academy) est invité, et comment il vit «<i>sa nouvelle notoriété]i » ?
-<i>Les gens sont gentils]i, nous assène le génie.
Comme les visiteurs du zoo avec les animaux.

Les Guignols
Canal+, quotidienne, 19h55

Chaque soir, quand Puja et PPDA, faux produits concurrents issus de la même usine, font la propagande du Système, a lieu un drôle de programme sur la 4. Des marionnettes singeant nos vedettes préférées du show-biz et de la politique refont l’actualité... mais sur le mode drôle!
Enfin, c’est ce qui est écrit dans le guide télé.
Derrière les bestioles de latex -la matière des godemichets- s’agitent des personnes qui n’ont rien à voir avec celles qui sont figurées. Chirac est bien imité, il est coquin mais sympa.

L’Organe condamne Gaccio, la bouée de plomb, à ré-animer le Bébète Show pendant autant de saisons qu’il s’est incrusté dans les Guignols pour les couler. Les autres auteurs, qui ne sont que des marionnettes, sont relaxés.

90 minutes
Canal+, bimestrielle

Capa et ses journalistes redresseurs de torts, évadés du Vrai Journal, ont abandonné la maison Zéro (à quand un reportage courageux sur les magouilles maison?) pour se lâcher dans 90mn. Du format 3mn, ils sont passés sans transition au 26, ce qui pose parfois quelques problèmes de remplissage et de crédibilité. On filme le Palais de Justice, lieu de tous les phantasmes, et on dit des choses graves : "<i> l’enquête s’arrête là car ON]i (les méchants, NDLR) <i>nous empêche d’aller plus loin]i ". Résultat, Tintin Moreira est parfois obligé de faire ses excuses, comme pour le vaccin de l’hépatite B.
Du pur Club des Cinq.
L’équipe est jeune, n’a peur de rien, il manque juste un journaliste assassiné pour que l’émission soit prise au sérieux. Un volontaire ?
Le Sixty Minutes de CBS reste le modèle du genre.
Peine pour Moreira : un an à la rubrique faits divers du Parisien 93, afin de réviser les fondamentaux.

Sans aucun doute
Tf1, vendredi à 23h10

Ou le droit expliqué aux imbéciles.
Julien Courbet (rien à voir avec l’artiste à la célèbre chatte en gros plan) et Maître Didier Bergès captent l’attention des téléspectateurs en butte aux injustices et aux arnaqueurs.
La télé n’étant apparemment pas une méthode moderne de ratisser le cave, elle n’entre pas dans les cibles de l’émission. Dommage, du coup on a droit au sempiternel plombier véreux, à l’entrepreneur fantôme serial-déposeur de bilan ou au locataire grossier.
Sans compter la webmastrice qui dicte les questions des téléspectateurs, et dont tout le monde se tape. Internet ramené à la dimension du standard des Dossiers de l’Ecran…
Noter le courage insensé de Julien qui a osé, le premier, mettre des lunettes à l’écran.

Thèmes pour les émissions à venir, qui tournent un peu en rond : "<i> je rogarde que Tf1, doi-je payé la redevansse ? ", " j’ai été invitée à SAD et je me suis refait entuber ", " ruinés par un démarcheur-enculeur à domicile qui a pris le fric et qui n’est jamais venu nous enculer "…]i
Jugement : Maître Bergès sera le défenseur du sosie de Ben Laden, lors du procès retransmis à Hollywood en 2003. Quant à Julien, il passera un mois ferme comme dépanneur à SOS Plombiers.

SEVERITE
(catégorie des 50-80 QI)

Les années de goulag commencent à tomber…

Caméra Café
M6, module quotidien à 20h40

Le producteur Kappauf, épinglé par Technikart, avait promis une série trash française, mêlant <i>comique social britannique et humour de situations américain]i. Le meilleur du mégabest. Au lieu de ça, on a une gaudriole poussive franco-française, où se fourvoient Solo et Le Bolloc’h. Trois niveaux en dessous de H, con comme la mort mais au moins drôle. Avec un Eric –le jeune Noir chauve inoffensif- irrésistible. L’Arabe maigre est moins bien.
Proposition-sanction : autoriser l’humour dans le sitcom ou faire durer la série 50 ans.

Le cours Florent
Canal+Bleu 01h00 du matin

On regrette déjà d’avoir dit du mal de Loft Story, d’avoir vidé les réserves de cruauté, car nous voici devant le cours Florent. Du bon vieux Strip Tease, mais qui vire pénible (la crise de nerfs d’Anna, l’impro pitoyable de Sandy), et surtout trop long : là où le magazine hebdo et social de France3 ramasse un sujet en 15mn, Canal nous sert une soupe ultra diluée : une nouille au litre. Mais quelles nouilles !
Des petits bourgeois s’essayant à l’Art.
Et puis, il y a le goldu de service (pas une émission de realtivi sans repoussoir, loi numéro 1), Barthélemy. Grâce à lui, l’émission de Réservoir (de Tâches) Prod entre dans la 12ème dimension : Barth approche Brian de Palma dans un cocktail, condamné par Hollywood à torcher du film de commande depuis l’effondrement de son Bûcher des Vanités, abattu par la coke et le rythme des tournages californiens, pour éventuellement tourner dans Scarface2, et lui envoie… un bout de papier dans la gueule. Brian de Palma en sortira vacciné de la France à jamais.
Deux émotions d’offrent à nous : le rire et la pitié.
L’Organe condamne toute l’équipe des faux artistes à passer 3 mois dans un ascenseur (en panne, à la Courneuve, avec deux rottweilers affamés).

La grosse émission
Comédie, quotidienne, 19h00

Molière disait : "<i> il est plus facile de faire pleurer que rire]i ". Sur Comédie, la chaîne responsable de l’éclosion des tristes Robins (il fallait détruire les œufs !), l’hystérie remplace le rire.
Pour montrer que ça bouge, la caméra tangue et l’orchestre joue fort et mal. On dirait des chutes du Saturday Night Live Show (30 ans d’âge). Inregardable, même pour un cancéreux en phase terminale. On a sa dignité.
La sanction : confier les rênes de la quotidienne à Fabrice et Patrick Sébastien (qui vient de se viander avec Prima Donna), deux poids superlourds de l’humour, face un public d’étudiants en philosophie puceaux.

Le film du dimanche soir
Tf1, 21h00

Titanic, le film aux centaines d’Oscars, qui n’a même pas obtenu un 7 d’or chez nous, a été tronçonné par la direction de Tf1, afin d’y inclure 3 coupures publicitaires : la première, d’une durée de 10mn, tronçonne la première partie en deux, la seconde, d’une durée de 24h, tronçonne les deux parties en deux, et la dernière, d’une durée de 10mn, tronçonne la troisième partie en deux.
Le jugement : la prochaine rediff du Titanic (10 millions d’euros à amortir !), se fera en 26 épisodes de 8mn (durée totale 187mn), en prime time avant le JT. Plus trois coupures publicitaires avec les sponsors Picard, Vivagel et les sardines Capitaine Cook.

Le JT de France2
Quotidienne, 13h00

A 13h00, France2 propulse un somnifère -le Bilalian, en vente libre dans toutes les pharmacies- dans des millions de gosiers.
La sanction : électrocuter La Chose toutes les 5mn, ou remplacer une image (subliminale) sur 24 par celle de PPDA. Ultime chance pour un JT qui rame devant le sitcom Pernaud, la présentation multicéphale, avec Rachid (Arab), Carole (Gessler), Daniel (Bibalian), Bruno (Masure) et Gérard (Holtz).
Si Daniel persiste à somnoler, nous le condamnerons à devenir l’attaché de presse de Virginie Despentes et Coralie Trin Thi.

Mots croisés
France2, bimensuelle, le lundi à 22h50

Arlette Chabot, très Madame Pompidou, et Alain Duhamel, très chiant, comme toujours (<i>papotage et radotage sont les Duhamel de la France]i), co-présentent cette émission de débats soviétiques. Décor de bois clair, ambiance à fuir dans les cavernes de Kandahar, thèmes éculés (<i>Faut-il juger Ben Laden ? Faut-il avoir peur de l’avion?]i), France 2 renoue avec les soirées zapping.
Les améliorations fortement conseillées : oser des sujets comme "<i> faut-il être chiant pour être crédible ", " comment se fait-il qu’un abruti comme Duhamel soit payé pour donner son avis]i", et changer de décor (cave de cité, pont de thonier en pleine mer, décharge publique).
Le jugement : animateur bénévole à perpète sur Radio Libertaire pour Duhamel, un rôle dans Star Wars 5 pour Arlette.

On a tout essayé
France2, quotidienne, 18h55

… et on a tout aimé ! Tiens, comme c’est curieux.
On déconne pas avec le prime-time, Laurent, alors tu remballes tes critiques négatives et tu fais la promo, comme tout le monde, ok ? D’accord, les jeux de mots pourraves, autant que tu voudras. Oui, tu peux garder ta bande de soumis. Du moment que tu fais 24% de PDM…
De face, de profil, de trois-quarts, de dos, de loin, à quatre pattes… Ruquier est insupportable. Son rire de hyène hystérique distillant ses jeux de mots d’adjudant à la retraite a failli nous dégoûter du rire pour l’éternité.
La punition sera collective : Miller en drag queen bondage ficelé sur son divan, Bolender qui se piège lui-même la queue dans une tapette à souris, Sarraute qui essaye le gang bang dans une cave de la Grande Borne, Alonso en pétasse bourrée qui chante Bali Balo, Laurent un mois avec les babouins du zoo de Thoiry, à amuser la galerie.

Vivement Dimanche/Prochain
France2, chaque dimanche à 13h45 et 19h20

Michel Drucker, épaulé par son gang de chroniqueurs-tueurs sans pitié, déstabilise ses invités à tel point que tout le monde se bat pour passer dans l’émission. En langage informatique Mac, ça s’appelle un <i>conflit d’extensions.]i
Peine collective : un Stage Méchanceté Gratuite chez les ultras du PSG (adresse : tribune Boulogne, rouges).


LIQUIDATION
(catégorie des 0-50 QI)

Rien à sauver, on tire dans le tas. Poteau d’exécution sans passer par la casa Loubianka. Pour les survivants, camp à régime sévère

Ça se discute
France2, chaque mercredi après le téléfilm, à 22h50

De, avec et dans la poche de Jean-Luc Delarue.
Depuis la chanson de Noir Désir (L’homme Pressé), Jean-Luc a fait du chemin. Sa boîte de prod (Réservoir) survit grassement au milieu des brontosaures Endemol et Expand, et la locomotive “çasediscute” ne manque pas d’allure, avec son plateau démesuré (bientôt le Stade de France ?), son concept rôdé, voire limé, et ses malheureux invités heureux d’être là. Un boulot qui rapporte à Réservoir et à la chaîne, et pour lequel les invités bénévoles ne demandent rien. Nous y reviendrons.
Le winner reçoit chez lui les loosers. A raison de 12 par semaine, 50 par mois, 600 par an, dans 100 000 ans, tous les Français auront été diagnostiqués par JLD, le scan humain qui bipe lorsque l’émotion du cave promet d’être télégénique.
La problématique du jour, tout le monde s’en fout, du moment qu’on voit les victimes en chier. Quand de vrais gens (assis et levant timidement le doigt) se soumettent à un trentenaire (debout, distillant les bons points) enrichi dans l’entube cathodique, on a mal au ventre.
Un plus pour les reportages chez les invités, qui pourraient réclamer 500 euros la minute : ça se discute, les droits d’auteur.

Propositions : sponsoriser chaque émotion, comme les buts au foot, par une grande marque. « <i>Cette scène de réconciliation entre un père violeur et sa fille vous est offerte par Kleenex]i ».
Les invités guéris par le gourou JLD (ou flashés, comme dans le film Paradis Pour Tous) devront fonder une communauté nouvelle.
Le jugement : 10 ans comme thérapeute dans un centre médico-psychiatrique (CMP) du 93. Un psy, ça écoute et ça ferme sa gueule. Ou ça démissionne.

David contre Goliath
Un lundi par trimestre sur France2 à 20h50

L’invité parfait (qui fait où on lui dit de faire) a fini par avoir son émission, cocoachée par la diva des étudiantes de l’EFAP, Daniela Lumbroso, Danièle Cirage, en italien. Un bémol en forme de poire.
David trimballe ses 110 kilos de benoîterie à droite à gauche, croyant rendre la justice alors qu’il sert les intérêts des manipulateurs d’opinion. Homme-sandwich bénévole pour l’usurpateur Chirac, dont le seul programme est la <i>sympathie]i, David est un gros jouet idiot, mais avec deux fonctions : faire oublier les magouilles du Président, et sauver les audiences de talk-shows mortifères.
L’émission gagnerait à être rebaptisée « La bête et la Bête ».
L’Organe condamne Daniela à un an ferme de cirage de pompes, à genou, des usagers de la gare Saint-Lazare, entre 7 et 8 heures chaque matin.
David fera homme-sandwich pour Jospin jusqu’à ce que le parpaillot devienne président. Et accessoirement, videur pour l’OPHLM de Grigny des locataires qui ne payent pas leurs loyers à La Grande Borne. Il y a des médailles à gagner, par là-bas…

En aparté
Canal+, chaque samedi à 12h40

Pascale Clark essaye de faire réagir ses 2 invités sur des images, comme les pédopsychiatres avec le test des tâches, ou les branleurs dans les cabines à 1 euro de la Place Pigalle.
Avec ses mises en scène bidon, son autorité de super pro autoproclamée de l’interview, ses scoops de SDF (Posh, Madame Beckham à la ville, à propos de son mari David : " <i>Il est trop mignon ]i"), Pascale peut raisonnablement ambitionner de devenir la Paul Amar de Messier TV.
Le grand moment de télévision, c’est quand Pascale à demandé à Charlotte G : " <i>Je peux vous poser une question idiote ?]i ".
Pour mettre un peu le feu, comme on est sur la chaîne des Guignols, qui se moquent de tout sauf des stock-options de Gaccio, on propose : des photos de trous du cul, de chattes et de bites géantes.
La peine Organique : l’auto-interview. Pascale pose sa question en coulisses puis court sur le plateau y répondre. Et ainsi de suite.

Fan de
M6, chaque samedi à 11h45

Bouddhiste tendance Cruchot, Séverine Ferrer réalise les rêves de singes en invitant l’humble ver de terre à rencontrer son dieu (Loana, Lenny, Britney).
Lorsqu’un fan palpe son idole, le malaise est palpable à l’écran. Un handicapé de la gloire, de la richesse et de la beauté qui rampe vers une star, c’est comme un infirme qui va à Lourdes. Malheureusement, on ne revient pas guéri de fan De, mais encore plus malade.
Dieu n’est pas spécialiste en neurologie.
Un gros thon et une brune à verrues trentenaires héritent de l’insigne honneur de rencontrer Ophélie Winter, Bruel et Stomy Bugsy, trois intellectuels. On pensait que le public de Séverine (un prénom de domina, ça) avait 8 ans de moyenne d’âge, mais non. Surprises, les stars non prévenues ont un mouvement de recul en apercevant les deux Hobbits polluer leur soirée.
Nous aussi quand trois handicapés mentaux enrichis par la grâce de leur non-talent étalent leur joie de vivre devant deux pauvres handicapées mentales : "<i> ça nous change du quotidien, une soirée de rêve]i ".
La punition ( ?): Séverine 24 heures avec son fan le plus lourd, un triso hypermembré qui se masturbe 14 fois par jour. Blood, sweat and tears.

On ne peut pas plaire à tout le monde
France3, le vendredi à 23h05

Et on ne peut pas sucer tout le monde, non plus.
Dommage pour le fils caché d’Ardisson, renié à cause de sa sexualité.
L’émission phare de ceux qui sont condamnés à regarder France3 le vendredi soir commence sur les chapeaux de roues : bande-annonce de JT, titres scandés à 2. Best of piqué à Ardisson, impressions hors plateau des invités pillées à Howard Stern. On est bien en France, pays de la création pure.
La voix de Marc-O couvre celle de l’invité, comme celle d’un traducteur en direct.
Ariane coupe Marc-O qui coupe l’invité : on a l’impression de surprendre un vieux couple homo-copine tolérante en pleine scène, oubliant l’invité alibi.
La chasse forcée au scoop qui alimentera le bestof de la semaine suivante oblige, la connaissance des invités faisant défaut, à des agressions gratuites. Il fallait ainsi faire dire à Sœur Emmanuelle : "<i>je suce le diable pour lui mordre la queue]i ", ou à Nougaro : "<i>je vote Martinez (du FN) pour son accent ]i".
Proposition constructive : rebaptiser l’émission " <i>On ne peut pas plaire à tout le monde en parle]i ".
Le jugement dernier de l’Organe : Marc-O chroniqueur chez Ardisson pour une saison.

Recto verso
Paris Première, hebdo, samedi 11h05

Déjà, le titre ambigu.
Paul Amar, viré du Service Public pour incompétence (arbitre grotesque du duel Tapie-Le Pen), reçoit des stars –usées par 150 passages en talk-show- pas encore assez connues du grand public dans son diaporama hebdomadaire.
La star face à ses photos d’enfance, la star en débutante… première pipe ?… séquences ponctuées de silences qui se veulent émouvants, solennels, mais qui sont en réalité lourds, interminables, funestes. Une heure de régression onctueuse, animée par un sous-off dégradé encore plus gluant que Laurent Boyer (Fréquence Cirage).
La question que l’on se pose : pourquoi essayer par tous les moyens de faire parler des tocards qui n’ont rien à dire (les comédiens n’étant pas des halogènes) ? Pour éviter de donner la parole à des inconnus qui pensent ?
La proposition constructive : inviter Laurent Boyer, qui rendra l’invitation sur M6, et faire un concours de <i>silences émouvants]i.

Rêve d’un jour
Tf1, spéciale le samedi à 20h50

Cette émission est tellement dense qu’elle fait l’objet d’un article spécial de l’Organe.

Séries policières de Tf1
Le jeudi soir

Au début était l'homme seul, le détective, puis le flic, puis la femme-flic, puis le couple-flic (trio à venir ?). Logiquement, on devrait subir la famille flic, avec le fils féru d'informatique, qui retrouve sur le net l'adresse du lieu de tournage des snuff movies (suffit de taper " <i>snuff movie ]i" sur Google)… tandis que maman traque<i> psychologiquement]i le méchant, et que papa lui serre les pattes à 20 à l'heure dans une 4L sur l'autoroute A1 bouchée, à 18h43 un lundi de pluie.
Décliner avec la naine qui résout des enquêtes, puis la naine handi, puis la naine handi obèse féministe au QI désastreux… y a pas de raison que tout le monde, même les plus tocards, ne puissent pas résoudre des enquêtes de télé.

Téléfilms de France 2

Des millions foutus en l'air par des scénarios improbables, une réalisation faiblarde, qu'on ne peut pas regarder 2mn si l'on se respecte (voir l’affligeant Nana, qui finit <i>superbien]i). Des leçons de morale citoyenne inapplicables dans la réalité (inviter le méchant à parler de son enfance malheureuse)… On a fait le procès de l’ARC, fera-t-on celui de la télé publique et de ses dons obligatoires ?
Sanction : un spécial Combien ça Coûte (Tf1) sur le gâchis des subventions à France2, par JP Pernaud.

Un an de plus
Un mardi par mois à 20h50

Fogiel sans Ariane dans l’immense paquebot en forme de tribunal de France3 : ça sent le pognon.
Niveau résultats, un peut moins. Fogiel invite Aussaresses pour lui donner une leçon de tolérance. De la part d’un tortionnaire d’invités, c’est plutôt mal vu.
Fogielle, en deux coups de sphincter, règle en passant le problème de la vache folle, du surendettement des crétins, et le cas de Michael Blanc, en taule à Bali pour avoir voulu passer la frontière avec près de 4kg de hasch dans des bouteilles de plongée. La prochaine fois, quand on lui mettra 2kg d’héroïne dans l’oignon sous forme de saucisse de Morteau, il saura à quoi s’en tenir.
Fogiel, où le trou à redevance.

Y a pas photo
Tf1, chaque lundi soir à 22h35

Lundi soir, jour de deuil hebdomadaire de son week-end de conditionnelle, il faut que les forçats oublient.
Tf1 a créé pour eux Y a Pas Photo, un divertissement enregistré dans un OVNI éclaté, comme un fruit mûr, et présenté par deux Vénusiens, sortes de Laurel et Hardy de l’espace, Pascal Bataille et Laurent Fontaine. Le grand débat, en ce qui les concerne, est de savoir qui est Laurent, qui est Bataille, qui est Pascal et qui est Fontaine.
Les deux compères avaient le choix entre Paris Première et ses 0,5 points d’audience (source MediaCabSat, juillet 2001), et Tf1 avec ses 26%, plus la BMW qui va avec. Pas d’états d’âme, surtout pas pour pomper honteusement C’est Mon Choix, avec sa thématique par émission.
En général, les sujets tournent autour du cul -comme un évier qui se vide- dans sa version "<i> à la portée de tous les Français]i ". Le public <i>normopathe]i (Ting ! Un euro dans le goret de Boris Cyrulnik) peut y découvrir les barges et applaudir les gentils marginaux qui subissent l’ostracisme de leurs contemporains… c’est-à-dire eux-mêmes !
L’émission dédramatise tous les sujets, fait avancer les mœurs, sans oublier la promo de l’invité et les 60 coupures publicitaires.

Bataine et fontaille sont déclarés coupables parce qu’ils sont intelligents et savent ce qu’ils font : de la merde en barre. Un authentique idiot, comme Morandini, aurait eu les circonstances atténuantes.
La condamnation : 5 ans fermes sur Forum (en synergie avec Planète 2), la chaîne la moins regardée du satellite. Ensemble, afin qu’ils ne se supportent plus et renoncent à récidiver, c’est-à-dire reformer leur duo à la sortie.

Y a un début à tout
France2, chaque mardi à 22h45

Dans la famille Ardisson, je demande la fille.
<i>Y’a un début à toutou]i, comme disent les jaloux en coulisses.
Daniela, trop heureuse d’avoir SON émission, ne refuse aucune tâche servile dictée par la direction : reportage sur Chouchou et Loulou (avec intervention d’Yves Bigot sur les <i>Français moyens]i qui regardent) qui viennent de rafler un 7 d’or pour le sitcom Un Gars Une Fille dont la charge comique cumulée, sur un an, n’équivaut même pas à celle contenue dans UN épisode du sitcom US Larry Sanders Show.
C’est vrai qu’on est toujours en France, comme en 1960, lorsque les chansons de Ray Charles traversaient l’Atlantique pour être reprises par Sylvie Vartan, perdant en route feeling et énergie…
Si les 7 d’or fusionnaient avec les TV Awards, les Français repartiraient les mains dans les poches, et Daniela ne serait même pas chroniqueuse.
Y a un début à tout, ou comment recycler les vieilles images d’archives du Service Public. A France 2, même les poubelles rapportent.

Propositions constructives : Daniela n’a pas assez de charisme pour animer et occuper un tel plateau. Il faut donc en réduire la superficie de 80%, et la présence de Daniela augmentera d’autant.
Pour éviter au public de se lever comme à la messe pour la standing ovation ponctuant chaque reportage normal, lui retirer les chaises.
Répression : Miss Météo sur Canal+ Pologne pendant un an.



PENSER A VIDER LA POUBELLE

Gildas et vous
Plus de Gildas

L’émission ouvrait sur une standing ovation pour Papy PAF. On ne sait pas trop pourquoi. Fabienne Kraemer, sorte de Rika Zaraï liftée en première année de psycho, répond aux questions angoissées des appelants : " <i>Melinda, 18 ans, abusée, ne veut plus subir de rapports]i".
Et nous, on ne veut plus subir cette émission.
Pistes à étudier pour éviter la colère du dieu Messier : "<i> Le drame des animateurs vieillissants", " Fabienne est-elle bonne sous l’homme ?", " Pourquoi j’ai été sadique avec Bonaldi" ]i, le tout filmé sur la terrasse de la maison de Gildas en Corse. Un peu d’extérieurs ferait du bien à ces émissions claustrophobiques.
Pour nous avoir refait le coup de Roger Lanzac, les exceptionnels Bario en moins, L’Organe condamne Philippe à œuvrer pendant un an standard de SOS Suicide, une assoce friande de vieilles carnes pour sauver les jeunes paumés.

Good as You, l’émission gay de Canal Jimmy
Hebdo de 40mn

Partant du principe qu’un homo est forcément une folle parisienne qui ne vit que pour la mode et les boîtes, l’équipe de GAY nous fait vivre la souffrance des lesbiennes qui se font faire les gros yeux chez leur gynéco, celle des pédés qui n’osent pas le dire à maman (comme si elle ne savait pas !), un ostracisme terrifiant dans un pays qui massacre ses homos à chaque coin de rue. Hélas, à part quelques psys, la population se fout des problèmes de la communauté homo.

Plus de cinéma

C’est-à-dire moins de Giordano et de Vecchi. Une excellente idée.
Etrangement absent, comme un cireur de pompes en grève, Philippe angoissait les invités, obligeant Isabelle à sourire pour deux et à poser des questions doublement idiotes.
Le Vecchio, avec son air de Droopy puni mûr pour le divan, écopera d’une amende symbolique : muni d’un nez rouge, il ira faire rire les enfants atteints de maladies graves dans les hôpitaux publics sales et en sous-effectifs. Même mauvais clown, il sera plus utile que sur Canal. Quant à Isabelle, on l’envoie remplacer Brigitte Lahaie sur XXL et son talk show étrange.

Plus de foot

Pour ceux qui ont raté le match de championnat, la demie-heure d’interviews de Laurent Paganelli dans les vestiaires, les 3 heures et les 1500 buts hebdomadaires de l’Equipe du Dimanche, Samedi Sport et ses grands formats, Calcio, Liga, Premier League et Bundesliga, D2 Max plus la soirée Championsleague, sans oublier l’UEFA, il y a encore Plus de foot !
Les survivants de l’après-Gildas gagnent un reportage émotion sur le cousin de la nièce du masseur remplaçant de l’Equipe de France Espoirs albanaise.
Le nôtre, d’espoir, est que les abonnés ne sifflent pas dans un stade lorsqu’il n’y a pas 140 buts à la mi-temps, 15 ciseaux retournés, 12 lucarnes des 40 mètres et 3 expulsés.
La peine infligée par l’Organe : que tous les chroniqueurs retournent au terrain et ramassent les ballons pour des clubs de DH du 93 le dimanche (Montfermeil contre La Courneuve). Comme Mezrahi à Troyes.

Pop Star Académy
TM6f1 tous les jours

Des boudins incultes des deux sexes prennent des cours d’humiliation en public et font la promo du catalogue Universal. A voir rien que pour le jury, et son tromblon surréaliste.

Nos propositions : que les exclus de Star Academy entrent chez Pop Star, et inversement. Que chaque émission soit la poubelle de l’autre.
Plus généralement, la corporatisation de Loft Story est une bonne idée : après les chanteurs enfermés, on peut espérer voir les plombiers, les spéléos, ou, plus vendeur, 12 claustros enfermés 6 mois dans un loft (auto-élimination, plus besoin de voter).

Optimiser les productions de télé réalité en construisant un building abritant, à chacun de ses étages, un Loft particulier (Star Aca, Pop Star, Loft Story II., Koh Lanta III…). Le top de la complexité : des passages entre les lofts, comme dans Cube.
Ça s’appellera la tour Endemol à La Défense, qu’un 747 fou d’Allah, avec un peu de bol et une bonne manip de la CIA, ira bien percuter un jour. Thierry Meyssan du Réseau Voltaire racontera le fin mot de l’histoire à ses petits enfants.

PPDA
Tf1, quotidienne, 20h00

Proposition-sanction : remplacer le roi de la télé par son prompteur, dont le texte défilerait directement sur l’écran. Economie : plusieurs millions de francs lourds pour Tf1. Penser à mettre des implants sur le prompteur.

RealTV

50 caméras cachées dans les couloirs, les bureaux, sous les fauteuils, dans les chiottes, sous les divans (usés et grinçants) de Tf1. Retransmission en direct sur Tf1.fr, avec résumés quotidiens à 18h45 en broad, plus la spéciale de 120mn le samedi soir.
La vraie réalité de la télé. Où vous verrez des animateurs has been venir mendier une émission, des abrutis mythomanes squatter les couloirs, des bimbos s’offrir à même la moquette. Où vous entendrez des conversations sordides sur untel ou unetelle, des bruits de succion, des râles, des cris… Et avec un peu de chance, un meurtre en direct !

Sexy
M6, dimanche soir en 3è partie de soirée

Le film de cul navrant sur M Suce sera remplacé par Tournantes Manèges, où des couples pourront se former (parmi les survivants) dans les caves de cités. A filmer en caméra infra-rouge façon Le Goût du Noir de Gérard Miller. Mais sans Gérard Miller.

Thema
Arte, dimanche et jeudi à 20h45

Une idée pas chère pour Arte: " <i>la soirée lecture]i ". Un écrivain célèbre lit, en plan fixe, à voix basse, un de ses romans (5 heures de direct). Tout bénef.
Une autre : " <i>la soirée Tf1 sur Arte]i ". C’est simple, zappez sur Tf1 et râlez à voix haute.

Zéro de conduite

Bataille & Fontaine, le 27 avril à 20h50 sur Tf1
Le principe : punir un proche de son gros défaut. L’Organe propose le PDG Patrick Le Lay pour ses choix stratégiques catastrophiques : le chèque énorme à Endemol, la Coupe du Monde ratée des Bleus, la baisse des tarifs publicitaires, le coût du Titanic…



VERDICT GENERAL

La télé est la future Bastille

La télé est une industrie dévoreuse de gens, comme la sidérurgie avec le charbon.
Bientôt, les ouvriers non payés de la télé (les plaignants qui font monter l’audimat par leurs témoignages et sacrifices), les bénévoles qui enrichissent chaînes et prods (bénéfice Loft Story pour M6 : 170 millions de francs), réclameront leur part du gâteau. Comme les supporters de l’OM, qui ont pris en charge la revente d’une partie des billets du Vélodrome.
La somme d’argent gagnée par la chaîne à chaque minute, grâce aux encarts publicitaires et donc, à l’audience, c’est-à-dire VOUS, doit apparaître en incruste pendant l’émission.
Que les esclaves (public devant ou sur l’écran) de la télé mesurent ce qui leur échappe. Passer à la télé n’est pas un privilège, mais un sale boulot, donc à rémunérer comme tel.
Que plus un volontaire n’aille se faire entuber gratos sur une émission !
Faites cracher les milliardaires de la télé !

La guerre des animateurs

Ardisson exige l’exclusivité pour ses invités. Tout le monde hurle, mais c’est une très bonne chose pour nous, les TVS (téléspectateurs), assurés de ne pas voir le défilé habituel des tronches en promo dans toutes les émissions à invités : Douillet chez Carpette, Douillet chez Sucebite, Douillet chez Larbin, Douillet chez Douillet…
Chaque fois qu’on surexpose une star, sa notoriété décroît. Les émissions de débats cannibales en invités ont tué les hommes politiques. Elles tueront aussi les stars qui s’y prêtent.

Les émissions clones

Laissons les émissions mimétiques s’entretuer. Voilà une prime inattendue à l’originalité, que les producteurs et programmateurs fuient comme la peste bovine.
Economies d’échelle : regrouper tous les talk shows avec UN public, UN plateau, des invités et chroniqueurs fixes, et permuter uniquement les animateurs.

Idées pour une télé plus démocratique

Le public à l’écran : un triste étalage de tronches de cake… voilà comment ils NOUS voient.
Composer un public moins soumis que celui qui applaudit les bons progressistes (Millet et son trou du cul municipal géant) et siffle les méchants rétrogrades (Millon et sa fidélité conjugale).

La lente agonie du numérique

Alors qu’il faut payer près de 70euros par mois pour se composer UNE chaîne regardable (Canal Numérique + CanalSat + Ciné Cinémas + Découverte + Kiosque), voilà que sans prévenir, la garce de pub débarque sur le numérique ! Les petits panneaux discrets ont laissé place à de vrais spots, sur Paris Première, Jimmy, et même Ciné Cinémas, avant le film… Contactée, CanalSat répond que « <i>la pub, c’est normal aujourd’hui ]i». Sauf qu’avant, il n’y en avait pas. On payait -cher- pour des films et du doc expurgés de pub. Aujourd’hui que 6 millions de foyers reçoivent câble et numérique, on paye toujours aussi cher, et même plus, et les chaînes s’envoient en l’air avec des spots. Deux spots aujourd’hui, combien demain ?

La pathologisation du téléspectateur

Il y a deux sortes d’invités à la télé : les vrais gens humbles et souffrants, et les stars arrogantes pétantes de santé. Jamais de stars souffrantes ou de gens sains. Le peuple, c’est malsain, ça va pas bien, c’est malade et complexé.
Soit des stars, soit des gens anormaux.
Et les animateurs, au dessus.
Fleurs de fumier…

Les tendances

Les tournantes d’invités : violés par tous les animateurs en période de promo, qui tous laissent leur trace sur l’invité. C’est un rut collectif, un rituel barbare mais moderne.

La grande partouze du PAF : Laure chez Mickael Youn (Morning Live M6), Youn chez Pascale Clark, Youn invité de Fred Lopez sur Match TV le 22/04… (avec Bonaldi et des restes du Dechavanne Show), puis le 12 avril sur Canal… Bientôt Pascale chez Laure à Europe1 ?
Tout le monde s’entr’invite, les anims parlent aux anims, devant les TVS ahuris. On a encore besoin de nous ?





Mardi 22 Avril 2003
Papaf
Lu 20298 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Krayé Armel Félicien le 29/09/2006 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Mr Guy Roux

(SVP quelque soit la personne qui lis ce message prenez le temps le
lire et passez le message à Mme Guy Roux SVP.)

je m'appelle Krayé Armel Félicien jeune homme ivoirien (Cote
d'Ivoire)
résidant à Abidjan plus précisément à Abobo l'un des quartier le plus
pauvre de Cote d'Ivoire.Je suis né le 30-12-88 à Dabou (ville de
CI),je mesure 1m72 et pèse 49kg.Vous constatez que je suis très très
maigre à cause de ma forme physique j'ai l'air d'un garçon de 13 à 14ans, ce
phénomène est du à la malnutrition qui est causé par la pauvreté des
parents oui je suis d'une famille très pauvre.
Je sais jouer au football or ici le foot ne peut satisfait les
besoins matériels de quelqu'un voilà pourquoi mon père ne voudrais
jamais que je joue au football ici et que j'abandonne les études car le foot
ne peut pas permettre à quelqu'un d'avoir une famille.
Je suis trèspauvre et je cherche sur l'internet le e-mail des
personnes comme vous qui pourrons m'aider à aller en Europe en payant
mes frais de voyage (pour la France) afin de jouer au football et plutard
les rembourser ce que vous avez fait pour moi mais en vain , j'ai
entendu parler de vous voici pourquoi je vous écris et je vous demande
de m'aidez .
Je suis en classe de 1ère D, j'ai connue l'internet grâce à un ami
de classe et croit que c'est le seul moyen pour moi de quitter ce pays
et d'aller jouer au foot je sait que Mr c'est un très grand service que
je vous demande je sait que nous ne sommes pas de la même race et de la
même nationalité s'il vous plaît aidez moi.
Mon père,dans quelques moi ira à la retraite et nous sommes six enfants
avec notre mère qui ne travaille moi grâce à dieu j'ai connue
l'internet et je croit que vous pouvez m'aidez Ici même pour surfer on
paye dans les cyber café or je n'est pas d'argent
donc je surfe chaque 2 ou3 semaine cette année je n'est même pas eu de livre de maclasse tout cela par manque de moyen financier SVP aidez moi Mr j'espère grâce àvous faire sortir ma famille de là.
Je sait que vous beaucoup de fan et que je suis Noir mais je ne vous
demande pas de croire ou de ne pas croire en ce que je dit je ne vous
dit pas que c'est injuste ou pas de m'adider oui vous avez une famille
et c'est un grand service que je
demande faites le bon choix ce qui vous semble bien et bon SVP aidez
moi Mr pardonnez ,j'aimerais faire le travail que j'aime.
Je n'est pas d'argent pour surfer à chaque moment si vous pouvez
m'appelez pour décidez de m'aidez dites je veux parler à "Armel"
Mes contacts : 24 48 09 65
je vous souhaite:LONGÉVITÉ-SANTÉ-RICHESSE

2.Posté par La rédac le 29/09/2006 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est que, des Madame Guy Roux, il y en a beaucoup, Félicien. Mais nous allons rerouter ton mail vers Canal+, où le magicien d'Auxerre évolue maintenant à hauteur de 20 ou 30 000 euros par mois.

3.Posté par licrade le 31/05/2012 16:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en 10 ans la tele est devenue l'appareil a jeter, comme le minitel

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

FLASH RÉINFO | OLD NICK FAIT DES VIDEOS | EDITOS AU KARCHER | HAIKUS D'AKTU | DOUCE FRANCE | LE MONDE SELON L'ORGANE | MAUVAISES HUMEURS | FLINGAGE DE STARS | SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE | KULTUR & KRITIKS | SPORT & DOPAGE | RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS | LES GRANDES ENIGMES DE L'HISTOIRE | LES AVENTURES DE FRANCOIS MOYEN | L'ORGANE SEXUEL | LES BELLES PUBLICITES | CAPTAIN ZODIAC | VINTAGE L'ORGANE | VIDEOS DE REINFORMATION | CHAT WEBCAM




Dans le forum

C'est quand même pas mal

Le forum pourri - Aujourd'hui - 14:33 - Bob Le Saint

AIDEZ MOI A TROUVER LA FORCE

Le forum pourri - Aujourd'hui - 14:30 - Marcel Ducon

JE CLASH LES NAZIS DE LORGANE

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Marcel Ducon

PASSION MARCHES MILITAIRES

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Hell Fesses

Un petit tour au Mexique

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Bob Le Saint

L'alliance des migrants et des transexuels

Le forum pourri - Vendredi 22 Septembre - Marcel Ducon

JE DEFONCE HERVE RYSSEN ET ALAIN SORAL

Le forum pourri - Jeudi 21 Septembre - Marcel Ducon

Maria

Le forum pourri - Mercredi 20 Septembre - Elie Semoule

Affaire Maelys

Le forum pourri - Mercredi 20 Septembre - Elie Semoule

100% clips de rap

Le forum pourri - Samedi 16 Septembre - alejer

La joie perdue des pseudos anonymes.

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Elie Semoule

Le rêve secret d'Old Nick

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Bob Le Saint

Raum est un psychopathe

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - Bollocks Le Vrai Le Pur

elle mettait du vieux pain sur son balcon

Le forum pourri - Vendredi 15 Septembre - mouigre mouigre



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !