Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Alain BITEMAN
Alejer D'ALGER
Old NICK
Poksef DE MAISTRE
MATHIEU SAUDAX
Titus CAT



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

Papiers poujadistes

LES VOLEURS D’AMES

Télé-abécédaire de 2001-2002

Ne vous y trompez pas: les animateurs télé sont les nouveaux hommes politiques. La passation de pouvoir s'est faite sous nos yeux, mais en douce: Jospin est venu chanter Le Temps des Cerises chez Sébastien, Santini est abonné aux talk shows, Rocard et Boutin se sont encanaillés chez Ardisson ou Zéro. Abandonnant toute légitimité.



Paul Amar: 2/10

L'onctuosité faite homme. Paul ne contredit jamais un invité, ou alors pour de rire. Car il ne faut pas déplumer son carnet d'adresses. Dans On Aura Tout Lu, sa nouvelle émission, Oncle Paul crée de faux débats contradictoires. Une parodie de démocratie. Ne pas confondre Paul Amar avec Paul Anar.
Si par malheur un étranger tombe sur cette émission, il va croire que le Français est obséquieux, veule et sous-informé. L'image de notre glorieux pays, terre de libertés, risque de prendre un direct avec gant de boxe rouge dans la gueule.

Thierry Ardisson: 5/10

Le Thierry est partout: samedi soir à Tout le Monde en Parle. Une soirée par mois pour Ça s'en Va et ça Revient (jusqu’à la rentrée 2002), et tous les jours sur Paris Première (Rive Droite Rive Droite).
Ce royaliste, adversaire acharné de la démocratie, a réussi le tour de force de présenter les émissions les plus démocratiques du moment.
Thierry contribue à décrédibiliser définitivement, à coups de questions vicelardes et d'humiliations publiques, les hommes politiques qui viennent se faire fouetter en direct sur le premier talk-show SM. Du coup, les jeunes, qui ne votaient déjà plus beaucoup, ne respectent plus le système. Pour se tourner vers un roi éventuel? Thierry voit-il aussi loin?

Arthur: 6/10

Tous les samedis soir sur Tf1, Arthur, fort de ses 40% de votes, règne sur le parc géant des enfants et de leurs parents interdits de sortie pour diverses raisons, toutes financières. Double punition.
Arthur, c'est une nageoire dorsale mal planquée sous une bonhomie qui nécessite 50 prises, plus un recentrage opportuniste vers les familles, passage obligé vers le pays des biftons.
Il y a beaucoup de monde qui aimerait clouer son bec de canard à Arthur, le roi de la télé régressive. Malheureusement, il y a les lois. Arthur devrait dire un grand merci au code pénal, grâce auquel il est toujours en vie.

Clémence Arnaud: 1/10

L'audience de Fous d'Humour a logiquement fondu à vue d'œil, comme son animatrice Clémence Lévy, malgré la greffe de filles à poil et de vannes du faux Choron Michel Muller.
Une blonde maigre théoriquement irrésistible est lâchée au milieu de gros rigolos. On se croirait dans une production AB. « <i>Hé, les garçons, battez-vous pour me faire rire, le gagnant pourra me mettre une cartouche]i ».
Les naïfs croiront que Fous d'Humour est une enclave libre où tout est permis… mais rien n'est possible, comme dirait Clouscard.

Pascal Bataille et Laurent Fontaine: 3/10

Les deux play-boys du PAF ont quitté le câble pour rouler en BM. Le lundi soir, sur la chaîne des asiles, Calou et Lolo animent Y a Pas Photo, un talk show laborieux d'où même Valérie Benaïm s'est enfuie. C'est dire.
Le gros gentil et le grand méchant pratiquent l'interview gauche-droite-gauche, horriblement déstabilisante pour l'invité de marque, une star qui vend sa came, ou l'invité de merde, un téléspectateur en général ridicule mais émouvant.
Leur message a le mérite d'être simple, comme leur émission: « <i>fais comme nous, oublie ton intelligence ou ta morale, surtout si tu en as, et tu seras riche]i ».

Frédéric Beigbeder: 7/10

Invité partout, le beau Fred, son brushing fixé au sperme durci, a fini par décrocher son émission, une quotidienne sur Canal. Il ne devrait pas tarder à dégommer Ardisson, son père spirituel.
Avec ses interventions de nightclubber qui a tout fait dans les WC des boîtes, cet admirateur de Bukowski (qui lui aurait chié dessus s'il n'était pas mort) prône le cynisme absolu car <i>il faut monter dans l'avion pour le détourner]i.
Et devenir commandant de camp d'extermination pour arrêter le massacre ?
Les bataillons de jeunes en panne de modèles et de conseils commerciaux qui ont abandonné NPA et sa bande de loosers, rejoindront Beig sur l’Hypershow, afin de savoir ce qu'il faut mettre comme chemise avec le dernier Angot. La violette ou la rose? Les mouches changent d'âne, comme dirait Thierry Rolland.

Stéphane Bern: 4/10

Cible préférée des résistants de gauche prêts à donner à tout collabo de droite un coup de louche à caviar, Stéphane va droit au cœur de la concierge qui sommeille en chacun de nous. Qui ne s'est pas laissé prendre à un reportage de Célébrités sur les chiottes en or du sultan de Brunei?
Diplômé de Sup de Co Lyon, une école de lèche-cul de luxe, Stéph réussit à titiller très proprement nos instincts les plus bas: jalousie, convoitise, tentation, goût du stupre et de la luxure, voyeurisme et cruauté. De l'art de transformer le bruit de chiottes en petite musique de chambre…
Plus vulgaire, tu meurs dans le slip sale de Patrick Sébastien!

Christine Bravo: 4/10

Le samedi, à l'heure de l'apéro, trônant au milieu de mannequins des deux sexes et de l'Europe des Neuf (comme l'Académie), Titine crache son venin sur ses putain de subalternes qui ont tout: beauté, intelligence, jeunesse, sensualité.
Bel exemple d'émission pervertie: au lieu d'apprendre des choses sur nos voisins, on assiste à la thérapie d'une vieille moche, méprisante envers ses employés et obséquieuse avec l'invité.
Son Europe idéale peuplée de top models nous donne envie de fuir au Soudan : là, les gens meurent sous les bombes du Nord et la chaleur du Ciel, mais au moins, il y a de la dignité.

Benjamin Castaldi: 6/10

N'oubliant pas la loi statistique qui veut que moins on parle, moins on a de chance de dire de conneries, le Castal Junior se garde bien de l'ouvrir. Il se contente de sourire, ça plaît aux filles et les garçons ne sont pas jaloux.
Si notre ami Ben peut commenter les ébats d'un groupe de trisomiques dans une maison en carton, alors pourquoi pas un gang bang qui dégénère en snuff movie avec barbecue humain?
C'est pas de sa faute: sans morale ni culture, on ne sait pas ce qui est bien ou mal. Et c'est pas papa qui va le lui dire.

Julien Courbet: 4/10

Le vendredi soir, le club très ouvert des amateurs de chasse aux arnaqueurs se donne rendez-vous sur sans Aucun Doute ou les 7 Péchés Capitaux.
Notons que les caméras cachées n'ont jamais l'idée de piéger un porteur de valise qui fait la navette entre les partis politiques et leurs tirelires: Elf, Crédit Lyonnais, hypermarchés, BTP…
Remplaçons le plombier véreux par un opposant politique ou un terroriste, et nous tenons là un bel exemple de collaboration.

Christophe Dechavanne: 1/10

Chris, l'AK47 de Patrick Le Lay sur la tempe, vise la ménagère de moins de 50 ans, celle qui est partie admirer Ruquier sur l'autre chaîne. Drame, sexe, débat, musique, hystérie, rien n'y fera. Elle ne reviendra pas.
En invitant des idiots des deux camps, Chris jouait parfaitement son rôle de juge de paix, dominant les débats, penchant toujours du côté des téléspectateurs. Sauf que les ficelles étaient grosses comme des câbles de plateau.
Un avertissement brutal pour tous les animateurs qui ne se renouvèlent pas et qui prennent le client pour un con.

Jean-Luc Delarue: 9/10

Le petit animal bondissant de Ça se Discute exhume une recette simple: Barnum à la télé. On invite des abrutis, ou des souffrants, ou les deux, et, sous l'œil goguenard du téléspectateur, Jean-Luc, gestapiste newlook, fait ami ami avec son prisonnier pour mieux le faire causer, malgré l'énorme honte publique. Les communistes Chinois étaient coutumiers du fait, dans les villages, lors des séances d'autocritique imposées par le Parti.
Ultra dangereux.

Michel Drucker: 3/10

L'idole des gens sages et légèrement assoupis - on digère pendant Vivement Dimanche - révolutionne une fois de plus le talk show avec un principe audacieux: une personnalité en vue passe entre les mains de ses habiles chroniqueurs! C'est tellement méchant que tout le monde se bat pour passer chez lui.
Directement responsable du concept de proximité, la méthode à Mimi a débouché sur les monstres Boyer et Bern. On égratigne une chaussure du prestigieux invité, mais on s'empresse de nettoyer à quatre pattes.
Ah, ces rebelles maladroits qui renversent la boîte de cirage sur les chaussures des puissants…

Mireille Dumas: 8/10

Le docteur Mireille Dumas est à l'origine de l'invasion psy, qui a contaminé les médias et les cerveaux encore mous des ados. Sans elle, Loft Story n'aurait pas été possible.
Sa douceur de cobra, sa pudeur calculée et sa compréhension surjouée des problèmes humains sont une vraie perversion de ces nobles vertus. Le docteur Mireille n'a jamais soigné que son audimat, la véritable maladie des animateurs.

Guillaume Durand: 2/10

Le collectionneur d'art moderne impossible à revendre a défoncé la vitrine de Bouillon de Culture avec la Ferrari qui rend Gaccio fou de jalousie, car en bon phare de la pensée de gauche, Bruno n'a pas droit aux signes extérieurs de richesse.
Fort de son bagou légendaire, Dudu peut assurer un direct sans réviser. Il risque de foutre quelques coups de pompe dans la fourmilière intellectuelle française. On attend avec impatience qu'il invite Gaccio à lire quelques pages des livres fabuleux de la pompeuse Agnès Michaux.

Michel Field: 7/10

L'ex-trotskiste, ex-prof de philo et ex-intello, réussit chaque mois sur France3 un tour de magie titanesque: rassemblant un paquet de victimes d'un mégaproblème (grève, charrette), malabout Michel lamener en deux heules paix sociale, amoul, algent et plein emploi.
Impressionnant, vu de son divan. Un peu moins, vu du côté des gens concernés, qui sont toujours dans la merde quand les techniciens débarrassent le plancher.

Flavie Flament et Frédéric Joly: 1/10

Flavie et Frédo, le brun et la blonde, deux faux jeunes sympas, annoncent à leur jeune public ce qu'il faut voir ou entendre. Mais surtout acheter. Malgré leurs efforts, toute l'audience s'est fait la malle sur M6 en un quart de seconde pour mater le gros derche de la bovine Loana.
Tout est à refaire.

Marc-Olivia Fogiel: 6/10

Pour ceux qui en ont marre de l'animateur courtois, il y a Marc-O. Flanqué d'une potiche parlante, capable de demander à Giresse si ça l'a pas gêné d'être un nain dans sa carrière de footballeur, la Venimeuse écrase les has been (Aurore Drossard, Bouvard) et encense les autres. Jolie mentalité de chef de service.
Les gogos amateurs d'insolence confondront celui qui pose cinq fois la même question à son invité, qui de toute façon ne répondra pas, avec le Larry King hexagonal. Ses détracteurs, que nous condamnons, le surnomment Gestapette.
Marc-Olivier, c'est une main de fer dans un anus de velours.

Jean-Pierre Foucault: 4/10

Le plan Orsec de Tf1 intervient lorsque l'audience est en danger. On risque de le voir de plus en plus souvent. Ses émissions de variétés donnent envie de changer de système solaire, mais le bougre rafle la mise avec Qui Veut Gagner des Millions, une sorte de Loto du pauvre con.
Gorgé de fric mal gagné, il évolue sans honte au milieu de smicards sous-développés intellectuellement. Un tel rabaissement de l'humain ne restera pas impuni.
Comment vont réagir les enfants en voyant leurs parents humiliés à la télé?

Vincent Lagaf: 4/10

Il y a une justice: le GO du Club métamorphosé en comique croupier sur Tf1, et au surnom volé à Franquin, a mordu la poussière devant les exhibitions de onze têtes creuses enfermées dans un sas de décontamination pour cause de sénilité précoce. À la télé, seule une plus grande connerie peut abattre la connerie régnante. Dommage pour Lagraf, avec ses vannes dramatiques, ses vendeuses de voitures et ses joueurs ahuris. Tout un monde qui disparaît.

Brigitte Lahaie: 1/10

Il faut voir son talk show le soir avant minuit sur XXL, la chaîne de la Sainte-Pénétration: habillée comme une veuve au RMI, un balai dans le cul, l'autre dans la chatte, Gigitte essaye désespérément d'animer un plateau mort, car peuplé de professionnels du hard. C'est aussi intéressant qu'un congrès de gynécos même pas pétés.
Brigitte ou les limites naturelles du tout-fion à la télé.

Daniela Lumbroso: 3/10

L'égérie de LCI fait le bonheur de ses invités avec ses questions faciles: on se croirait à Qui Veut gagner des Millions. Sévèrement scotchée en cas d'imprévu (exemple, le délire de Guillaume Depardieu), Daniela peut devenir muette. On est loin de Darwin et de son Adaptation.
Une grande, une très grande attachée de presse. Un exemple pour toutes les étudiantes de l'EFAP.

Gérard Miller: 5/10

Le gardien du cadavre de Tonton, malgré les fuites radioactives, mord tous ceux qui essayent de s'en approcher les mains vides. Malheureusement, chaque morsure lui coûte une dent.
Légèrement fêlé suite à un traumatisme lacanien, Gégé camoufle derrière une phraséologie psychanalytique primaire son vieux et bruyant tiroir-caisse. D'où cette voix si haut perchée.
Les allusions au trou du cul en moins, c'est le clone du regrettable Gérard Lefort, qui connut son heure de gloire à l'époque Devoise-Vecchi.
Un fossile d'un autre temps.

Omar et Fred: 4/10

Tous les jours, sur Canal Plus d'Antiracisme, on va devoir se taper ces deux cloches en service commandé. Payés au poids de la vanne anti-Gerra, décrété nouvel ennemi officiel de la chaîne de la gauche libérale avancée (GLA), mais surtout de Gaccio, qui pardonne tout, sauf le talent.
Sur Canal comme sur les chantiers, les immigrés ont toujours fait le sale boulot.

Anne de Petrini: 2/10

La comtesse au corps de diablesse a su pousser aux pieds du chêne Gildas sans trop de dommages, à part une émission entre nanas foirée sur Comédie. Jouant malgré elle le rôle de la conne, sa patience et sa soumission ont payé puisqu'elle animera la tranche C'est Mon Choix de 20 à 20h30 à la rentrée 2001 sur Canal.
<i>Tout ça pour ça]i, aurait dit Lelouch. Un coup à faire fuir les talentueuses ambitieuses qui rêvent d'une carrière cryptée. Adieu la relève.

Thierry Rolland: 3/10

Ou comment réussir à incarner le foot français à la télé quand on est raciste et poivrot, et que l'équipe de France a écrasé le monde entier grâce à une bande d'immigrés au talent insolent.
En réalité, Thierry n'est pas raciste, parce qu'il a des copains arabes ou nègres, comme Zizou et Desailly. Thierry n'est pas non plus poivrot, parce qu'il a des potes à jeun, comme ses chroniqueurs qui attendant de moins en moins sagement sa chute fatale, et à qui il laisse la parole, entre deux hoquets, sur le plateau de Téléfoot, l'émission qui disqualifie le foot français.
Dire que des milliers de jeunes joueurs voient ça!

Carole Rousseau: 1/10

Elle montre ses jambes dans Plein La Vulve, pardon, Plein la vue, les images choc du samedi soir sur Tf1, mais tout le monde attend qu'elle montre le reste. Ça changerait des orques qui gobent un plongeur ou des parachutistes qui oublient leur sac. Un petit effort, Carole, et tu gagnes 10 places au Top 40 de l’Organe.

Laurent Ruquier: 7/10

Si Ruquier a un talent, c'est bien celui de savoir s'entourer… de lèche-cul qui jouent aux esprits libres. La fine équipe comprend une vioque, un monstre, une pétasse, un faux macho, une flique, un inquisiteur, une idiote… prêts, en cas de jeu de mot du Maître, à déclencher une standing ovation stalinienne. La fausse école de la liberté de ton. Un leurre de première.
Rappel: la soumission engendre des problèmes organiques graves.

Daniel Schneidermann: 10/10

Le dimanche sur la 5, après la messe, pour les croyants, il y a Dany et sa classe de goldus du collège Jean Jaurès de Boulogne, grand réservoir de l'ANPE du coin. Ça s'appelle Arrêt sur Images et l'on y traque le complot médiatique.
Daniel, malgré ses démêlés avec des internautes bien informés d'Uzine.net (Arrêt sur Plagiat), donne des leçons de morale en passant toutes les images au peigne fin, sauf les siennes. Un boulot de vigile fou qui finira par devenir son pire ennemi: Big Brother.

Evelyne Thomas: 0/10

L'émission qui, avant Loft Story, a fait péter de trouille les dirigeants de TF1 et saliver de haine les chroniqueurs de Télérama. Faut savoir! Ça fait 20 ans que Télérama pleure contre TF1, et aujourd'hui que la chaîne populaire a un virus mortel sur le dos, ils cognent à toute force dessus. Une émission de salut public avec une animatrice qui ressemble à ses invités.

Paul Wermus: 2/10

C'est la vanité faite homme (?): vieux beau, ou nouveau laid, énervant comme une migraine avec sa voix stridente, cassant, il invite le dimanche matin sur France3, la chaîne sociale, les has been qui veulent se finir en (maigre) public. C'est le moment d'aller promener le chien.
Un spectacle à déconseiller aux enfants.

Ariel Wizman: 7/10

Son humour raffiné, son immense culture radio et sa décontraction subversive lui valent de régulières menaces de mort de la part de Jean-Marie Messier. Courageux, Ariel continue de pourfendre l'ennui des happy few super blasés dans son After du dimanche.
L'importateur de tendances en gros écume le tout London pour épater les jaloux qui trouvent la télé nulle, mais qui la regardent quand même. Comme Télérama.
Ses victimes, le sens critique déjà démoli par les mauvaises drogues trop chères, ont fait de lui une icône, alors qu'il est juste un GO semi-mondain. Le Lagaf des pauvres branchés qui achètent Nova pour savoir où ÇA se passe. Une triste affaire.

Karl Zéro: 9/10

À force de tutoyer les hommes politiques, il a enfin fini par faire partie du cénacle. Manque de pot, les HP sont passés de mode dans l'opinion, qui les envoie en prison par l'intermédiaire de petits juges courageux. Le beau Karl, malgré ses procès en cours, évite la prison, mais pas la médiocrité: dérangeant les puissants au Vrai Journal avec ses jeux de mots glandilleux, ratant toutes ses sorties hors Canal, il arrive tout juste à piéger des jeunes avides de justice et de revanche sociale.
Capable de dénoncer courageusement la pluie lors d'un reportage-choc sur les inondations de la Somme, Karl incarne l'autre politique, celle où l'on dénonce les autres enculeurs tout en enculant le client.

***

Les Bleus de l’équipe de France de football, grâce à leur audimat élevé, ont eu l’insigne honneur de descendre les Champs-Élysées.
Delarue, Schneidermann, Zéro et Ardisson, grâce à leurs bons scores synonymes d’assoupissement du peuple, ne devraient pas tarder eux aussi à tenter la descente, sur une charrette aux couleurs de France2-TF1-Canal+-La Cinq, ainsi que Lotus, le sponsor de la cérémonie.
Au milieu d'un cordon de 30 000 CRS?


Jeudi 26 Septembre 2002
PIF PAF
Lu 5880 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par le 26/10/2004 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quand Papon nous chantant "Marechal nous voila!" chez patrick Sebastien.Tout ces presentateurs se preoccupent plus de leurs parts d audience que de culture,d information censé ou de reportages crédibles.On nage en plein Novlangue,D ailleur je vous conseil de lire ou de relire 1984 de george Orwell,roman completement en vogue vu l état actuel des choses dans le monde.Les medias compris les presentateurs de ces chaines de téloche,pratiquent constament la désinformation MONOFORME,il n y a rien de Démocratique dans ce genre d émissions surtout venant de thierry Ardisson,pourqui travail t'il? Pour Action Française peut-ètre?Pour le cardinal Lustiger,pour l'abbé de la mort en dais le supplicié cathodique,moralisateur du P.A.F.Va savoir!En ce qui concerne Arthur,son humour,ses vannes a deux balles je vois pas qui sa peut faire bander a part un parterre de zozos soumis a la culture de marché et l abètissement cérebral.Casser vos télés et causés vous!

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Papiers poujadistes | Papiers progressistes | Les solutions simples de L'Organe




Dans le forum

Ohé, y a ké-kun ?

Le forum pourri - Aujourd'hui - 09:25 - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

L'homme le plus vieux du monde, était un survivant de la Shoa !

Le forum pourri - Aujourd'hui - 09:20 - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Le topic des blagues honnêtes

Le forum pourri - Vendredi 18 Août - Bob Le Saint

la vie mystérieuse des termites

Le forum pourri - Dimanche 13 Août - bazar atora

Chanteuse à découvrir

Le forum pourri - Dimanche 13 Août - Alejer D'Alger

100% clips de rap

Le forum pourri - Dimanche 13 Août - alejer

salut sa va

Le forum pourri - Samedi 12 Août - ptitcoeur59

j'ai pris des médocs

Le forum pourri - Samedi 12 Août - Copter

Faits-divers divertissants :

Le forum pourri - Mercredi 9 Août - bobolok

Dimitri Korias = David Zar-Ayan

Le forum pourri - Mercredi 9 Août - Old Nick

Kanix, c'est de toi ?

Le forum pourri - Samedi 5 Août - Luke Skydealer

L'haleine, on en parle ?

Le forum pourri - Vendredi 4 Août - pyralène



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !