Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Lada MAN
Alain BITEMAN
Kikou LOL
Alejer D'ALGER
Poksef DE MAISTRE
Old NICK



Entrez votre email pour recevoir les infos supra confidentielles de l'Organe et briller dans les dîners en ville :

Derniers fights sur les com's


TOPFESSES - Je montre mes fesses !

TOPSEINS - Je montre mes seins !

KULTUR & KRITIKS

ON A LU POUR VOUS… TROIS BOUQUINS!!!

A l'Organe, on essaye de se cultiver

ONA LU POUR VOUS…
Le bouquin d’une pute, d’un gros méchant, et d’un intello footballeur.



Deviers-Joncour, au secours !

La pute de la nation pond un roman de cul. Pour éviter à ses lecteurs de perdre 17€50 en achetant le bouquin de branlette de gare « Toi masculin mon féminin », l’Organe balance les seuls passages croustillants de l’ouvrage.
C’est publié par les Editions du Rocher, qui n’ont pas peur de perdre leur crédit littéraire.

Page 130 :« <i>Son sexe, reposé là, comme une délicate offrande, une promesse. ]i» Electorale ?
Page 85 : « <i>Il frémit et s’abandonne.]i »
Il va se retrouver, après ?
Page 85 toujours : » »<i>Le suc extrait s’écoule et je le récupère gourmande, fourrageant mon nez, ma bouche, mes joues maculées, au long, au creux de lui.]i »
Quelle merde ! Le reste, c’est même pas la peine de le lire. Ouf, vous venez de gagner 17€50. Merci qui ?

Tronchet change de braqué

Comme ça fait un peu court, un a lu un second bouquin pour vous : le “Petit traité de footballistique” du dessinateur de BD Didier Tronchet.
C’est drôle, touchant, original, et ça fera du bien aux fans de foot: habitués à des oeuvres pas vraiment littéraires, les supporters du sport le plus populaire du monde (plus de 2 milliards de téléspectateurs pendant la Coupe du Monde) vont pouvoir passer pour des intellos.
Tronchet, c’est le salaud qui se moque des pauvres, des laids, et des déshérités. Comme nous. Sauf qu’on se moque aussi des riches, des beaux, et des fils et fillesde.

Carlier écrase les ambulances

C’est pas fini, on a lu un troisième livre: un Guy Carlier, “J’vous ai apporté mes radios”. C’est un recueil de textes du gros portraitiste de France Inter, qui a refusé de co-présenter “20 heures 10 pétantes” avec Bern pour des raisons de surcharge pondérale. Déjà, le fait de nous vendre deux fois son boulot, ça nous plaît pas trop. Il aurait pu mettre des inédits, comme les chanteurs quand ils sortent une compil. Carlier, c’est bien et c’est chiant: c’est bien quand c’est journalistique, quand il met de l’info, c’est chiant quand c’est du délire d’auteur bien pensant (de gauche, évidemment). On pourrait alors tout écrire à sa place, comme ses “Lettre à…”, ce qui ruine un peu le bouquin. On va pas faire la fine bouche, au moins il se moque de quelques débiles mentaux, genre Obispo (“Le neurone d’Obispo”). A une époque où tout le monde suce, il était important de noter ceux qui mordent. Un peu.

Mardi 6 Avril 2004
Bernardo Pivo
Lu 7743 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par le 11/08/2004 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A propos de Carlier, texte que je lui ai adressé :
Le gros du roi.
Attaquons par un enregistrement retranscrit avec la même bonne foi que les intervenants :
« — AujOrd’hui, gros lot et parlottes sont entre les mains du mou du roi…Euh - Voilà…
Ah oui, le gros lot c’est Carlier, mais c’est pas gagné… !
Guyyyyyy Carlier que nous « savons » autour de cette table. Prétend qu’il a été directeur financier : c'est-à-dire qu’il était caissier au « Mi-gros » du coin.
Comme c’est lundi, c’est l’âne chronique bêlé, c’est la grosse nique, t’es laid, Guy Carlier !
Ahhhhh, Guyyyy… Carlier…, le roi des, je cite: “ — Moi je je je … c’est euh euh euh…, les les les… . » voilà.
Bien qu’accompagné pour l’occasion (mauvaise) il le fait à lui seul, le tour de cette table avec ce tour de taille, de bétail, pas de détail. D’ailleurs, il prend ses vacances dans le Var, à Porc-Gros.
Il a regardé pour nous la télé people et poubelle pour montrer qu’il sait faire pire à la radio. Qui va-t-il encore harceler aujOrd’hui ?»

Et le pusillanime, le pâl’ affreux niais, de moins en moins cavalier, de ces majestés, Sbéphane Tern attend ce moment de totale régression.
Aussi envahissant, plutôt débordant, physiquement qu’oralement. Ses diction et prononciation, tout juste dignes d’un suceur de micro, enchaînent péniblement les euh, les borborygmes (ses porc gros rythmes), les phrases inachevées parce que fatigantes, vous comprenez, avec un souffle aussi court.
Une voix sifflante, une voie « persiflante » qui vous afflige quand il vous inflige, entre autres :
« « — Je rappelle pour ceux qu’ont pas vu l’émission… »
Méprisant, insultant envers des personnes qu’il fait mine de défendre par ailleurs de la même manière que la « gauche » moins XVI°… siècle qu’arrondissement.
Vous ne regardez pas ses émissions fétiches qui font tache, dont il se délecte dans une osmose des plus vulgaires, il vous en vomira tout de même les pires moments, il fait « trash », plus encore que ce qu’il semble dénoncer mais qui lui assure des revenus indus. Il se répand sur ce qu’il est censé éreinter, en faisant par la même une véritable promotion malsaine, insidieuse donc hypocrite, lui, l’hyper-crade.
Quel bonheur qu’il soit si instruit, si intelligent, si doux, à l’extrême opposé de celles et ceux qui se laissent piéger par ces émissions (dans tous les sens du terme) que personne n’est tenu de regarder, même de voir !
Son niveau, le caniveau, le caca-niveau où il défèque sa logorrhée nauséabonde qui trouve pourtant, de façon surprenante, un public plus con que plaisant, surtout en la personne de celui qui fait fonction d’animateur et se prostitue dans le mauvais rôle digne de son Q.I. ; de moins en moins correct, de moins en moins éduqué comme il siérait à France Inter. Il devrait se cantonner dans son inutilité originelle de carpette visqueuse pour nobles, nobliaux, arrivistes, parvenus et autres bien nés auto-proclamés.
Revenons à Carlier : est gros centrique gro…tesque qui gros… soie, gro…melle, tel Gro..magnon, parfois gro…diloquent, le gars gras. « Chronique » grosso modo par des gros mots sodo. Comme modèle, hésite entre le boulle-dogue portant des boulle-overs et le pittboule pour sa grosse gueule. C’est le gros haine lande qui glande quand il n’a rien préparé, ce qui n’est que trop fréquent. Gras…diateur de la diatribe qui ne dispose pas du guide Michelin mais s’est compilé un bide Michelin. Il a le bide en dôme.
Pas encore « has been » simple « never been », à l’image de cette mémorable (mémo râble) émission d’été plus assommante que la canicule : « Chapelle sixties » !
« Total respect » répétait-il. Gros tas d’irrespect de repaît-il.
Il a battu le record de son obscène vulgarité lors de la venue de Henri Salvador. Dégoulinant d’obséquiosité impudique, exhibitionniste et masochiste, il bavait plus qu’un chien enragé alors qu’il n’était que lavette tendance serpillière huileuse.
Certains progressent, lui pro-graisse et régresse.
Analphabète ? Pas vraiment, quoique…, anal phase bête, à coup sûr, un anal chronique degré psypsy-caca.
Pour résumer : a parlé beaucoup trop mais adipeux.
Pathétique à la patte étique, la seule partie de lui qui le soit.
Quel tableau ! non, quelle grosse croûte, ce n’est pas un Fragonard, juste un vrai connard.
Ses initiales G. C. comme gros con. Il mériterait néanmoins de se prénommer William. Ce qui sort de sa bouche, dégoût, « relève » plus de la cuvette de…W.C. que du micro. Ses propos (pro pots) ne sont pas salutaires mais sanitaires.

Carlier le lundi 6 janvier 2004 :
« — Et si les cons faisaient une pause ! »
Avec délectation, je lui réponds :
« – Chiche, montrez-nous ! »
G. Pélaingre 58 Grande Rue 54740 Lemainville Auditeur qui paie la redevance, donc ce genre de type.
PS: c'est un acide Gras impoli saturant

2.Posté par La rédac le 17/12/2004 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre petit doigt nous dit que début janvier, dans un mensuel, va paraître un portrait du Gros Guy pas piqué des hannetons...

3.Posté par Vianney le 28/06/2005 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien à dire... c tout simplmement ignoble comme commentaire... Carlier est malade et vous vous permettez de l'attaquer sur son physique, sur son poids... vous etes ignobles... finalement les gos cons : C'est vous !

4.Posté par TODOMODO972 le 15/08/2005 03:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est qui Vianney? Si Carlier s'était pas montré à la télé on saurait pas qu'il est auusi gros et lourd que son humour.

5.Posté par Florine le 01/09/2005 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A TOUS LES CRITIQUES DE GUY CARLIER ET AUTRES MEDISANTS :

Bonjour,
Je n'ai qu'une chose à dire "J'vous ai apporté mes radios" est le meilleur bouquin de Guy Carlier, vous entendez le meilleur !!! Alors n'allez surtout pas descendre ce livre ou je vous le fais bouffer page après page, pour qu'au moins vous en ayez retenu quelque chose bande de naze qui ne savez rien faire que de critiquer Guy Carlier et son physique ! Quoi son physique c'est trop facile de toujours le juger sur son physique parce que vous vous êtres tous super bien gaulés peut-être ?!!! Vous n'arriverez jamais à la cheville de Guy Carlier et puis tant mieux parce que vous ne méritez même pas qu'il vous
considère. Qu'il vous le soit pour dit !
Florine
http://perso.wanadoo.fr/guy.carlier/

6.Posté par La rédac le 01/09/2005 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Guy, on s'en fout de son physique, mais il écrit comme une patate. Il est non seulement mauvais, mais veule, obséquieux, et prétentieux.
C'est pas parce qu'on est des surhommes à l'Organe (blonds aux yeux bleus de 2m minimum avec un QI de 180 minimum) qu'on se sent supérieurs à Guy. Par contre, on va te prouver vendredi soir par A + B que Guy est encore un imposteur. Ton âme de fan va souffrir un peu, mais tu verras la Lumière.

7.Posté par hamster furax le 20/12/2005 02:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous étes tous stupide

8.Posté par typuk@voila.fr le 16/05/2006 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au prétendu Gilbert Pélaingre

C'est suite à une recherche google que je découvre votre propos, G. Pélaingre, votre déversement de haine contre un certain Guy Carlier, et que, halluciné, je m'abaisse à vous répondre et à m'adresser directement à vous, Gilbert Pélaingre, si tel est bien votre nom, ce que, dans votre attachement à l'ignoble (loin d'être noble) bassesse, je mets en doute, vous soupçonnant d'avoir ainsi choisi dans l'annuaire une anonyme victime pour lui faire porter le chapeau de tels propos éhontés - sans quoi j'écrirais ceci à votre endroit à l'adresse indiquée et non en public. Qu'importe, c'est justement de honte (et de maladresse) qu'il s'agit, de la vôtre, que, je ne sais même pas ce qui est pire, vous revendiquez comme s'il s'agissait de simple arrogance ou qu'au contraire vous arborez mais n'assumez même pas, la honte, savez-vous seulement ce que c'est, cette honte, oui, que vous devriez ressentir au plus profond de vous en tout cas, de vous exprimer de la sorte. Ce n'est pas la grossièreté qui vous accable le plus, qui pourtant est de rigueur dans ce que vous croyez sans doute être un exercice de style dans une langue que, malgré mon attachement à elle, j'ai honte de partager avec des gens comme vous (car la langue, il ne suffit pas de la manier aisément pour se prétendre esthète, et je dois avouer renâcler à l'idée d'écrire cela que vous ne méritez pas de lire, mais je demeure très sartrien dans ma démarche, de toujours me faire violence au nom de ma raison, et d'affronter les cons avec leurs propres armes), non ce n'est pas la grossièreté qui est votre vice le plus infâme; mais bien la vulgarité, terme que Carlier lui-même s'est parfois employé à définir (mais il en a rarement attaqué d'aussi faible que la vôtre), ou plutôt dirai-je l'immmonde, du petit connard bien caché derrière son écran ou son enveloppe, à la vie sclérosée à un point inimaginable pour qu'il aspire à ce point à l'irrespirable haine qu'il expulse de son corps malsain, malsain d'une vulgarité existencielle. Dans une assurance absolue, qui ne doute de rien, mais à beaucoup à apprendre, d'humanistes comme Carlier notamment, vous vous autorisez à vous répandre, pour vous citer, vous jugeant sûrement intouchable et supérieur...
Carlier est un homme digne, sans même qu'il s'agisse de le comparer à votre fade effronterie de gamin enragé, et un faiseur de mots dans la digne et noble lignée de Desproges. Et c'est peut-être ça, au fond, qui vous emmerde, et je prends encore le soin de louvoyer, de vouvoyer, à défaut et je m'en garde bien, de vous voir (vous n'êtes pas le seul à savoir jouer des homophones, et êtes loin d'être le meilleur), d'être vous même un triste sire, ne sachant où placer une verve dont personne ne veut, un vomissement du langage que vous ne savez pas faire entendre autrement que pour salir, non pas par vos mots qui n'en sont même plus blessants, mais par votre existence lamentable, un flot saccadé de mépris qui ne fait que dégoûter même les plus cyniques. Et non pas d'un dégoût qui par humaine pudeur et par un infime respect me tenterait à détourner le regard, mais au contraire un dégoût qui me fait me demander quelques instants, en observant la traînée larvesque qui vous suit, pourquoi je ne crois en rien, car vous mériteriez quelques malédictions. Je vous adresse paradoxalement la plus humaine qui soit, celle à mon tour du mépris, que je ne saurais par tous mes efforts faire aussi malsain et malpropre que le vôtre peut l'avoir été. Je n'écris pas cela pour défendre Guy Carlier que vous détestez tant, mais pour défendre un homme, pour m'insurger contre un ver qui crache au ciel vers une pomme à son arbre, convoitée de lui, et qu'il n'atteindra jamais. Un ver qui n'a que ce qu'il mérite: que son crachat, sa vénéneuse bêtise de neurasthénique ébahi, retombe sur lui avec tout l'opprobre qu'il mérite. Il n'est même pas digne du silence. Si je m'abaisse à défendre l'homme, je ne m'abaisserai pas à défendre son talent, indéniable, qui est sans doute votre problème, je ne vois pas d'autre explication; aussi n'ai-je rien à ajouter, et je passe mon chemin, après avoir répondu à cette injure à vous-même datée de 2004 mais dont j'espère que vous lirez cette réponse. Un mot, peut-être, pour le style: closed-"mind", 'esprit' aux volets clos, aux portes closes: clo-porte.

S'il vous reste de la haine, n'hésitez pas, je laisse ma boîte secondaire à votre disposition, un jour de haine je vous répondrais peut-être... Sur ce, je quitte ce forum qui s'avère assez mal fréquenté...

typuk@voila.fr

9.Posté par serena le 25/07/2006 04:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Guy n'est pas gros, il est obèse.

Attendez qu'il maigrisse, vous le détesterez encore plus, ce type de régime est pire que les attouchements d'un curé subis pendant l'enfance.
Le meilleur du pire est à venir.

il est vrai que son dernier bouquin c'est "mon lecteur de la télévision t'es un gros con"
j'ai acheté l'autre d'occasion histoire de lui donner une autre chance. (la télé chaipakoi)
S'il faut avoir vu toutes la real tv pour comprendre je vais caler.

Pas mal le site du garçon plus haut, je réalise que je n'avais pas besoin d'acheter le bouquin.

Qui fait dans le même humour et est respectable selon vous ? drôle suffirait.

10.Posté par pirson jean le 19/01/2008 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a quand un site anti foot?

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

FLASH RÉINFO | OLD NICK FAIT DES VIDEOS | EDITOS AU KARCHER | HAIKUS D'AKTU | DOUCE FRANCE | LE MONDE SELON L'ORGANE | MAUVAISES HUMEURS | FLINGAGE DE STARS | SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE | KULTUR & KRITIKS | SPORT & DOPAGE | RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS | LES GRANDES ENIGMES DE L'HISTOIRE | LES AVENTURES DE FRANCOIS MOYEN | L'ORGANE SEXUEL | LES BELLES PUBLICITES | CAPTAIN ZODIAC | VINTAGE L'ORGANE | VIDEOS DE REINFORMATION | CHAT WEBCAM




Dans le forum

LA MORALE DU VOYOU.

Le forum pourri - Aujourd'hui - 01:31 - Lada Man

HE VOUS VOUS SOUVENEZ DES SPICE GIRL

Le forum pourri - Aujourd'hui - 00:05 - Marcel Ducon

Frocter Sale Gauchiasse

Le forum pourri - Mercredi 18 Octobre - Farid Fillon

Débattre avec un Social Justice Warrior.

Le forum pourri - Mercredi 18 Octobre - Marcel Ducon

LES AVENTURES DE MOI QUI ME BRANLE LA BITE

Le forum pourri - Mercredi 18 Octobre - Marcel Ducon

J'ai une subite envie de juif

Le forum pourri - Mardi 17 Octobre - Jean Cule

BOB JE T'AI TROUVE UNE COPINE

Le forum pourri - Mardi 17 Octobre - Marcel Ducon

OLD NICK TU M'EN VEUX PAS ?

Le forum pourri - Mardi 17 Octobre - Marcel Ducon

J'aime les juifs et les pédés.

Le forum pourri - Mardi 17 Octobre - Marcel Ducon

JE DETRUIS LE RACISME A TOUT JAMAIS

Le forum pourri - Mardi 17 Octobre - Marcel Ducon

SCOOP sur le maître du logos !

Le forum pourri - Lundi 16 Octobre - Marcel Ducon

Votre film d'horreur préféré.

Le forum pourri - Lundi 16 Octobre - Marcel Ducon

Al Capone est au RSA

Le forum pourri - Dimanche 15 Octobre - Marcel Ducon

JE METS LES RACISTES EN PLS

Le forum pourri - Samedi 14 Octobre - Marcel Ducon

Je préfère les kikoo88 aux SJW

Le forum pourri - Samedi 14 Octobre - Marcel Ducon

FDESOUCHE RIP

Le forum pourri - Samedi 14 Octobre - Marcel Ducon



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !