Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
CAPTAIN ZODIAC

Captain Zodiac contre les zéditeurs

Tenter de faire éditer un roman, quand on est un inconnu, est une aventure aléatoire qui demande de l'énergie - beaucoup - et de la patience - infiniment - pour un résultat le plus souvent nul: en l'occurrence, Captain Zodiac, épais roman noir hors normes, a été rejeté par le conformiste microcosme littéraire français. Retour sur la génèse de Zodiac, et petit résumé feuilletonnesque des galères endurées des mois durant au sein des mondes sélects et fermés de la télé et des maisons d'édition françaises...



Episode 1: L'écriture de la bible du feuilleton

Captain Zodiac contre les zéditeurs
L'aventure de l'écriture de Captain Zodiac commence à l'époque des premières diffusions télé de "Twin Peaks", de David Lynch et Mark Frost. Fans du feuilleton, mon vieux copain Stéphane Cabel et moi-même décidons d'écrire ensemble la bible d'un feuilleton TV dont nous souhaitons faire une sorte de BD ultra-violente pour adultes en forme de saga du Mal. Les personnages y seraient tous bien frappés, et on y mêlerait l'horreur à l'humour noir tout en adoptant, à la différence de "Twin Peaks", une narration très réaliste. Précisons qu'en 92, le phénomène des serial-killers est à peine connu, "Le Silence des Agneaux" pas encore sorti sur les écrans, et James Ellroy pas encore l'auteur-culte qu'il est devenu. Quand nous nous mettons à écrire, nous n'avons donc pas l'impression de surfer sur la mode, mais au contraire de faire un travail original dont il n'existe pas encore d'équivalent dans le Paf. La rédaction de ce premier manuscrit s'étale sur une période de deux années, le tout représentant plusieurs milliers d'heures de boulot (et des millions de mots, comme se vanterait le camarade Ron Hubbard, dont notre "Max" est un ersatz au petit pied !). À l'arrivée, Captain Zodiac se présente sous la forme d'un long synopsis de deux cents pages divisé en dix épisodes d'une heure chaque.

Episode 2: Des réactions rapides et positives

Ce document, accompagné d'une importante documentation sur les tueurs en série, est adressé à toutes les chaînes et productions télé françaises. Surprise, les réponses sont assez nombreuses et plutôt rapides: plusieurs chaînes et productions nous contactent en se déclarant intéressées. Parmi lesquelles France 2, M6, GMT, Hamster, Série Limitée. Bingo, on se dit qu'on a fait du bon boulot et que l'affaire est plutôt bien embarquée. Mais à partir de là, comme toujours quand des auteurs indépendants essayent de traiter en direct (c-a-d sans agent ni entregent) avec la télé française, les choses commencent à traîner, et restent dans le flou: les directeurs de la fiction, responsables de programmes et autres technocrates de l'audiovisuel n'étant jamais les mêmes au fil des rendez-vous, on finit par se demander qui décide vraiment de quoi, et de qui dépend en fin de compte la décision de production. A France 2, Didier Decoin donne, paraît-il, son feu vert avant de changer d'idée. À M6, GMT ou Série Limitée, Machin ou Machine ont entre-temps changé de fonction, tel big boss est en vacances, en déplacement ou au Festival du Schmurtz - "mais ça avance, on vous tient au courant". Résultat: le projet de feuilleton pédale des mois durant dans la semoule sans que personne ne décide en fin de compte quoi que ce soit malgré tout le bien qu'on continue de nous dire de notre création.

Episode 3: Captain Zodiac chez Rivages Noir ?

A GMT, une productrice et "script doctor", Isabelle Fauvel, se déclare "impressionnée par l'ampleur et la qualité du travail", et nous conseille de procéder à une "novelisation" du synopsis, à savoir en faire un roman, "pour que le projet existe si la production télé devait échouer". Sympa, elle nous donne les coordonnées d'un agent littéraire, Catherine Guérif, à qui adresser notre script. Une semaine plus tard, après l'avoir lu, madame Guérif nous rappelle pour nous dire tout le bien qu'elle pense, elle aussi, du manuscrit: oui, ça vaut le coup d'en faire un roman, allez-y les gars, quelle imagination et quel style, votre "Zodiac" déménage terrible ! Inutile de préciser (mais ça va mieux en le précisant) que tous ces compliments nous vont droit au coeur. Et quand nous apprenons que Catherine Guérif n'est autre que l'épouse de François Guérif, éditeur et directeur de la collection "Rivages Noir", qui publie, entre autres, James Ellroy en France, nous réalisons que ça vaut assurément très largement le coup de nous mettre au travail sur le roman. Naturellement, madame Guérif - qui est également l'agent français de "pointures" du polar américain comme Edward Bunker - nous fait miroiter la possibilité d'être édités par son mari. Pleins d'espoir et d'enthousiasme, on se remet donc au travail, et je me me lance dans l'écriture du premier jet de Captain Zodiac-le roman.

Episode 4: Au restau avec l'éditeur

Un an plus tard, les 450 pages du manuscrit de Captain Zodiac-le roman, sont fin prêtes, lues, relues, corrigées, recorrigées, reliées et livrées à l'agent. François Guérif le lit à son tour et nous dit lui aussi tout le bien qu'il en pense au cours d'un sympathique déjeuner au restaurant. Il est même emballé. C'est de la belle ouvrage, les jeunes. Le seul petit souci, pour l'éditeur, c'est qu'il ne veut pas le publier "pour l'instant". En effet, explique-t-il, vous comprenez, vu la grosse actualité des "serial-killers", au cinéma notamment (après "Le Silence des Agneaux", "Copycat" et autres, c'est maintenant "Seven" qui sort sur les écrans), il est à craindre que cette publication n'apparaisse comme un "coup de pub pour surfer sur la mode". En clair, il nous recommande plutôt d'écrire un deuxième bouquin, qu'il publiera en premier, avant bien sûr d'éditer Captain Zodiac dans la foulée...

Episode 5: Déceptions et désillusions en série

Cruelle déception. Cela fait déjà trois ans qu'on est sur ce travail, qu'on pense, vit et rêve "Zodiac", on trouve le roman super tel qui est, et en définitive on ne voit pas trop où est le problème si le thème est "à la mode": au contraire, il aura ainsi encore plus de lecteurs. Et puis, avouons qu'on n'a pas trop envie de prendre encore des mois sur notre temps libre pour rédiger - bénévolement toujours, car il n'a jamais été question de rémunération jusqu'à présent - un deuxième manuscrit dont, en dépit des promesses guérifiennes, on n'est pas sûrs qu'il soit un jour publié.

Tandis qu'on commence à être passablement découragés, Catherine Guérif continue de faire son boulot d'agent en adressant le manuscrit aux autres éditeurs de la place de Paris. Mais les exemplaires lui reviennent successivement, accompagnés de lettres-types évasives et peu engageantes. En réalité, nous nous apercevons - et d'ailleurs madame Guérif le reconnaîtra elle-même - que le nom de notre agent est sans doute un handicap pour nous, les autres éditeurs devant suspecter que Captain Zodiac est une daube déjà refusée par son mari. Nos doutes se confirment quand nous nous apercevons que la plupart des manuscrits, dans lesquels nous avions placé des marques discrètes, n'ont même pas étés lus. Encourageant pour tous les auteurs anonymes qui adressent, pleins d'espoir, leur précieux travail aux éditeurs français...

Episode 6: Le verdict des premiers

Évidemment, on ne peut s'empêcher de commencer à se dire que c'est peut-être de notre faute: et si Captain Zodiac était tout simplement un mauvais bouquin ? Pour le savoir, on décide de faire circuler le manuscrit auprès de "vrais" lecteurs: on le fait passer non seulement à nos amis et relations, mais aussi à des personnes que nous ne connaissons ni d'Ève ni d'Adam. Au total, une bonne centaine de lecteurs et lectrices ont ainsi accepté de se plonger dans cette copieuse lecture. Surprise: pas un et pas une n'a abandonné en cours de route. Tous se sont laissés happer par les aventures diaboliques du Captain et par la mécanique criminelle minitieuse que avons pris tant de soin à construire. Au final, même si une minorité de lecteurs a été heurtée par la violence du récit, tous et toutes se demandent pourquoi aucun éditeur français ne veut d'une si palpitante histoire...

Episode 7: Albin Michel n'aime pas du tout

Ce mystère ne trouvant pas d'explication, et Catherine Guérif ayant fini par lever le pied sur la défense de nos intérêts après nous avoir conseillé de nous mettre au boulot sur le deuxième roman, ma compagne prend le relais de notre respectable agent et s'occupe de réexpédier le manuscrit à tous les éditeurs. Suite à quoi les éditions Albin Michel (à qui nous l'aurons adressé au total 4 fois) finissent par se décider à le lire, un certain "P.G", lecteur du comité de lecture, se fendant d'une note haineuse: "Ce roman très actuel, où tous les personnages sans exception sont des désaxés, veut jouer sur la fascination exercée par les "serial-killers" sur certains. (...) Ce livre apparaît comme un produit tout à fait "bas de gamme", dépourvu de toute originalité même dans l'horreur, et d'une vulgarité constante et affligeante."...

Episode 8: Ramsay aime bien... mais préfère Alexandre Jardin

Puis, d'autres fiches de lecture, plus encourageantes, nous parviennent, signifiant généralement que le manuscrit a cette fois été lu. Dont une des éditions Ramsay, qui nous informe que le comité de lecture a émis un avis favorable à sa publication dans la collection "Nuits Blanches", et que la décision finale dépend maintenant de la directrice littéraire. Cette décision est longue à venir. Si longue qu'elle ne viendra jamais: Éric A., éditeur chez Ramsay - qui a aujourd'hui quitté le métier, dégoûté du copinage systématique en vigueur dans le milieu - nous a longtemps soutenus avant de nous informer tristement que, par "réalisme économique", la maison avait en fin de compte préféré ne pas se risquer avec des auteurs inconnus. Il est vrai qu'il est moins "risqué" pour un éditeur de sortir la dernière platitude d'un Alexandre Jardin ou d'une Danièle Mitterrand que de faire son métier qui consiste à tenter de dénicher des talents inconnus.

Episode 9: Le miracle d'Internet

Alors bon. Echaudé par ce long et laborieux voyage au pays des prods' et des éditeurs français, j'ai entretemps - Dieu soit loué - découvert le Net, ce miraculeux outil de communication qui met en relation directe le producteur et le consommateur d'histoires, sans avoir a subir l'incurie et les oukases des intermédiaires du "monde réel". C'est ainsi qu'en publiant, dès 1996, Captain Zodiac sur le site de L'Organe, je suis devenu mon propre éditeur.

Eternel optimiste, je ne doute pas qu'un jour il finira imprimé proprement et bien comme il faut. Mais pour l'instant, c'est sur le Net qu'il est, et il y est très bien.

Bonne lecture !

Téléchargez Captain Zodiac sur Amazon !
Téléchargez Captain Zodiac sur Amazon !

Mardi 2 Mars 2004
Olivier Nicolas
Lu 5751 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Kisuisje le 18/07/2005 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A cause de vous je me suis couché tres tard hier (ou tres tot ce matin). Je n'arrivais pas à me détacher de la lecture de Captain Zodiac. Terriblement étrange....

2.Posté par Gérard LENTILLON le 10/02/2006 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un petit coucou en passant.

Bonne chance... au moins sur le net !

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

FLASH RÉINFO | OLD NICK FAIT DES VIDEOS | EDITOS AU KARCHER | HAIKUS D'AKTU | DOUCE FRANCE | LE MONDE SELON L'ORGANE | MAUVAISES HUMEURS | FLINGAGE DE STARS | SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE | KULTUR & KRITIKS | SPORT & DOPAGE | RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS | LES GRANDES ENIGMES DE L'HISTOIRE | LES AVENTURES DE FRANCOIS MOYEN | L'ORGANE SEXUEL | LES BELLES PUBLICITES | CAPTAIN ZODIAC | VINTAGE L'ORGANE | VIDEOS DE REINFORMATION | CHAT WEBCAM




Dans le forum

Y a que moi qui bosse ici.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Quelle salle de bain préférez-vous ?

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Un samedi soir relax avec Donald

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Pourquoi Frocter ne peut pas se casser

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Bon moi je me casse.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Ducon

On fête la mort de Johnny.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Sieg Heil !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Lada Man

Adam Badji épinglé sur le blog de Nabe !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Le métro Russe

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Magma

biteman premier et dernier avertissement

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Les Maisons Tours d’Auguste Perret

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

bob

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Origine de l'homme européen ?

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

STANLEY KUBRICK EST UN ESCROC !

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Je suis jaloux de la bêtise de ce mec

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !