Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS

L'OBSCURANTISME BEAUF

Le tête-à-queue idéologie de «Charlie Hebdo»


Mercredi 19 novembre 1997, sous le titre «Les perroquets du pouvoir», Philippe Val consacrait la quasi-intégralité de son éditorial de «Charlie Hebdo» à l'enthousiasme délirant que lui inspirait la parution des «Nouveaux chiens de garde» de Serge Halimi. Il y évoquait les «BHL, Giesbert, Ockrent, Sinclair», etc., tous « voguant dans la même croisière de milliardaires qui s'amusent », et qui « n'ont aucune envie de voir tarir le fleuve de privilèges qui prend sa source dans leurs connivences ou leurs compromissions ». Il jugeait certains passages « à hurler de rire », en particulier le chapitre « Les amis de Bernard-Henri », qu'il conseillait de « lire à haute voix entre copains ».

Six mois plus tard, mercredi 27 mai 1998, sous le titre « BHL, l'Aimé Jacquet de la pensée » (c'était juste avant la Coupe du monde de football), il volait encore au secours du livre de Halimi, contre lequel toute la presse n'en finissait plus de se déchaîner. Il épinglait le chroniqueur du «Point» pour avoir, dans son «Bloc-notes», assimilé
Bourdieu à Le Pen. Et le futur défenseur du «oui» à la Constitution européenne se désolait: « Penser que le désir d'Europe sociale des uns est de même nature que le refus nationaliste de l'Europe des lepénistes ne grandit pas le penseur...» (En 2005, Philippe Val comparerait l'attitude des partisans du «non» à celle de Fabien Barthez crachant sur l'arbitre.)

Mercredi 1er mars 2006. Continuant d'exploiter le filon providentiel des caricatures danoises, «Charlie Hebdo» publie à grand fracas un « Manifeste des Douze» (hou, hou! morte de rire!) intitulé « Ensemble contre le totalitarisme islamique » (sur la prolifération actuelle du mot « ensemble » et sa signification, lire l'analyse d'Eric Hazan dans « LQR, La propagande du quotidien », qui vient de paraître chez Raisons d'agir), signé notamment par Philippe Val, Caroline Fourest (auteure de best-sellers sur la menace islamique et membre de la rédaction de «Charlie Hebdo»), Salman Rushdie, Taslima Nasreen, et... Bernard-Henri Lévy. «L'Aimé Jacquet de la pensée» a droit, comme les autres signataires, à sa notice biographique (moins longue que celle de
Caroline Fourest, quand même, hein! Faut pas déconner!), qui commence ,ainsi: «Philosophe français, né en Algérie, engagé contre tous les «ismes» du XXe siècle (fascisme, antisémitisme, totalitarisme et terrorisme).» Ce coup des «ismes», le journal nous le refait dans son «manifeste» foireux, qui semble avoir été torché en cinq minutes sur un coin de table en mettant bout à bout tous les mots creux et pompeux dont se gargarisent en boucle, sur les ondes et dans la presse, les «perroquets du pouvoir»: «Après avoir vaincu le fascisme, le nazisme et le stalinisme, le monde fait face à une nouvelle menace globale de type totalitaire: l'islamisme.»



LES OPPRIMES ONT UNE MANIERE TOUT A FAIT MALSEANTE D’EXPRIMER LEUR DESESPOIR

Une vraie tête de révolutionnaire!
Une vraie tête de révolutionnaire!

Il en manque pas mal, des «ismes», dans cette liste: colonialisme, impérialisme, racisme, libéralisme... Autant de notions qui, à une époque, avaient pourtant droit de cité dans les colonnes de «Charlie». Balayer d'un revers de main, ou ne même pas voir, depuis son pavillon cossu de la banlieue parisienne, les conditions de vie et les spoliations subies par les perdants du nouvel ordre mondial; s'incommoder de ce que les opprimés, décidément, aient une manière tout à fait malséante d'exprimer leur désespoir, et ne plus s'incommoder QUE de cela; inverser les causes et les conséquences de leur radicalisation (il n'y a pas d'attentats en Israël parce qu'il y a une occupation, mais il y a une occupation parce qu'il y a des attentats), et, au passage, accorder sa bénédiction à la persistance de toutes les injustices qui empoisonnent le monde; parer l'Occident de toutes les vertus et l'absoudre de tous ses torts ou ses crimes: non, il fut un temps où on ,n'aurait jamais trouvé dans ce journal une pensée aussi odieuse.

Mais c'était à une époque où «Charlie» vivait et prospérait en marge du microcosme médiatique, qu'il ne fréquentait pas, et qu'il narguait de sa liberté de ton et de ses finances florissantes - quand il ne lui adressait pas de splendides bras d'honneur. L'équipe, dans sa grande majorité, se satisfaisait parfaitement de cette situation... Mais pas Philippe Val, à qui la reconnaissance du méprisable ramassis de gauchistes que constituait à ses yeux le lectorat du journal suffisait de moins en moins - avant de finir par carrément l'insupporter. Son besoin de voir sa notoriété se traduire en surface médiatique devait le pousser d'abord à nouer un partenariat avec «Libération», en convenant d'un échange d'encarts publicitaires entre les deux journaux. Pour justifier la chose aux yeux d'un lectorat très hostile à la publicité, il se livra à des contorsions rhétoriques dont la mauvaise foi fut impitoyablement disséquée par Arno sur Uzine («Charlie se fait cobrander», 10 janvier 2001: http://www.uzine.net/article407.html.

Philippe Val, qui, par un hasard facétieux, venait justement d'être connecté à Internet, tomba sur l'article, et piqua une crise de rage dont ses collaborateurs se souviennent encore. Le mercredi suivant (17 janvier 2001), les lecteurs de «Charlie» purent découvrir un édito incendiaire intitulé: «Internet, la Kommandantur libérale», qui fut suivi d'un autre, tout aussi virulent, quinze jours plus tard. On y lisait notamment que, si Internet avait existé en 1942, «les résistants auraient tous été exterminés en six mois, et on pourrait multiplier par trois les victimes des camps de concentration et d'extermination». Il faut le savoir: contredire Philippe Val est aussi grave qu'envoyer un résistant en camp de concentration. Bien sûr, le «Kim Il-Sung de la rue de Turbigo», comme le surnomme aimablement «PLPL», ne faisait nulle part mention de l'article d'Arno (il expliquait avoir choisi de traiter ce
sujet cette semaine-là parce qu'on lui demandait souvent pourquoi «Charlie» n'avait pas de site!), et ne précisait pas que la seule forme de négationnisme à laquelle il avait été personnellement confronté dans ce repaire de nazis virtuel ne remettait en cause que son propre génie.


FLATTER LES PLUS BAS INSTINCTS DES MASSES TOUT EN SE PRENANT POUR JEAN MOULIN

Un genre de Val, mais avec les couilles
Un genre de Val, mais avec les couilles

S'étant peu à peu aliéné son lectorat d'origine, et ayant vu ses ventes baisser dangereusement, «Charlie Hebdo» en est désormais réduit, pour exister, à multiplier les coups de pub aussi lucratifs qu'insignifiants et à développer le «cobranding» tous azimuts. Après d'innombrables tentatives infructueuses pour créer un «buzz» médiatique autour du journal, comme en témoignaient semaine après semaine les titres d'un sensationnalisme maladroit étalés dans l'encart publicitaire de «Libération», avec les caricatures danoises, enfin! ça a pris. Le créneau ultra-vendeur de l'islamophobie, sur lequel surfe déjà sans vergogne l'écrasante majorité des médias, permet de copiner avec les puissants et de flatter les plus bas instincts des masses tout en se prenant pour Jean Moulin: bref, c'est idéal. Sauf que, en s'y précipitant comme sur une aubaine, le journal achève sa lente dérive vers un marécage idéologique dont la fétidité chatouille de plus en plus les narines.

Dans son éditorial de ce fameux numéro publiant les caricatures danoises, Philippe Val écrit doctement que «le racisme s'exprime quand on rejette sur toute une communauté ce que l'on reproche à l'un des membres» (ce qui lui permet de conclure que «quand un dessinateur danois caricature Mahomet et que dans tout le Moyen-Orient, la chasse aux Danois est ouverte, on se retrouve face à un phénomène raciste comparable aux pogroms et aux ratonnades»). Or, «rejeter sur toute une communauté ce que l'on reproche à l'un des membres», c'est exactement ce que fait le dessin danois représentant Mahomet avec un turban en forme de bombe. Par une amère ironie du sort, «Charlie Hebdo», ancien journal du combat antiraciste, a donc érigé en symbole de la liberté d'expression une caricature raciste. Dans «le Monde diplomatique» de ce mois, Alain Gresh cite le journaliste Martin Burcharth: «Nous, Danois, sommes devenus de plus en plus xénophobes. La publication des caricatures a peu de relations avec la volonté de voir émerger un débat sur l'autocensure et la liberté d'expression. Elle ne peut être comprise que dans le climat d'hostilité prégnante à tout ce qui est musulman chez nous.» Il précise aussi que le quotidien conservateur «Jyllands-Posten», qui a fait paraître les caricatures de Mahomet, «avait refusé, il y a quelques années, de publier une caricature montrant le Christ, avec les épines de sa couronne transformées en bombes, s'attaquant à des cliniques pratiquant l'interruption volontaire de grossesse». Et c'est dans ce journal-là que «Charlie Hebdo» vient de publier la version anglaise de son «manifeste»!
http://www.jp.dk/indland/artikel:aid=3585740/

Mais peu importe, car le créneau islamophobe a un autre avantage, qui, dans le cas de nos amis, s'avère particulièrement précieux: il est tellement en phase avec la bien-pensance majoritaire qu'il permet de raconter plein de conneries, ou de recourir au terrorisme intellectuel le plus éhonté, sans jamais être discrédité ou sérieusement contesté. S'il en allait autrement, Val pourrait-il affirmer par exemple à la télévision que, si on fait l'amalgame entre islam et terrorisme, c'est de la faute des terroristes islamistes - un peu comme si on rendait responsables du vieux cliché sur les juifs et l'argent, non pas les antisémites, mais les juifs riches?! Ou pourrait-il se féliciter, dans son édito, de ce que le dessin avec le turban en forme de bombe ne soit «pas très bon», car cela permet «d'exclure du débat sa valeur esthétique pour le recentrer sur la question de la liberté d'expression» - un sophisme qui, comme toutes ces pirouettes dont il est coutumier et dont il semble retirer une fierté sans bornes, est remarquablement débile?
Sur ce dernier point, d'ailleurs, Caroline Fourest donne une version un peu différente de celle de son patron. Dans la page de publicité gratuite offerte par «Libération» (9 février 2006) à ce numéro spécial de «Charlie», elle commentait: «On ne s'est pas lâché cette semaine. Le dessin qui nous a fait le plus rire n'est pas passé. C'était trop
facile, gratuit et sans message derrière
.» Parce que, derrière le turban en forme de bombe, il y a un «message»? Tiens donc! Et lequel? (Au passage, cet article de «Libération» était cosigné par Renaud Dély, qui est, ou en tout cas a été, chroniqueur politique à «Charlie Hebdo» sous un pseudonyme: le cobranding, ça marche!)
Il semblerait qu'on rie beaucoup aux dépens des Arabes - pardon, des «intégristes» - à «Charlie Hebdo» en ce moment. Ça ne date d'ailleurs pas d'hier: il y a quelques années, quand Nagui était arrivé sur Canal Plus pour présenter «Nulle part ailleurs», Cabu l'avait caricaturé en Une de «Charlie Hebdo» en chameau des publicités Camel. Canal Plus avait alors fait livrer par coursier à la rédaction un montage dans lequel, au-dessus de ce dessin, le titre «Charlie Hebdo» avait été remplacé par «National Hebdo».

ESPRIT DES LUMIERES OU BOMBE ECLAIRANTE ?

L'esprit de Philippe
L'esprit de Philippe

Le plus comique, c'est peut-être les tentatives désespérées de l'équipe pour nous faire croire que, malgré tout, elle reste «de gauche». Dans son dernier opus, «La tentation obscurantiste», consacré à l'épuration de la gauche telle qu'elle la rêve (168 pages avec que des listes de noms, un livre garanti sans l'ombre du début d'une idée dedans!),
Caroline Fourest se désole parce que, dans un article, j'ai osé douter de sa légitimité à prétendre incarner la «vraie» gauche (par opposition à celle qui refuse de partager ses fantasmes d'invasion islamique):
http://www.inventaire-invention.com/entretien/chollet_ramadan.htm

Outre le fait que la pensée qu'on a décrite plus haut, et que propage désormais «Charlie», est une pensée d'acquiescement passionné à l'ordre du monde, ce qui n'est pas très «de gauche», nos vaillants éradicateurs devraient examiner d'un peu plus près le pedigree de leurs nouveaux amis. Caroline Fourest et Fiammetta Venner - elle aussi «journaliste» à «Charlie» - sont adulées par «le Point» et «l'Express» (lequel publie lui aussi le «manifeste»), deux titres, comme chacun sait, furieusement progressistes. Elles sont copines avec Ayaan Hirsi Ali, députée néerlandaises, amie de Théo Van Gogh intronisée en politique par le très libéral Frits Bolkestein, qui «fut le premier [aux Pays-Bas] à déclarer incompatibles, au début des années 1990, les valeurs des immigrés musulmans et celles de son pays» (lire l'article d'Alain Gresh, «Bernard Lewis et le gène de l'islam»:
http://www.monde-diplomatique.fr/2005/08/GRESH/12402;
Ayaan Hirsi Ali a elle aussi signé le «manifeste».

Fiammetta Venner ne voit aucun problème à donner une interview à un site répondant au doux nom de «Primo-Europe», créé par des «citoyens qui considèrent que l'information sur le Moyen Orient est, en Europe en général et en France en particulier, diffusée en fonction de préjugés manichéens où le commentaire l'emporte sur le fait», et sur lequel elle figure aux côtés d'un Alexandre Del Valle, par exemple:
http://www.primo-europe.org/recherche.php?numdoc=In-887080168

Mieux: comme l'a relevé «PLPL», Venner et Fourest écrivent désormais aussi dans le «Wall Street Journal», «organe de Bush, des néoconservateurs américains, de la droite religieuse et de Wall Street»; elles s'y alarment de l'«incapacité des immigrants arabes à s'intégrer» et de la «menace pour les démocraties occidentales» de les voir rejoindre des «cellules terroristes islamistes» (Fourest, «Wall Street Journal», 2 février 2005):
http://www.homme-moderne.org/plpl/n26/p1-1I.html

La tribune dont sont extraites ces lignes s'intitule «War on Eurabia», «Eurabia» étant l'un des termes de prédilection d'Oriana Fallaci (dont le livre avait d'ailleurs été encensé dans les colonnes de «Charlie» par Robert Misrahi).

Quant à Philippe Val, la même page de «PLPL» nous apprend qu'en août 2005, un hommage lui a été rendu dans un discours par un dirigeant du MNR de Bruno Mégret: «Les musulmans sentent bien la force de leur nombre, ont un sentiment très fort de leur appartenance à une même communauté et entendent nous imposer leurs valeurs. En ce moment, des signes montrent que nous ne sommes pas seuls à prendre conscience de ce problème. (...) J'ai eu la surprise de retrouver cette idée chez un éditorialiste qui est à l'opposé de ce que nous représentons, Philippe Val, de «Charlie Hebdo», dans un numéro d'octobre 2004.» Commentaire perfide du mensuel: «Il y a dix ans, Philippe n'avait qu'une idée: interdire le Front national, dont Mégret était alors le numéro 2. Désormais, Val inspire certains des chefs du MNR

Enfin, cette semaine, dans «Libération» (2 mars 2006), Daniel Leconte vient d'offrir à ses amis une tribune d'une page intitulée «Merci Charlie Hebdo!». Le présentateur-producteur d'Arte (lire «Quand Arte dérape», «le Courrier», 10 mai 2004:
http://www.lecourrier.ch/modules.phpop=modload&name=NewsPaper&file=article&sid=37705:// ) y rend hommage à ses confrères qui ont «refusé de céder à la peur», et se répand au passage en lamentations sur l'injustice dont la France a fait preuve à l'égard des Etats-Unis après le 11-Septembre, et sur les errements dont elle s'est rendue coupable lors de la guerre d'Irak, en les isolant devant le Conseil de sécurité de l'ONU et en «laissant entendre que, de victime, ils étaient devenus les fauteurs de troubles». On se demande effectivement où on a bien pu aller chercher une idée pareille. Il conclut en réclamant sans rire le prix Albert-Londres pour «Charlie Hebdo», estimant que le journal a défendu un «esprit des Lumières» qu'il confond visiblement avec la lueur des bombes éclairantes de l'armée américaine. Cadeau un brin empoisonné que cette tribune. On commence par prétendre ne faire que critiquer la religion musulmane, opium de ces pouilleux d'Arabes, en se prévalant de son passé de bouffeurs de curés, et on finit intronisé journal néoconservateur par des faucons à oreillette! Mince, alors! Quelque chose a dû merder en chemin, mais quoi? Les voies de l'anticléricalisme sont parfois impénétrables.

TU LA SENS MA DEFENSE DE LA DEMOCRATIE ?

L'OBSCURANTISME BEAUF

Au passage, Leconte se félicite de ce que «Charlie» ait témoigné de ce que «la France n'est pas seulement cet assemblage de volontés molles». Déjà, la déclaration de Philippe Val selon laquelle la rédaction de «Charlie», dans son choix des caricatures qu'elle allait publier, avait «écarté tout ce qui était mou de la bite», avait mis la puce à l'oreille du blogueur Bernard Lallement: «Toute la tragédie est là. Faire, comme du Viagra, de l'islamophobie un remède à son impuissance, expose aux mêmes effets secondaires indésirables: les troubles de la vue; sauf, bien sûr, pour le tiroir caisse.»

http://sartre.blogspirit.com/archive/2006/02/10/charlie-hebdo-mou-de-la-bite.html

La volonté agressive d'en découdre, de «ne pas se dégonfler», suinte de partout dans cette affaire. Val affirme que ne pas publier les dessins serait aller à «Munich» - comme le faisait déjà Alain Finkielkraut, dont il partage la paranoïa identitaire, lors des premières affaires de voile à l'école. On n'est pas dans la défense des grands principes, mais dans cette logique d'escalade haineuse et guerrière, «oeil pour oeil dent pour dent», qui constitue le préalable indispensable de tous les passages à l'acte, et les légitime par avance. Tout le monde, d'ailleurs, fait spontanément le rapprochement entre les dessins danois et certains feuilletons antisémites diffusés par des chaînes arabes, admettant ainsi implicitement qu'ils sont de même nature. Le journal allemand «Die Welt» a par exemple publié les caricatures en les assortissant de ce commentaire: «Nous attacherions plus d'importance aux critiques musulmanes si elles n'étaient pas aussi hypocrites. Les imams n'ont rien dit quand la télévision syrienne, à une heure de grande écoute, a présenté des rabbins comme étant des cannibales buveurs de sang

Une telle attitude dénote en tout cas une mentalité à des années-lumière de la sagesse philosophique dont voudrait par ailleurs se parer le Bourgeois gentilhomme du marigot médiatique parisien. Répéter toutes les deux phrases, d'un air sinistre et pénétré, le mot magique de «démocratie», suffit peut-être à Philippe Val pour se faire adouber par ses compères éditorialistes, mais, pour prétendre au statut de penseur, il faudrait peut-être commencer par envisager le monde d'une manière un peu moins... caricaturale. En témoigne le tableau grotesque qu'il nous brosse du Danemark, merveilleuse démocratie peuplée de grands blonds aux yeux bleus qui achètent un tas de livres, ont une super protection sociale et ont refusé de livrer leurs ressortissants juifs aux nazis, tandis que le monde musulman se réduirait à un grouillement de masses incultes et fanatiques qui n'ont même pas la carte Vitale. Peu importe si par ailleurs la presse regorge d'articles sur la prospérité du racisme et l'actuelle montée de l'extrême droite au Danemark (bah, si on a sauvé des juifs pendant la guerre, on a bien le droit de ratonner un peu et de profaner quelques tombes musulmanes soixante plus tard, tout ça n'est pas bien méchant!). Et si on nous rappelle ici et là que le Danemark est un pays où l'Eglise n'est pas séparée de l'Etat: «Il existe une religion d'Etat, le protestantisme luthérien, les prêtres sont des fonctionnaires, les cours de christianisme sont obligatoires à l'école, etc.» (Alain Gresh dans le «Diplo» de ce mois.)

Mais notre va-t-en guerre des civilisations ne s'encombre pas de tels détails. Lors de l'éclatement de la seconde Intifada, déjà, il avait décrété que «Charlie» devait défendre la politique israélienne, parce qu'Israël était une démocratie et parce que tous les philosophes importants de l'Histoire étaient juifs, tandis que son équipe effarée -
il faut dire que sa composition était alors assez différente – tentait d'évaluer en un rapide calcul le nombre d'erreurs grossières, de raccourcis vertigineux et de simplifications imbéciles qu'il était ainsi capable d'opérer dans la même phrase. Pour ma part, abasourdie de devoir en arriver là, je m'étais évertuée à le persuader qu'il existait aussi des «lettrés» dans le monde arabe; je m'étais heurtée à un mur de
scepticisme réprobateur. Prôner la supériorité de sa propre civilisation, et faire preuve, par là même, d'une vulgarité et d'une inculture assez peu dignes de l'image qu'on veut en donner: c'est le paradoxe qu'on avait déjà relevé chez Oriana Fallaci, qui écrivait dans «La rage et l'orgueil» »: «Derrière notre civilisation il y a Homère, il y a Socrate, il y a Platon, il y a Aristote, il y a Phidias. (...) Alors que derrière l'autre culture, la culture des barbus avec la tunique et le turban, qu'est-ce qu'on trouve?...» Eh bien, je ne sais pas, moi... Ça, par exemple...?
http://www.imarabe.org/temp/expo/sciences-arabes.html

Comme on le disait à l'époque, en voilà, un argument hautement «civilisé»: «Dans ma culture il y a plein de génies alors que chez toi il n'y a que des idiots, nana-nè-reu!» Les civilisations n'ont rien à s'envier les unes aux autres, ni du point de vue des connaissances, ni de celui des valeurs. «Tenter de vendre les droits de l'homme comme une contribution de l'Occident au reste du monde, écrivait le prix Nobel d'économie Amartya Sen, n'est pas seulement historiquement superficiel et culturellement chauvin, c'est également contre-productif. Cela produit une aliénation artificielle, qui n'est pas justifiée et n'incite pas à une meilleure compréhension entre les uns et les autres. Les idées fondamentales qui sous-tendent les droits de l'homme sont apparues sous une forme ou une autre dans différentes cultures. Elles constituent des matériaux solides et positifs pour étayer l'histoire et la tradition de toute grande civilisation.» Non seulement le discours des Val et des Fallaci témoigne d'une méconnaissance crasse des autres cultures, mais il néglige aussi le fait que, comme n'a eu de cesse de le rappeler un Edward Saïd, aucune civilisation n'a connu un développement étanche, et toutes se sont constituées par des apports mutuels incessants, rendant absolument vain ce genre de concours aux points.

Défendre la démocratie, ne serait-ce pas plutôt refuser la logique du bouc émissaire, si utile aux démagogues qui veulent la subvertir à leur profit?

Par les temps qui courent, raisonner à partir de telles approximations, en se contentant de manier des clichés sans jamais interroger leur adéquation au réel, peut s'avérer rien moins que meurtrier. Il est stupéfiant que, dans un «débat» comme celui suscité par les caricatures danoises, tout le monde pérore en faisant complètement abstraction du contexte dans lequel il se déroule: un contexte dans lequel un certain nombre d'instances de par le monde tentent de dresser les populations les unes contre les autres en les persuadant que «ceux d'en face» veulent les anéantir. En Occident, ces instances sont celles qui tentent de faire du musulman le bouc émissaire de tous les maux de la société, la nouvelle menace permettant d'opérer une utile diversion. Dès lors, de deux choses l'une: soit on adhère à cette vision, et alors on assume sa participation active à cette construction, avec les responsabilités que cela implique; soit on la récuse, et on estime que la nécessité de l'enrayer - ou d'essayer de l'enrayer - commande d'observer la plus grande prudence. Laquelle prudence ne signifie pas qu'on est «mou de la bite», mais plutôt qu'on a peu de goût pour les stigmatisations déshumanisantes, sachant à quoi elles peuvent mener. Le courage ne commanderait-il pas plutôt de résister aux préjugés majoritaires, et la véritable défense de la démocratie, de refuser cette logique du bouc émissaire si utile aux démagogues qui veulent la subvertir à leur profit? Ce qui est sûr, c'est qu'en aucun cas on ne peut se dédouaner en écrivant, comme le fait Philippe Val, que «si la Troisième Guerre mondiale devait éclater, elle éclaterait de toute façon», et que «l'amalgame entre racisme et critique de la religion est à peu près aussi cohérent que l'était, à l'époque de Franco, l'amalgame entre critique du fascisme et racisme anti-ibérique»: voilà vraiment ce qui s'appelle jouer au con.

En décembre dernier, toujours pour essayer de faire parler du journal, les caricaturistes de «Charlie Hebdo» avaient postulé par dérision à la succession de Jacques Faizant. Qu'ils se rassurent, ils ont toutes leurs chances: en matière d'ethnocentrisme rance, ils n'ont déjà plus rien à envier au défunt dessinateur du «Figaro». Ils ont seulement un peu modernisé le trait...

Lundi 6 Mars 2006
Mona Chollet
Lu 10547 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par alapopie le 07/03/2006 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SCANDALE

Charlie Hebdo dénonce les travers de l'islamisme, quelle horreur!
Cette feuille de chou ne pouvait-elle se cantonner dans son domaine de prédilection à savoir étriller les cathos, dézinguer la droite, flinguer le libéralisme et les "nouveaux réacs"?
Quand Charlie sort de son registre traditionnel pour taper sur les fanatiques musulmans c'est une abomination qui mérite bien une plainte du MRAP et de l'UOIF.
Que les lecteurs de Charlie se le disent, critiquer les dérives de l'islam est un CRIME envers les thèses du XX ème congrès de l'OCI, heureusement le "Monde Diplo" veille et ses courageux rédacteurs, Gresh, Ramonet et consors sauront remettre ce journal et ses lecteurs dans la droite ligne de l'internationalisme cher au camarade Fidel.
Cet article est représente à merveille la nouvelle lubie d'une partie de l'extrême gauche française à savoir caresser les islamistes dans le sens du poil.
Pour mona Chollet les musulmans sont les nouveaux damnés de la terre, toute critique leur étant adressée est une attaque contre le prolétariat mondial, les gueux, les affamés, Val et ses sbires ne sont que des pantins à la solde du grand capital mondialiste.
Les islamo-gauchistes remplacent le Capital par le Coran et Marx par Mahomet. Sous pretexte que les fils d'immigrés de France rencontrent les pires difficultés faut-il flatter leurs plus bas instincts?
Que d'âneries ne profera-t-on pas au nom de l'internationalisme prolétarien dans les années 50-70? Soutien inconditionnel à l'URSS de Staline, mise à l'index d'Alexandre Soljenitsine, aveuglement face aux régimes mortifères d'un Enver Hojda, d'un Pol Pot ou d'un Ceausescu.
A la fin de la seconde guerre mondiale le PCF alors tout puissant intenta un procès retentissant à un dissident soviétique, Kravchenko, qui avait osé raconter dans un bouquin (j'ai choisi la liberté) l'horreur concentrationnaire soviétique. Ce même PCF condamna à la damnation éternelle des écrivains comme Panait Istrati, André Gide et bien-sûr Aron qui osèrent en leur temps porter un regard critique sur le paradis des travailleurs.
Plus tard ce fut au tour des gauchistes tendance mao de se déchaîner contre tous ceux qui mettaient en doute l'humanisme d'un POl Pot ou d'un Noriega au Nicaragua.
Rien n'a changé, "mieux valait avoir tort avec Sartre que raison avec Aron" disait alors le proverbe, aujourd'hui rebelote mais les anticommunistes sont devenus des islamophobes et il convient des les combattre au nom de la solidarité avec ceux qui souffrent le martyre dans nos HLM cages à poules ou sous les bombes américaines à Bagdad.
Parmi les anticommunistes d'hier il y'avait des brebis galeuses, des mecs de l'OAS, d'Occident, ou du GUD, il y'en a parmi les "sceptiques de l'Islam" d'aujourd'hui; est-ce que cela suffit à tous les mettre dans le même panier?
Critiquer l'islam, porter une oreille attentive aux conneries proférées en son nom, condamner ses excès n'est pas faire du racisme anti-pauvre de bas-étage mais faire montre au contraire d'un regard lucide sur la situation.
Ceux qui pourfendaient le communisme hier ont été mis au ban de la bonne société intellectuelle, c'était aboyer avec Sartre ou se retrouver démoli par l"Huma, Rouge ou la Cause du Peuple.
Le Monde diplo est aujourd'hui l'équivalent de tous ces folliculaires, dire que j'y étais abonné!

Pour

2.Posté par alapopie le 07/03/2006 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans cet article il y'a un argument imparable: Bruno Mégret a cité Val dans un de ses "discours" et en a même fait l"éloge...
Donc Val est suspect de racisme primaire.
PS, hier le Pen s'est plaint du froid de canard qui règne actuellement sur notre beau pays, merde moi aussi putain! Me voilà lepénisé, vite un antidote!
Fiametta Verner est "adulée par le Point", quelle horreur!!!!! Cette traitresse à la cause se fait apprécier par un tel torchon, vite un procès pour "hitlero-trotskisme". Pire, Ayaan Hirsi Ali est sa copine! Quelle déception, une nana qui fricotte avec Bolkestein s'est acoquinée avec une journaliste de Charlie Hebdo, il n'en fallait pas plus pour accuser ce canard de déviationnisme!
Je vais vous faire une confidence, le petit fils de mon voisin vote FN et pourtant je luis dis bonjour... Je suis une ordure.
Vous ne connaitriez pas l'adresse d'un camp de réeducation nord-coréen par hasard, j'ai des crimes à confesser!
Tout ça pour dire que l'extrême-gauche française ne sera pas crédible tant qu'elle continuera à se livrer à ce genre de procès de chapelle qui fleurent bon le règlement de compte, la défense de l'opprimé est décidément un beau pretexte pour tout un tas de bassesses idéologiques, ce n'est pas près de changer. Je n'ai aucune admiration pour Val que je considère comme un journaleux autotcrate prêt à bien des compromissions pour frétiller de la queue dans les mondanités mais cet article pue le gauchisme sorbonnard tendance Torquemada!
L'extrême gauche au pouvoir et c'est le retour de l'inquisition genre "vous avez été cité dans un article de tartampion le 25 juillet 1971 à l'époque où ce dernier collaborait à la rédaction d'un journal à caractère fasciste (paris turf, france soir, bonne soirée veillée des chaumières), Tartampion, à la ligne 32, dit du bien de vous, vous serez donc banni à vie et estimez vous heureux de ne pas partir à Cuba en stage de marxisme intensif!

3.Posté par alapopie le 07/03/2006 01:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mettre sur le même pied Val et l'hystérique Fallaci... ENORME

4.Posté par Kisuisje le 07/03/2006 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Alapopie, et c'est un véritable merci. Merci d'avoir écrit cette réponse que, j'espère, les lecteurs de "l'article" auront le bon goût de lire. Votre description des pires dérives gauchistes sont parfaitement décrites. Cela fait du bien de se sentir moins seul. Je vous souhaite une excellentissime journée.

5.Posté par norbert le 07/03/2006 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est qui mona cholet au fait? elle se la pete pas un peu beaucoup dans le genre intello de goche donneuse de lecons?
encore une qu'a rien compris et qui, sous couvert de défense de valeurs tiersmondiste/droitdelhommiste béates et utopiques, est prete a nous vendre au danger nazislamique...

6.Posté par norbert le 07/03/2006 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est qui mona cholet au fait? elle se la pete pas un peu beaucoup dans le genre intello de goche donneuse de lecons?
encore une qu'a rien compris et qui, sous couvert de défense de valeurs tiersmondiste/droitdelhommiste béates et utopiques, est prete a nous vendre au danger nazislamique...

7.Posté par MILOS le 07/03/2006 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel mauvais article !!
Je ne suis pas de droite, mais je dois dire que quand je vois des hypocrites pareils, ça me met hors de moi.
Visiblement, cette gonzesse, qui doit être féministe jusqu'au bout du clitoris, confond "anti-Arabes" et "anti-Islamistes".
C'est un peu comme si on confondait "anti-hitlériens" et "anti-allemands". Enfin, on les confond souvent aussi, ceux-là.
Allez vous faire foutre, bien-pensants haineux, ne voulant pas vous mouiller, et vous réfugiant derrière les plus forts, les intouchables, pour ne jamsi vous faire accuser de quoi que ce soit : couilles molles ! (pardon, ovaires mous !).
Vive la gauche, mais la vraie, pas la bobo coincée hystérique de merde...

8.Posté par René Jacquot le 07/03/2006 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien d\'accord avec toi MILOS, cette Chollet (rien à voir avec la ville) semble être fate comme tous ces peigne-culs gauchistes du style Tévanian et consorts, ceux qui se courbent devant le grand Tariq Ramadan...

Pourquoi l\'Organe recopie-t-il de telles inepties?

Que Philippe Val soit une sous-merde tout le monde le sait: ses éditos pénibles (genre Claude Imbert en mauvais) dans son torche-cul sont là pour en témoigner, que les militantes lesbiennes (avec festival du film interdit aux hommes!!) Caroline Fourest et Fiametta Venner usent de la lutte contre l\'islamisme comme marche-pied pour leur carrière ce n\'est pas nouveau non plus...

Mais ce n\'est pas non plus une raison d\'embrasser la cause fétide des étrons gauchistes...

9.Posté par TODOMODO972 le 07/03/2006 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toute cette diatribe pour un torche cul bobo lu par les militants de l'UNEF? Ca sent le règlement de compte entre journaleux parigots-têtes-de-veau. Val est un niais qui a appris par coeur le catalogue de la Pléiade et en cite les auteurs à longueur d'article pour faire riche. Charlie Hebdo est devenu une merde bien pensante et pas drôle. Une fois qu'on dit ça on passe à autre chose.

10.Posté par Gabriel Fouquet le 07/03/2006 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Et oui, Mona chollet est une ancienne journaliste de Charlie. Elle réussissait le tour de force d'écrire des articles aussi chiants et moralistes que ceux de Val étaient boursoufflés et pontifiants.

Mona Chollet est de ces journalistes gauchisantes pour qui le fascisme débute avec la lecture du Point ou du Figaro, qui pensent que Christine Boutin est une atroce réactionnaire conservatrice mais qui adulent Tariq Ramadan qui comme chacun sait est un humaniste éclairé.

Pour moi le principal crime de Val, qui attend que July s'écroule pour prendre sa place à la direction de Libé (je prends le pari), est d'avoir transformé Charlie en journal moralisateur et chiant.

11.Posté par Flo le 07/03/2006 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

\"Et c\'est dans ce journal-là [Jyllands-Posten] que «Charlie Hebdo» vient de publier la version anglaise de son «manifeste»!

Je ne comprends pas, madame Chollet. Le journal qui a refusé la caricature du Christ avec des bombes dans sa couronne d\'épines est indigne de Charlie (ou plutôt de ce qu\'à été Charlie). Soit. Si je suis bien, publier la caricature de ce barbu-là aurait été la preuve d\'un anticléricalisme salutaire, en réaction à la connerie des anti-avortements.
Si je suis toujours bien, ce n\'est donc pas l\'anticléricalisme de Charlie qui vous gêne, sur le coup de Mahomet, mais son traitement, qui dénoterait une dérive à la National Hebdo ou - tout bêtement - à la Libé/Express/Moltonel. Au fond, il était inimaginable que Charlie s\'aligne sur La Croix et le Figaro et décide de ne pas publier les caricatures. On ne peut pas reprocher cette décision à Val, en elle-mêm, même si votre intuition vous souffle que son argumentaire est spécieux, et n\'est là que pour justifier a posteriori une décision islamophobe.
\"La volonté agressive d\'en découdre, de «ne pas se dégonfler», suinte de partout dans cette affaire\"
Ou ça ? Ce sont un peu vos propres a priori qui suintent ici. La critique est peut-être mille fois justifiée : mais j\'aurais aimé qu\'on me le prouve. Ce que vous faites parfois (\"On n\'est pas dans la défense des grands principes, mais dans cette logique d\'escalade haineuse et guerrière, oeil pour oeil dent pour dent\" ce qui donne effectivement \"Derrière notre civilisation il y a Homère, il y a Socrate, il y a Platon, il y a Aristote, il y a Phidias. (...) Alors que derrière l\'autre culture, la culture des barbus avec la tunique et le turban, qu\'est-ce qu\'on trouve?..\").

Au delà du cas de Charlie, et pour finir, j\'aimerais aussi qu\'on me prouve que la caricature est plus raciste qu\'anticléricale (comparée à celle du Christ refusé par le Jyllands-Posten). Ceci est le point de départ de votre article. Or, j\'aimerai (sincèrement) qu\'on me le prouve, autrement qu\'en me rappelant que le Danemark vote massivement à l\'extrème droite.

Bonne continuation à vous...

12.Posté par René Jacquot le 07/03/2006 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit...

Patrick Font lui au moins est resté drôle...

13.Posté par René Jacquot le 08/03/2006 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit...

Patrick Font lui au moins est resté drôle...

14.Posté par Cyp le 08/03/2006 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... Choron aussi.

15.Posté par Philippe Laval le 08/03/2006 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quoiqu'on pense de cet article, ça ne change rien au fait que Charlie est devenu un Marianne de la gauche Noir Désir, genre on refait le monde dans un rade de Belville avec Cali qui braille ses éréctions en buvant de la Kro. C'est la version boy-scout et indé de l'UDF ou des Inrocks suivant ses références.

Val est un neuneu terminal qui en plus d'écrire comme un vieux marquis rémoulu se sent obligé de citer Borgès et Spinoza à chaque paragrpahe de ses pensées de châtelin atrabilaire, qui se compare à Salman Rushdi en reprenant de la propagande grossière d'évangéilstes dannois ("Enculé de danois!" disait le médecin de "The Kingdom" de LvT), qui nous fait chaque semaines des dithyrambes radiophonique à la gloire de la grande presse et de l'importante crucial de ses éditoriaux dans la démocratie. Comme la plupart des des gens qui parlent politique, il est coincé dans un système dix-neuvièmiste. Et nous avec, merde. Val, c'est Karl Zéro avec des lunettes.

16.Posté par dapoya le 08/03/2006 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour une fois que je suis d'accord avec toutoumondou j'arrose ça.

17.Posté par TODOMODO972 le 08/03/2006 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La momie du président du Conseil Pierre Laval nous a communiqué au cours d'une séance de tables tournantes (dégage Mouloud j'ai pas parlé de tournantes!!) :

"Je souhaite la victoire de l'Allemagne contre le bolchev... euh merde je me gourre de papier. Bon voila Philippe Val est mon fils caché. J'ai connu sa mère Lili Marlène un soir de réception à l'Hotel Lutétia en 42 ; son côté artiste vient de là. Comment est-ce possible vu son aspect si jeune direz-vous? Hé hé vous avez pas remaqué qu'il a les yeux bridés ; c'est à force de se faire tirer la peau. D'ailleurs du temps où il chantait avec Font, il avait un super numéro de pétoman par la bouche (on les appelait PEDO et PETO) : pas étonnant sa bouche c'est son cul . Le problème c'est qu'il chie aussi par là et quand vous croyez qu'il pense en fait il déféque. Chez Val cerveau et intestiin ne fon plus qu'un. C'est là le secret de ces éditos foireux et de ses pensées chiasseuses. Le faite qu'il en fait des tartines en citer BEAUMARCHAISVOLTAIRECERVANTES ça vient de sa mère : un soir de gala ai théatre Kiev alors qu'elle entonnait le célèbre refrain devant les membres avinés de l'Einzatgruppen C revenu d'un rude mission au ravin de Bbi Yar, le décor lui est tombé sur la gueule : on venait d'y donner le Mariage de Figaro suivi de Mahomet ou le Fanatisme et d'une adaptation de Don Quichote. Les 4 fers en l'air elle s'est faite violer successivement par tout le bataillon, réservistes compris. Hé mais j'y pense à l'instant : cette salope ma raconté des conneries Val c'est pas mon fils c'est celui de Lli Marlène et de l'Einsagruppe C! Ah merde alors moi qui croyais avair eu un fils à mon image = byzantino-huileux et roublard!!!

18.Posté par La rédac le 09/03/2006 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On sort la calculette, on doit être à 12 procès, là. Todomoto est revenu.

19.Posté par alapopie le 10/03/2006 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alleluia!

Cela dit cher MONDO-DIPLO force est de reconnaître que l'article de l'autre chiasseuse que nous présente l'Organe n'est pas non plus piqué des hannetons.
Ca sent tout simplement son hystérie gaucho-bobo à plein nez, ces gens-là ne peuvent pas s'en empêcher, dès qu'ils sont plus de 10 dans une pièce il faut qu'ils se balancent des anathèmes à la gueule.
Les amphigouris de Val face à la logorrhée islamo-collabo de l'autre pisseuse que choisir? Ben je choisis Val mais alors vraiment parce qu'il vaut mieux être sourd qu'aveugle comme dit ma grand-mère!

20.Posté par Boneless Pogo le 10/03/2006 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jeudi 09 mars 2006Drummonville Les émules de Gilberte Côté-Mercier pourront garder leur béret blanc en tout temps. Moins d'une semaine après le jugement de la Cour suprême qui permet le port du béret blanc en toute occasion, les Apôtres de l'Amour Infini de Montréal font une autre avancée. Cette fois, dans le port de Montréal.L'Association des sous-mariniers Italo-moldaves du Québec a accepté de revoir ses méthodes de travail pour accommoder les Bérets-Blancs. Ces derniers refusent d'enlever leur béret blanc pour enfiler un casque de sécurité quand ils travaillent dans l'enceinte du port de Montréal. Pourtant, depuis l'été 2005, pour des raisons de sécurité, tous les employés et tous les visiteurs doivent porter ce casque de sécurité dès qu'ils mettent les pieds sur le sol du port.Mais les Apôtres de l'Amour Infini, lorsqu'ils viennent prendre livraison des chargements, y voient un problème: «C'est impossible de mettre un casque sans enlever notre béret. Or, notre religion ne nous permet pas de nous en départir», soutenait hier Gilberte Côté-Mercier. Les Bérets-Blancs doivent porter en tout temps les symboles de leur foi, dont le béret blanc et une médaille scapulaire. Qui sont les Apôtres de l'Amour Infini ? Le mouvement des Apôtres de l'Amour Infini a été fondé dans les années 1950 par Michel Collin, prêtre français à Lille. Ce membre de la congrégation du Sacré Cœur déclare que Jésus Christ lui est apparu. Il s'autoproclame Pape Clément XV, disant s'inspirer de "messages non connus et gardés secrets" de la Vierge. En 1962, Gaston Tremblay ancien frère de la Charité rejoint Clément XV qui le sacre évêque. Les membres de la secte, quelques centaines de religieux et de laïcs, construisent un monastère dans les Laurentides où ils vivront coupés du monde. Les règles vestimentaires y sont strictes. Les religieux se reconnaissent à leur soutane de couleur marron, les religieuses ont des habits de couleur bleu marine.Le pape Clément XV a été mandaté par Jésus pour représenter les intérêts des camionneurs. En début de semaine, il affirmait que les Bérets-Blancs de Montréal étaient prêts à entamer une autre bataille judiciaire pour obtenir gain de cause à Montréal, mais aussi dans le port de Toronto et celui de Vancouver. Au Canada, 35 % du transport de marchandises est effectué par les Apôtres de l'Amour Infini. Le béret blanc et la sécurité Joint par La Presse hier, le vice-président de l'association des sous-mariniers Italo-moldaves du Québec Océan Têtard, a affirmé que son organisation est prête à accommoder les Bérets-blancs sans pour autant modifier les règles de sécurité. «Tout ce que nous pouvons faire, c'est un accommodement. Nous avons prévu une autre manière de charger les conteneurs qui n'obligera plus les Apôtres de l'Amour Infini à sortir de leurs véhicules. Ils n'auront donc pas à porter un casque de sécurité», a dit M. Têtard.Il a noté du même coup que les employeurs du port ne sont pas prêts à aller plus loin et ce, même si le Syndicat des débardeurs demande lui aussi des modifications au règlement pour permettre à ses membres de ne pas porter le casque dans les zones les moins dangereuses du port.«S'il y a un accident, ce n'est pas Gilberte Côté-Mercier ni les débardeurs qui seront tenus responsables! » a lancé M. Têtard.Les représentants des Bérets-Blancs ont été surpris hier après-midi quand La Presse leur a relayé l'offre d'accommodement de l'AEM. «Nous allons étudier cette proposition. Mais à première vue, cela semble très raisonnable. Nous espérons cependant que cette règle s'appliquera à tous les camionneurs, qu'ils soient Bérets-Blancs ou non», a noté hier Gilberte Côté-Mercier.Le Canada compte plus de 3000 Apôtres de l'Amour Infini, et ils vivent tous au Québec. La semaine dernière, la Cour suprême a tranché en faveur d'un jeune Béret-Blanc de Drummonville, Gilbert Côté-Mercier, qui demandait le droit de porter le béret blanc à l'école publique. -Pastiche d'un article de Laura-Julie Perreault, Cyberpresse., 09 mars 2006

21.Posté par TODOMODO972 le 10/03/2006 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Drummonville c'est pas mal ça : c'est en l'honneur du directeur de la France Juive?!

Y'aurait-y pas un Xaviervallatcity par chez vous?

Caribou!!!!!!!!!!!!!!

22.Posté par alapopie le 10/03/2006 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu MONDO-DIPLO!!

Personnellement j'habite à Darquier de Pellepoix town...

Hé Bonelesse Pogo, des sous-mariniers italo-moldaves ça m'intéresse, sais-tu que la Moldavie n'a pas d'accès au Danube malgré sa proximité avec ce fleuve? Il s'aagit d'une injustice bientôt réparée car la Moldavie négocie l'échange d'une bande de terrain avec l'Ukraine afin de pouvoir accéder à cette colonne vertébrale de la Mitteleuropa.
Soutenez les revendications moldaves sur la bande de Giurgiulesti! Les Palestingos peuvent se rhabiller avec Gaza! La bande de Giurgiulesti nouvelle poudrière mondiale!!!!

TRAIASCA UNIREA MOLDO-ROMANA!!!!!!!!!!!

23.Posté par Marcel Duchamps le 15/03/2006 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les vrais racistes sont ceux et celles qui conviennent (en petit comité bien sûr ! ) que l'islam est la plus con et rétrograde des idéologies, mais qu'elle est encore assez bonne pour les arabes !
Un jour tous et toutes les collabos islamo-faschiste devront rendre des comptes ... pour Mona la "raciste anti-arabe" condannons la à devenir la 8éme épouse de l'imam Bouziane, elle pourra apprécier à sa juste valeur toutes les vertues du multi-culturalisme et du relativisme du choc des civilisations .
Je me marre d'avance ...

24.Posté par 1001nuits le 17/03/2006 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adhère vraiment.
A lire sur le net :
La désespérante pensée unique française
http://1001nights.free.fr/article.php3?id_article=764
Instrumentalisation de l'opinion publique européenne.
http://1001nights.free.fr/article.php3?id_article=756
Caricatures de Mahomet, je ne crierai pas haro sur le baudet
http://www.lemague.net/dyn/article.php3?id_article=1874
Le vrai visage de Michel Onfray (un beau théoricien de l'islamophobie primaire)
http://1001nights.free.fr/article.php3?id_article=790

25.Posté par f-r le 02/04/2006 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore une qui n'a pas supportée les caricatures de ce cher momo, prophéte d'une religion de paix et d'amour, enfin ça c'est à démontrer.

26.Posté par nasiquehunter le 23/04/2006 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

suis allé voir le site 1001.nuits.net
si la nuit est l'unité de mesure de l'obscurantisme, ce site porte bien son nom.
mais sont modestes tout de même.

27.Posté par MONCUL le 29/06/2006 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE HAIS LES PAUVRES

28.Posté par chaput francois le 10/08/2006 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila je vous ecris du quebec ici aussi il se passe bien des choses avec la nouvelle mode du totalitarisme islamique . je crois que tout cela viens du grand plan des illuminatis pour monter les gens un contre l autre et reussir a faire de nous les citoyens planétaires, des poupées que l on peut manipuler avec aucune compassion et tout cela pour qu une bande de tarrée tres riche puisse nous controler et continuer de se faire la main sur notre peau a nous .il est temps que les humains se réveil et qu ils prennent leur vies en main et qu ils cessent de se laissé berner par des imbéciles qui ne veulent que notre fin . l homme a le pouvoir de choisir et si chaque individus de cette planete décide de dire tout haut leurs mécontantements peutetre arriveront nous a vivre en pleine harmonie avec nos voisins et notre mere la terre . l homme dans toute sa splendeur peut vaincre les vilains qui sont les chefs des peuples, les militaires, les conquérants, les scientifiques, les riches et surtout les chefs religieux qui se font passer pour des messager de dieu.a vous de decider qui controle votre vie vous ou eux? prenné garde de ne pas tomber dans l égosantrisme et viver en compassion avec votre prochain , prier votre dieu ou bon vous semble et pensé qu au bout de la ligne vous etes supossés vivre en harmonie et non en etre béliqueu et égoisse merci, ouvré votre coeur et laissez la vie vous guider et surtout savourez le moment présent .......

29.Posté par mujahid kasseur de pape le 16/09/2006 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a genoux tous pour la gloire du prophete -- allahou akhbar

30.Posté par gogoulrr le 22/09/2006 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

desoler je suis pas pd mujahid

31.Posté par brivet le 07/05/2007 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive charlie hebdo!!
Bande d'abrutis!!

32.Posté par robert le 25/08/2007 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Charlie hebdo est excellent

33.Posté par Matrix le 19/09/2007 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Charlie le traitre réac embourgeoisé et estampillé medef.
Merci val, tu es l'égal de besson.

34.Posté par Damned ! le 03/12/2008 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive Charlie -hebdo et merci alapopie

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

FLASH RÉINFO | OLD NICK FAIT DES VIDEOS | EDITOS AU KARCHER | HAIKUS D'AKTU | DOUCE FRANCE | LE MONDE SELON L'ORGANE | MAUVAISES HUMEURS | FLINGAGE DE STARS | SHOWBIZ, CHOCHOTTES ET COCAINE | KULTUR & KRITIKS | SPORT & DOPAGE | RIONS UN PEU AVEC LES RELIGIONS | LES GRANDES ENIGMES DE L'HISTOIRE | LES AVENTURES DE FRANCOIS MOYEN | L'ORGANE SEXUEL | LES BELLES PUBLICITES | CAPTAIN ZODIAC | VINTAGE L'ORGANE | VIDEOS DE REINFORMATION | CHAT WEBCAM




Dans le forum

Ce gros pédé de biteman a bloqué mon IP

Le forum pourri - Aujourd'hui - 16:21 - Marcel Magma

Le métro Russe

Le forum pourri - Aujourd'hui - 12:59 - Marcel Magma

Les Maisons Tours d’Auguste Perret

Le forum pourri - Aujourd'hui - 12:39 - Marcel Magma

Plus personne ne s'aime

Le forum pourri - Aujourd'hui - 12:37 - Marcel Magma

bob

Le forum pourri - Aujourd'hui - 12:32 - Marcel Ducon

Origine de l'homme européen ?

Le forum pourri - Aujourd'hui - 12:30 - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

STANLEY KUBRICK EST UN ESCROC !

Le forum pourri - Aujourd'hui - 12:29 - Marcel Ducon

Je suis jaloux de la bêtise de ce mec

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma

LE SECRET DE CE GROS CON DE BOB

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Ducon

Détente, plaisance.

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Bob Le Saint

Les EMI

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Bob Le Saint

Il sodomise son chien avant de le manger

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - jean-nez marre

Un vrai chalet en gros bois

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma

Frocter !

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma

Frocter est une véritable éponge à merde

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma

Comment sortir de la fachosphère ?

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Ducon



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !