Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Papiers progressistes

UN AUTRE MONDE VIRTUEL EST POSSIBLE

En ces temps d’altermondialisation, une lutte moins visible mais tout aussi féroce déchire le monde de l’informatique. Sous la pression de Microsoft, les Américains ont voté des lois mortelles sur les brevets de logiciels. En septembre, lors de leur présentation à Bruxelles, la communauté des utilisateurs a tremblé. Et réagi.



Le brevet, un retour vers le Moyen-âge ?
Dans « Logiciels, un racket légal » (Politis # 767 du 18/09/03), Christine Tréguier écrivait : « <i>Après le Japon, le lobby industriel et les experts en propriété intellectuelle américains se sont donc fait fort de convaincre l'Europe. Et ils ont trouvé un allié dans l'OEB, organisme autofinancé par les dépôts de brevets.]i » Un lobbying gagnant puisqu’aujourd’hui, l’Office Européen des Brevets fait face à… la fronde de 80% des entreprises du logiciel pour avoir « <i>publié une nouvelle directive d'examen qui aboutit à étendre de façon extrême le champ de la brevetabilité aux logiciels, aux méthodes intellectuelles informatisables et aux mathématiques]i » !
Une tendance qui ramène le marché de la création de logiciels au Moyen-âge, les propriétaires de brevets prélevant une dîme sur tout et n’importe quoi, pourvu que ça soit déposé (« <i>vendre aux enchères]i », « <i>mettre en contact un client et un expert ]i»). Le logiciel, qui jusque-là bénéficiait d’une clause d’exception, tombe dans les mâchoires des spécialistes en la matière : déjà 80% de 30 000 brevets ont été octroyés à des sociétés américaines… « <i>Tout dépôt de brevet coûte 50000€, mais un procès en contrefaçon de 500 000 à 1 million € ! ]i» En 2001, IBM a empoché 1,6 milliards de dollars pour ses 10 000 brevets !

Breveter un logiciel
Celui qui crée un programme le brevette aussitôt. « <i>Exemple, je dépose le brevet d’un logiciel d’agenda. Le prochain qui s’y essaye, je l'attaque, et je gagne à tous les coups ! Le fabriquant de téléphones qui ajoute une extension à mon agenda -afin d'y écrire des RDV par exemple- sans que je l'aie expressément autorisé, s’il refuse de payer, je l'attaque aussi!]i » nous explique un spécialiste membre de la communauté « open source ».

Linux contre Unix
Bref, chez nous, toujours à la traîne des Américains, sauf en cas de guerre au terrorisme, ça sent la fin du logiciel libre… Linux, qui n’est en fait qu’un Unix dynamique et réactif, est menacé par le « traître de la bande », SCO. En juin 2003, Darl Mc Bride, le PDG de SCO group, déclarait, triomphant : « <i>Le code source de Unix system 5 nous confère des droits incroyables !]i » Pour mémoire, SCO est le nouveau propriétaire du code Unix (les lignes de code sont en quelque sorte l’ADN-mère de tout logiciel), développé dans les années 70 par AT&T. SCO affirme que Linux reprend des éléments du code Unix et réclame le paiement de licences à des géants de l'informatique comme IBM. Comme quoi on trouve toujours plus requin que soi. Pour la petite histoire, la demande de rançon oscillant entre 1 et 3 milliards de dollars a été abandonnée.

L’ombre de Bill Gates
Plus gênant, un tribunal allemand vient de condamner SCO à une amende de 10000€ pour diffamation. En effet, malgré un premier jugement rendu en mai lui interdisant d'accuser Linux de « <i>vol technologique]i », SCO avait continué sa campagne de FUD (Fear, Uncertainty & Doubt) à l'encontre du pingouin, symbole de Linux.
En éditant une distribution Linux, SCO, revendique la propriété d'Unix et de ce fait déclare que Linux n'est qu'une copie illicite de (sa) technologie préexistante. En revanche, sa distribution -et tous les programmes qui font son succès- est à 95% composée de logiciels libres fournis par la communauté ! Une ingratitude majeure et inacceptable pour les généreux tenants du logiciel libre. Et devinez qui vient de racheter des parts de SCO ? Un certain Bill Gates, qui voit en Linux une menace pour ses monstrueux profits... Une menace autrement plus sérieuse que le procès-spectacle sur le monopole de Microsoft, qui a d’ailleurs accouché d’une souris.

L’arroseur arrosé
Pire, SCO Group a envoyé une facture à un panel de 1500 entreprises qui ont osé utiliser un système basé sur le noyau Linux. Et décidé d’assigner en justice les récalcitrants !
La contre-attaque du pingouin a été aussi rapide qu’inattendue: « <i>Après avoir étudié les arguments de SCO, la communauté Linux affirme que le code incriminé remonte à 1973 et qu'il serait sous licence BSD !]i » (AFP 21/08/2003). Traduction en français: une partie du code Unix serait libre de droit, ce qui enverrait SCO, ses licences commerciales et ses menaces sur les roses. « <i>Les morceaux de code d’Unix sur lesquels SCO prétend détenir un copyright circulent librement et légalement depuis les années 70 ]i», affirment Linus Torvalds et plusieurs développeurs de la communauté Linux. Avant même qu’Unix appartienne à SCO. (Estelle Dumout ZDNet)

Vive la Chine, ou les nouveaux Maos
Paradoxalement, et parallèlement à ces débats juridico-génétiques, le grand espoir des anti-Microsoft vient d'Asie : Linux est solidement implanté au Japon, et en Chine, le gouvernement a clairement exprimé son intention de soutenir au maximum ce logiciel libre. Une décision à la fois anticapitaliste et très cohérente avec l’esprit d’un pays où la contrefaçon, véritable sport national, mène la vie dure à toute propriété intellectuelle. Même le PDG d’Adobe a fini par abandonner les poursuites contre le gouvernement chinois, malgré le piratage massif et éhonté de ses logiciels…
Il faut dire que le marché intérieur titanesque du continent chinois, en pleine phase d'équipement (le taux de croissance prévisionnel pour 2003 atteint 8,5% !), fait saliver les industriels du monde entier. La Chine peut donc devenir le moteur de l'industrie du logiciel libre....
Un parfum d’altermondialisation flotte sur l’informatique mondiale !

Mercredi 19 Novembre 2003
Le pingouin
Lu 3216 fois


Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Papiers poujadistes | Papiers progressistes | Les solutions simples de L'Organe




Dans le forum

Y a que moi qui bosse ici.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Quelle salle de bain préférez-vous ?

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Un samedi soir relax avec Donald

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Pourquoi Frocter ne peut pas se casser

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Bon moi je me casse.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Ducon

On fête la mort de Johnny.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Sieg Heil !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Lada Man

Adam Badji épinglé sur le blog de Nabe !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Le métro Russe

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Magma

biteman premier et dernier avertissement

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Les Maisons Tours d’Auguste Perret

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

bob

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Origine de l'homme européen ?

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

STANLEY KUBRICK EST UN ESCROC !

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Je suis jaloux de la bêtise de ce mec

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !