Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Poésie

UN PAPILLON RENTRE

Ben a maintenant 69 ans, un anni érotique!

La suite des aventures de notre ami Ben. Ce coup-ci, il a envie de mourir, et il envoie chier l'art, qui revient par le soupirail, comme toujours. On essaye de vous résumer l'action, mais c'est pas facile. Enfin, on ne verse pas trop de larmes sur le pwète, vu qu'il mange des côtes d'agneau, et que sa femme est belle. A toi, Ben.



Un papillon rentre par la fenêtre de la cuisine et bat ses ailes
Je suis devant mon ordi depuis 2 heures
j'écris j'écris
voici une première fournée vous aurez la suite demain

Le papillon bat ses ailes
soyons réaliste j’ai 69 ans et j’ai bien vécu
"tu n'as pas trop à te plaindre," comme dirait Annie,
le temps qui passe est passé

Le papillon bat ses ailes et se pose sur la fleur artificiel
Reçu un livre de Frédéric Roux il a beaucoup
plu à Annie qui m'en lit des passages :
les aventures d'un auteur qui cherche à éditer et qui rencontre des auteur qui éditent, qui trichent et des éditeurs qui trichent aussi
Il sait écrire.
Il y a certainement beaucoup d'aventures autobiographiques dans ce livre et il doit en baver même si son humour le sauve et surtout sa vision sans illusion de lui et des autres.

Le papillon bat encore ses ailes
Ce matin je n'ai plus envie de travailler
l'art m'emmerde, les ethnies m'emmerdent
j'ai impression de pédaler dans le vide
Je me sens vieux, démobilisé et pourtant
il y a du soleil
les femmes sont belles
leur peau vit dans mes yeux

Le papillon bat ses ailes- j'écoute à la radio les nouvelles
Je suis content les langues des petits peuples c'est comme des bouchons : plus on essaye de les enfoncer sous l'eau plus elles remontent à la surface.

Le papillon bat ses ailes
La galerie Kahn ferme à Strasbourg et ouvre à Saint Tropez
Il devait en avoir marre de faire le pied de grue dans
sa galerie à côté du musée
Il préfère voyager

Le papillon bat ses ailes
Pour le repas avec Raynel
Annie a préparé une ratatouille 9/10
des côtes d'agneau 9/10,
de la salade du jardin 8/10
le melon et le jambon étaient parfaits aussi.

Le papillon bat ses ailes
La vie a beaucoup augmenté je dépense trop
je confonds toujours euro et francs
et il y a des drôles qui me croient riche
je ne suis pas pauvre
mais j'ai peur de finir mendiant.

Le papillon bat ses ailes
tous ces anti-nationalistes sont des nationalistes frustrés.
à France culture le malaise règne dans les têtes.

Le papillon bat ses ailes
encore des mots des mots que je ne veux plus,
des mots qui me font vomir et prendre du Mopral.

Le papillon bat ses ailes
la vie sans l’homme a de beaux jours devant elle
dès que les hommes seront partis
le palais d’Angkor sera à nouveau envahi de plantes
les arbres partout récupéreront le terrain perdu.

Le papillon bat ses ailes
John Armleder au Mamac le jour du vernissage me dit : tiens les noms sont posés comme s'ils étaient des paillassons au sol je lui ai dit : filme moi en train d'essuyer mes pieds sur Buren
il hésite et le fait et paf Buren était là à nous regarder et John s'est senti pris au piège.

Le papillon bat ses ailes
Au Mamac Arman était là pour inaugurer son mur de chaises mais il se cachait. Il est fatigué et je le comprends.
Trop de harcelleurs

Le papillon bat ses ailes et cherche la fenêtre pour sortir
Moi je retourne à mon flirt avec la mort
envie à nouveau de mourir
cela vient du ventre et me monte à la tête
pourquoi ne pas créer une fondation des suicidés
à titre posthume ? pour cela
réunir leurs dernières lettres.

Le papillon bat ses ailes
le bonheur existe
j'ai vu une fille rire dans les bras de son amie
le bonheur existe
ce matin à la fenêtre de la cuisine les petit oiseaux chantent leur
joie de trouver les graines qu'Annie leur a mis dans leur mangeoire.

Le papillon bat ses ailes
j'ai toujours la caméra à la main je filme les gens j'aimeles voir dans mon viseur
cela me donne une excuse d'être la et ça me plait.

Le papillon bat ses ailes
les Mapouches du Pérou dont personne ne parlait
existent et se battent sur le net.

Le papillon bat ses ailes
De l'autre coté de la rue
Une fille au balcon fume
Et se penche pour parler au voisin du dessous
de où où je suis
j'essaye d'imaginer sa chambre.

Le papillon bat ses ailes
Au lit j'ai pas encore décide si la société de consommation
est un grand mal ou un grand bien
pour le moment elle est puissante
et elle est faite par les hommes.

Le papillon bat ses ailes
On m'écrit sur le net
"c'est à la portée de tout le monde d'écrire n'importe quoi, de dégoiser
en dactylographiant ce qui te passe par la tête.
Mais oser s'autoproclamer poète quand on fait cela, c'est prétentieux. C'est usurper un titre qui a une connotation culturelle dominante.
C'est oppresseur. Tu es sympa Ben, mais pas poète, au mieux tu fais de l'Apoésie. Proclame toi apoète ou papoète, mais pas poète. Ok l'ami je suis papoète.

Le papillon bat ses ailes
Repris mon habitude de taper sur mon palm
Je prépare un grand texte sur :
Peut-on éviter l'engrenage de
la loi du plus fort ?

Le papillon bat ses ailes
pour trouver la vie magnifique
il faut la prendre comme elle vient
alors je crois que je vais
lui mettre mon poing dans la gueule.

Le papillon bat ses ailes
je ne fais que répéter :
tout est relatif.
On crève de faim
tout est relatif
les poubelles passent à 9 heures
tout est relatif
le monde change on n'y peut rien
tout est relatif
les forts mangent les petits...
personne ne fait plus attention à ce que je dis
tout est relatif
le bonheur c'est deux tartines de pain beurrées
avec un café au lait à la terrasse du café à 7 heures et demi du matin.

Le papillon bat ses ailes
Si vous êtes parmi ceux qui aiment ou encore n'aiment pas lire mes newsletters envoyez-moi à ego@ben-vautier.com
dans un "attachement " ou sur un CD toute votre liste d'adresses, d'emails art. Je les abonnerai tous à ma news letter ils pourront bien sûr se désabonner .

Le papillon bat ses ailes
fatigué de ce téléphone qui sarrète pas
fatigué de ce Courier qui s'empile
fatigué de cette voiture qui ne démarre pas
moi le grand organisateur je n’ai pas su m’organiser
Annie se débrouille mieux
Bon faites vous cuire au soleil et a demain
BEN

Mardi 27 Juillet 2004
BV
Lu 4000 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par le 29/07/2004 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Ben.

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Cinéma | Presse | Bouquins | Théâtre | Expos | Poésie | Restaus | Monuments et kolosses | VIDEOKLUB




Dans le forum

Y a que moi qui bosse ici.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Quelle salle de bain préférez-vous ?

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Un samedi soir relax avec Donald

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Pourquoi Frocter ne peut pas se casser

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Bon moi je me casse.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Ducon

On fête la mort de Johnny.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Sieg Heil !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Lada Man

Adam Badji épinglé sur le blog de Nabe !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Le métro Russe

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Magma

biteman premier et dernier avertissement

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Les Maisons Tours d’Auguste Perret

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

bob

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Origine de l'homme européen ?

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

STANLEY KUBRICK EST UN ESCROC !

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Je suis jaloux de la bêtise de ce mec

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !