Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Papiers progressistes

WE ARE NOT AMERICAN!

N'en déplaise à Colombani, tous les Français ne se sentent pas américains. Rien ne ferait d'ailleurs plus chier les Américains qu'un monde démocratique: qui pourraient-ils bombarder, piller, administrer?



FOUTAGE DE GUEULE ?

Déjà, le coup d’Yvan Colonna qui disparaît, prévenu par un journaliste du Monde, c’est dur à avaler. Puis Ben Laden, soi-disant pulvérisé dans les grottes de Kandahar, et maintenant Saddam ! ça sent le programme de protection des témoins du FBI, comme dans le cas du mafioso repenti Buscetta. D’ailleurs, comme l’écrit fort justement www.amnistia.net , on renifle une négociation préalable entre Gardes Républicains et Américains, ce qui expliquerait la prise aussi « facile » (toutes proportions gardées) de Bagdad. Les avoirs irakiens dans les banques suisses ou luxembourgeoises sont impossibles à geler. Les vrais pillards de l’Irak sont partis sans coup férir, remplacés par des nouveaux pillards plus civilisés. «<i>Il n’y a pas de pays pauvre]i, disait Reiser,<i>il n’y a que des pays dirigés pas des imbéciles ou des salauds]i ». Ici, en l’occurrence, on a les deux. Pauvre Irak, saignée par une bande d’enculés pendant 24 ans, une guerre civile atroce et trois conflits sanglants, et qui se fait tondre par les Américains, vainqueurs d’un pays exsangue…

CHIITES CONTRE SHIT ?

Pendant que l’ami des gens Alexandre Adler –faucon de guerre qui se fait graisser les jambons par Tf1- reçoit des mains de la Droite le prix du livre d’Histoire (racontée à ma couille ?), les chiites graissent leur kalach, planquent leurs mômes dénutris comme disent les ONG, et attendent de pied ferme des Américains de 19 ans niveau bac moins 12 envoyés par un débile mental illuminé. Malgré les communiqués de victoire, on sent que c’est pas fini.

UNCLE SAM 7

Bush un bouillonnant Custer high-tech qui voulait se faire le vieux Saddam Bull. Décidément, les Américains sont incapables de gagner une guerre hors de chez eux sans acheter leurs adversaires. Comme dit le Professeur Choron, « <i>nous avec 3000 petits gars on tenait l’Indochine]i ».
La guerre de 40 ? Ce sont les Russes qui l’ont gagnée au prix d’un sang qui fait passer le sacrifice américain pour une tournée de raisiné apéritif. Les Américains attendant le moment ultime –les Russes dévalaient en Europe- pour débarquer, plus pour bloquer les hordes rouges que pour écrabouiller le nazisme. Il faut voir d’ailleurs avec quelle délicatesse les services secrets américains se sont arrachés les services de ces anticommunistes professionnels qu’étaient les nazis... Alors les leçons sur le sang versé pour la France...

SI ON DOIT DU SANG A QUELQU’UN, C’EST AUX RUSSES

Nous, à L’Organe, on aimerait bien boycotter quelques produits américains, histoire de se mettre dans l’ambiance, mais on ne voit pas trop de quoi on pourrait se priver : les macdos sont écoeurants, les touristes américains obèses, leur littérature dévastée depuis la mort du grand Bukowski. Il reste quelques films, mais on commence à savoir en faire, chez nous ; regardez Nid de Guêpes (diffusé sur Canal+ actuellement, en VHS et DVD, sinon divX pour les plus radins... mais attention, la chourave sur le net en 2004 ça sera dur, Microsoft verrouille) : Naceri, Farès et Magimel, c’est musclé, ça saigne, c’est pas encore du niveau de Trafic (Douglas, Jones et Del Toro), mais ça viendra.

GUERRE CIVILE INTERCOMMUNAUTAIRE ?

Ça, ça jette, comme titre (très Parisien, isn’t it ?): 7 millions d’Arabes et 700 000 Juifs se regardent de traviole dans notre belle France de 2003. Des bavurettes ça et là (c’est pas trois cassages de gueule qui vont nous détourner de la Champion’s League) mais tout le monde se tient bien dans l’ensemble. Quelques crouilles turbulents jaloux de la réussite matérielle de leurs frères sémites (jolie femme, jolie bagnole, jolie maison), trouvent dans le conflit palestinien la caution morale qui leur permet d’échapper à l’inhibition de l’action… tandis qu’une section de Juifs hystériques voient des holocaustes à tous les coins de rue. A part ça les Français vaquent à leur quotidien : on cherche à sauver son emploi, à bosser plus, malgré le brouillard de la guerre et la relance-carotte... On sent bien que quelque chose est en train de se passer, mais quoi ?

LA TECTONIQUE DES PLAQUES POLITIQUES

Ce qu’on n’entendra pas à la télé, ne lira pas dans les journaux : notre 11 septembre à nous, c’est le 21 avril, qui a balayé tous les pronostics des valets de la dominance. Instituts de sondage, médias, intellos bidons, tout le monde a fait dans son froc. Rien que pour ça le Gros Le Pen nous a fait bien rire. Un avant-goût du vrai changement, qui n’a rien à voir avec l’alternance. L’élite s’est encore éloignée du peuple, augmentant le mensonge, qui n’est que la distance de sécurité maintenue à grands frais entre les deux corps (et c’est l’espace de la Police, de la Justice). Méfiance, ressentiment... on n’a jamais autant lu de littérature dissidente, dissonante en France, les gens se ruent sur les essais, ils veulent savoir, comprendre pourquoi et comment on les entube. Pierre Jourde, Denis Robert, Sophie Coignard, Alain Soral, Péan & Cohen, Jean Montaldo, entre autres, s’engouffrent dans la brèche et ridiculisent l’intelligentsia officielle qui s’est tellement plantée qu’on se demande comment elle ose encore paraître. Quand un boulanger fait du pain dégueulasse, il dégage. Mais la loi du marché n’a pas l’air de s’appliquer à ceux-qui-pensent-pour-nous.

LA PRESSE POLITIQUE EST MORTE

Politiquement, le PS est laminé, le FN prépare la mort du chef, le communisme disparaît avec ses clowns, la droite essaye de cacher la merde, comme d’habitude (on dégraisse pendant la guerre), les Verts se ridiculisent. Parallèlement, les Français achètent moins de journaux : Libé(ral) se casse la gueule, L’Huma appartient aux multinationales, comme le triste Monde, sauvé de l’opprobre par la guerre (pfiouuu, chaud au cul pour nos trois pieds nickelés), Le Parisien est quand même bien lourdingue, le nouveau France-Soir est une caricature de lui-même, Le Figaro n’est pas folichon... Seuls les régionaux s’en sortent.

LES MEDIAS NE SONT PLUS LA PASSERELLE ENTRE ELITE ET PEUPLE

Il y a un an, les Français faisaient sauter le pont. L’élite, de plus en plus mal renseignée -les sondages ont des marges d’erreur phénoménales : le PDG d’IPSOS admettait avant les présidentielles un chiffre de 41% d’indécis !- voit s’échapper un fantastique moyen de pouvoir sur un peuple qui commence à prendre ses distances et la connaissance à son compte. Moins de journaux, plus de livres.

Devant la méfiance croissante de Français de mieux en mieux informés au fur et à mesure qu’ils s’éloignent des médias classiques, ces derniers réagissent, car c’est non seulement un fromage qui disparaît, mais un puissant levier de consommation et de conformation mentale (l’objectif étant de créer des consommateurs passifs, plutôt que des créateurs-actifs). Ainsi, sur France2, le 7 avril avant minuit, on a eu droit à une émission « média sur les médias ». Histoire de recoller les morceaux. On y a vu des journalistes pas riches, des journalistes qui doutent, qui s’excusent (la crise de Plenel pendant une conférence de rédac)... Le message était clair : les journalistes sont avec vous ! comme vous ! pauvres, paumés, humbles !
Malheureusement, le mal est fait. Un bon symbole, malgré le reportage « réparateur », c’est le cas Besseghir. Le journaliste ( ?) responsable des pages de lynchage dans Le Parisien, explique qu’il n’a « <i>pas les moyens de la police pour enquêter]i ». Par contre, pour un coup de téléphone chez les condés pour une info qu’il ne vérifiera jamais, il a les moyens. Zéro enquête, zéro déontologie, ce valet de la police ne s’est même pas excusé. Pourvu que Besseghir lui rentre dans le chou quand il portera plainte !

LA GUERRE POUR L’INFO EST LANCEE

Plus précisément des interprétations de l’info. Si on suppose, pour faire simple, qu’il y a UN réel, alors les antagonismes sociaux se retrouvent dans les interprétations, l’exploitation, la reformulation de cette info brute. La <i>société informationnelle]i que tout le monde appelait de ses voeux est là. Mais avec des problèmes nouveaux, comme toujours quand on réalise un rêve : concrètement, de démenti en démontage de théorie, on ne sait plus trop où est la vérité, sous combien de couches d’oignons elle se cache. Encore plus concrètement, lorsque Meyssan dit « <i>qu’aucun 747 ne s’est abattu sur le Pentagone]i » (alors un 737 ? hahaha), une horde de contradicteurs ruine aussitôt sa thèse, qui se font eux-mêmes contre-attaquer... et ainsi de suite. A l’arrivée, sous la couche de démentis, de contre-démentis et de <i>communication(s)]i, la vérité disparaît, comme le Sauveur sous les journaux dans Brazil...

Nous sommes dans de nouvelles cavernes, une nouvelle obscurité, et l’info est le nouveau feu, dont il faut s’emparer pour ne pas sombrer. Pourtant, ça et là, on commence à savoir en fabriquer, on voit apparaître des bouts de vérité.

Quel différence y a-t-il entre une pétasse, une obèse, et une hardeuse ?

Aucune. Ce sont toutes des personnes atteintes de surconsommation, ou obésité consumériste. La pétasse pour les fringues et les soins, l’obèse pour la bouffe, la hardeuse pour le sexe. Elles présentent la même pathologie de prédation déplacée, de besoin de connaissance détourné. Des victimes du consumérisme obligatoire. Etres fragiles, au défenses pilonnées par le carpet bombing de la pub et des médias (pléonasme), ardents défenseurs de leur pathologie, qui appliquent inconsciemment le programme de surconsommation censé sauver les profits. Mais pas le leur. Pour ne pas devenir gros et cons comme les Américains, consommons moins, consommons le minimum. En maigrissant, nous ferons maigrir le capitalisme.

La machine à décerveler n’a jamais été aussi efficace (Nice People est à venir), la contre-pensée (il faut bien l’appeler comme cela) aussi intéressante.

Mercredi 23 Avril 2003
Qoussaï le Mauvais
Lu 3569 fois


Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Papiers poujadistes | Papiers progressistes | Les solutions simples de L'Organe




Dans le forum

Ce gros pédé de biteman a bloqué mon IP

Le forum pourri - Aujourd'hui - 05:02 - Marcel Magma

Bon moi je me casse.

Le forum pourri - Aujourd'hui - 03:16 - Marcel Ducon

Plus personne ne s'aime

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

On fête la mort de Johnny.

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Le métro Russe

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

Les Maisons Tours d’Auguste Perret

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

bob

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Origine de l'homme européen ?

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

STANLEY KUBRICK EST UN ESCROC !

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Je suis jaloux de la bêtise de ce mec

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma

LE SECRET DE CE GROS CON DE BOB

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Ducon

Détente, plaisance.

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Bob Le Saint

Les EMI

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Bob Le Saint



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !