Connectez-vous S'inscrire
L'Organe Magazine
Papiers progressistes

WILLIAM REYMOND DENIS ROBERT ?

C’est quoi ça ? Quatre prénoms ? Non, deux journalistes, deux écrivains très indépendants qui rencontrent ce qu’on appelle des problèmes. Ben oui, quand on cherche des bouts de vérité, on tombe vite sur les gardiens du temple… Parce que l’ignorance, ça rapporte. C’est même la première industrie mondiale.



LE TEXTE DE WILLIAM

WILLIAM REYMOND DENIS ROBERT ?
Chers Amis, chers lecteurs,

En 1997, avec la publication de mon adresse électronique dans Dominici non coupable, j'entamai un dialogue avec vous. Depuis, de forums en blog, de JFK à Bush, il n'a jamais cessé. Et, tout au long de ces années, je me suis toujours refusé à utiliser ce lien nous unissant afin de vous demander d'acquérir un de mes livres.

En 2006, avec la publication de Coca-Cola, l'enquête interdite, j'ai décidé, pour la première fois, de m'adresser à vous afin de recevoir votre soutien. Une démarche que j'entreprends d'autant plus volontiers que le livre est déjà un succès. Ainsi, vous comprendrez plus facilement que ma décision n'est pas mercantile.

Ne voulant pas ici prendre en otage le temps de ceux qui ne le souhaiteraient pas, je n'irai pas très loin dans mon explication, demandant aux autres de se rendre sur mon Blog afin de découvrir les raisons de ma décision.

Vous y découvrirez que si je vous demande aujourd'hui de lire Coca-Cola, l'enquête interdite, c'est parce que, au delà de mon cas, il y va de la survie d'un genre en voie de disparition : le journalisme d'investigation indépendant.

Mais aussi, parce que le lire, c'est résister aux méthodes déguisées de censure et de pression mises en place par la Compagnie. Et, ainsi, dénoncer son refus d'assumer son passé et son obligation au devoir de mémoire.

Bien entendu, au delà d'un achat, les moyens d'agir sont nombreux et variés.
Le premier est simple, immédiat, gratuit et efficace. Il vous suffit de faire suivre ce message à vos contacts. Ils pourront ainsi prendre connaissance de l'existence du livre. Ou bien encore, postez-le sur les blogs et forums que vous fréquentez.
Il existe bien d'autres moyens de vous rendre utile et, une fois de plus, ils sont listés sur mon Blog

Si vous appréciez mon travail, si vous avez aimé le livre et si, tout simplement, vous soutenez la recherche de vérité, alors je sais que vous comprendrez mon appel.

En vous remerciant de votre fidélité et de votre soutien et en espérant vous lire bientôt,

William
www.williamreymond.com

L'intégralité de mon appel à résister se lit ici : www. williamreymond.com/LeW-Log/nfblog/

P.S : Pour celles et ceux qui ignorent le coeur de mon travail dans Coca-Cola, l'enquête interdite, voici le texte d'un communiqué de presse que l'AFP ne jugea pas bon de reprendre :

"Le 27 janvier, les Éditions Flammarion publient le nouveau livre de William Reymond, Coca-Cola, l’enquête interdite.
Pour la première fois, à l’aide de documents inédits, l’auteur révèle les activités secrètes de Coca-Cola durant la Seconde guerre mondiale.
Ainsi, le livre détaille les efforts de la Compagnie américaine pour contourner le blocus britannique exercé sur l’Allemagne nazie.
Il révèle comment, depuis les États-Unis, durant toute la durée du conflit, Coca-Cola a continué a assurer la survie de sa marque dans l’Europe occupée.
Une stratégie passant par la création, dans les laboratoires d’Atlanta, d’un Coke bis, le Fanta vendu ensuite en Allemagne, France, Belgique, Italie et aux Pays-Bas.
Le livre dévoile comment, en 1944, et afin de continuer a assurer la production de plus de 40 millions de bouteilles en Allemagne, Coca-Cola GmbH a eu recours à des travailleurs forcés.
Enfin, William Reymond documente l’existence française de Coca-Cola sous le régime de Vichy et prouve que, jusqu’à la Libération, la boisson était vendue à un prix réduit aux troupes d’occupation.
"

LE TEXTE SUR DENIS

WILLIAM REYMOND DENIS ROBERT ?
Affaire Clearstream: Denis Robert convoqué pour une plainte en diffamation

LUXEMBOURG, 24 jan 2006 (AFP) - L'écrivain-journaliste français Denis Robert est convoqué vendredi dans le cadre de l'affaire Clearstream chez une juge d'instruction luxembourgeoise, qui devrait l'inculper pour diffamation, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Dans son livre «Révélation$» publié en 2001 et co-écrit avec un ancien banquier luxembourgeois, Ernest Backes, Denis Robert accusait la société de compensation financières d'avoir dissimulé des opérations illégales liées à de grosses affaires de corruption et de détournements de fonds. En novembre 2004, la justice luxembourgeoise avait cependant clos sur un non-lieu son enquête pour blanchiment, faux et usage de faux et escroquerie fiscale ouverte contre Clearstream. Depuis, des acteurs de la place financière luxembourgeoise se sont retournés contre le journaliste français.

« Denis Robert doit comparaître chez le juge d'instruction dans le cadre de l'instruction d'une plainte de la Banque générale du Luxembourg contre lui pour diffamation et calomnie dans son livre 'Révélation$'«, a expliqué mardi à l'AFP le procureur d'Etat adjoint, Jean-Paul Frising.
Contacté par l'AFP, Denis Robert a dit pour sa part s'attendre à être inculpé vendredi, comme l'a déjà été l'an dernier son collaborateur Ernest Backes par la juge d'instruction Nathalie Jung. Dans «Révélation$», Denis Robert avait notamment mis en cause le rôle de Clearstream, alors baptisée Cedel, et de la Banque générale de
Luxembourg (BGL) dans la faillite de la banque luxembourgeoise BCCI. Il laissait entendre que des remboursements à des créanciers privilégiés étaient intervenus au mépris des milliers d'autres clients de la banque en faillite, par l'intermédiaire de la BGL et de Cedel. Ces accusations avaient été vivement contestées par les deux établissements, ainsi que par les liquidateurs de la BCCI. La BGL avait déposé en février 2001 une plainte avec constitution de partie civile pour diffamation et injures. Clearstream, peu connue du grand public, joue un rôle central dans les transactions financières entres les principales banques mondiales.

AFP 241810 JAN 06

Voici maintenant la 4ème de couverture du dernier bouquin de Denis.

« Mes personnages sont comme des lévriers prêts à mordre et à en découdre. Je les entends gronder ou se plaindre. Ils se demandent pourquoi je tergiverse... » Denis Robert.

La domination du monde est un roman surprenant. On est persuadé, en l’ouvrant, tenir un polar. Un journaliste menacé propose à un ami de mener une enquête sur une mystérieuse multinationale... Puis insidieusement, le récit se met à vibrer autrement, le filtre de la fiction s’estompe. Les personnages croisés et les situations décrites semblent étrangement réels. Et si ce livre décrivait sans fard la domination du monde à laquelle nous sommes tous soumis ?

Depuis vingt ans, à travers ses articles, ses livres ou ses films, Denis Robert décrypte l’univers de la finance et les buts inavoués des hommes de pouvoir. Par une mise en abîme de sa propre expérience, l’auteur confronte dans ce roman implacable la vérité des faits à la puissance de la fiction. Jouant de toutes les conventions, il nous entraîne dans une réalité féroce que tout le monde préfère depuis trop longtemps ignorer.


Samedi 18 Février 2006
LIBERTE D'INFORMER
Lu 4729 fois


Commentaires des lecteurs

1.Posté par Kisuisje le 20/02/2006 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendez, l'enquête montre que Coca-Cola a voulu continuer à vendre ses produits par "tous" les moyens en Europe pendant la 2nde Guerre Mondiale ? Ne ferait on pas mieux de voir ceux qui font encore pareil aujourd'hui ? Bravo pour le travail fait, mais franchement....

2.Posté par Cyp le 25/02/2006 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Denis Robert... Denis Robert...
Ça me revient. Le pornographe. Celui qui avait torché "le Bonheur"...
Tu aurais mieux fait de rester pieds joints dans la culasse et la gaudriole, Robert.
C'est pas que ça paie des masses, mais on ne se fait plus traîner en justice pour les histoires de fesses.
En attendant voilà ce que je te propose : une planque au vert.
Chez moi. Personne sait où j'habite, nul n'ayant jamais pu situer Pouliviac sur la carte.
C'est dans le grand sud-ouest, tu connais déjà, et puis ta copine Anne C. est à portée de pneus.
Et là, pour te détendre un peu, tu pourrais faire une petite activité distrayante avec moi, histoire de ne pas trop t'ennuyer.
Un truc paisible dans le genre... oh ! j'sais pas moi... tiens : la pêche au notaire véreux. Justement j'en tiens un et il ne se débat pas trop méchamment ; je l'ai au bout de la canne et il me manque juste ta main amie (la gauche, s'entend) pour le ramasser à l'épuisette.
Après, on se le fera griller dans le cantou.
Et puis le notaire, si c'est moins replet que le banquier sauce financière, c'est tout de même bien plus fin.
Et puis c'est un plan pépère, je t'assure.
Et si tu l'aimais pas grillé, je pourrais te le faire flambé au balzac hors d'âge.
Alors, dis Bébert, t'es partant ?

Cyp'
En ligne et à l'oeil

3.Posté par La rédac le 25/02/2006 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ça continue... encore et encore...

PARIS, 24 fév 2006 (AFP) - La société Clearstream a formé un pourvoi en cassation contre une décision de la cour d'appel de Paris la déboutant dans une action en diffamation contre l'écrivain et journaliste Denis Robert, a-t-on appris vendredi auprès de la société.
Dans une décision rendue le 19 janvier et signifiée aux parties mercredi, la 11e chambre de la cour d'appel de Paris a prononcé "la nullité de l'assignation délivrée à l'initiative de la société Clearstream Banking", notamment car elle ne reprenait pas clairement les propos reprochés à Denis Robert.
Ce dernier, auteur de deux ouvrages sur Clearstream parus en 2001 et 2002, accusant cette société luxembourgeoise de dissimuler des opérations financières illégales, était poursuivi pour des propos tenus dans l'émission "Tout le monde en parle" par lesquels il mettait de nouveau en cause la société luxembourgeoise.
Trois autres procédures engagées par Clearstream et visant Denis Robert, notamment pour ses ouvrages, doivent être examinées prochainement par la cour d'appel.

4.Posté par Mortitia ADDAMS le 20/06/2006 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Denis Robert, je vous aime.Vous êtes l'oxygène de mes neuronnes et de ma pensée, le souffle de ma liberté.

5.Posté par samay le 18/03/2008 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur WILLIAM REYMONT...
Je trouve que vous (william reymond) racontez des histoires monumentales quand vous dites"le drame actuel de l'Afrique noire c'est l'Obésité. Les maladies font ravage aussi bien en Afrique que dans ton pays la France. Les africains ne mange pas aussi mal que les français. Vous ne savez même pas ce que veut dire manger mal. Je pense que contez pleines d'histoires et conneries dans vos écrits. Soyez certain, je n'achéterais jamais un de vos livres pleins de mensonges. En vous lisant, on a comme l'impression que personne n'habite dans ce continent que vous qualifier de maudit. je n'ai jamais entendu des mensonges comme les tiens. je suis africain et sans doute ta vie n'est pas mieux que la mienne. j'aurais bien aimé voir la cave de souris dans la quelle tu écris ces saletés.

6.Posté par jamesdavisadams le 30/03/2008 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour samay, je comprends que tu n'es pas tout à fait d'accord avec lui, mais on ne peut pas se permettre de le juger comme ça, de toute façon, tu es qui toi pour juger quelqu'un ?

William Reymond est un type sympa qui répond à toutes nos questions, je dirai presque à toutes nos questions mais on fait beaucoup de bons débats avec lui.

VOILA.

jamesdavisadams

Nouveau commentaire :
Alors ma couille, toi aussi tu veux commenter et donner ton opinion sur cet article ? O.k, vas-y, mais sois bien conscient du fait que nos amis de la DCRI lisent tout ce qui se passe ici et que des propos inconsidérés de ta part, ou enfreignant les lois de la soft dictature française, pourraient te valoir un débarquement de volatiles bleus chez toi à 6 heures du matin suivi d'un placement en GAV. Prêt à assumer ? Vas-y !

Papiers poujadistes | Papiers progressistes | Les solutions simples de L'Organe




Dans le forum

Y a que moi qui bosse ici.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Quelle salle de bain préférez-vous ?

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Un samedi soir relax avec Donald

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Pourquoi Frocter ne peut pas se casser

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Magma

Bon moi je me casse.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Marcel Ducon

On fête la mort de Johnny.

Le forum pourri - Samedi 16 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

Sieg Heil !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Lada Man

Adam Badji épinglé sur le blog de Nabe !

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

BOB TA GUEULE

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Le métro Russe

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Magma

biteman premier et dernier avertissement

Le forum pourri - Vendredi 15 Décembre - Marcel Ducon

Les Maisons Tours d’Auguste Perret

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Magma

bob

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Origine de l'homme européen ?

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Le Grand Merlu, le vrai, l'unique.

STANLEY KUBRICK EST UN ESCROC !

Le forum pourri - Jeudi 14 Décembre - Marcel Ducon

Je suis jaloux de la bêtise de ce mec

Le forum pourri - Mercredi 13 Décembre - Marcel Magma



Balancez à L'Organe !

LE COIN DU CITOYEN MODELE

L'Organe vous révolte, vous répugne, vous révulse ?
Comment tant d'abjection est-elle possible sur un seul site ?
Comme vos ancêtres pendant la guerre, soyez de Bons et Gentils Citoyens:

Dénoncez L'Organe à la Kommandantür !
--> Etape 1
Choisissez la Gentille Association qui va vous soutenir dans votre combat contre les Méchants Articles de l'Organe:
 
•LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme)
kommandantür
@licra.org
SOS RACISME
kommandantür
@sos-racisme.org
MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)
kommandantür
@mrap.org
UEJF (Union des Etudiants Juifs de France)
kommandantür
@uejf.org
CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France)
kommandantür
@crif.org

LDJ (Ligue de Défense Juive, ne pas confondre avec FDJ=Française des Jeux)
kommandantür
@ldj.org

HALDE (Haute Hautorité de Lutte contre les Discriminations)
kommandantür
@halde.org
CHIENNES DE GARDE (Crimes contre le Féminisme)
kommandantür
@cdg.org
SOS HOMOPHOBIE
(Crimes contre l'Homosexualité)
kommandantür
@soshomo.org
CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires)
kommandantür
@lecran.org
CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches - ex Ku Klux Klan de France)
kommandantür
@crab.org
 
--> Etape 2
Choisissez une société de Crédit afin de provisionner les honoraires des Gentils Avocats qui vont s'emparer de votre cause et la défendre avec le talent et l'éloquence qui les caractérisent jusque sur les plateaux de télévision.
(prévoir un financement de 10 à 30.000€ selon la complexité du dossier et l'ampleur de votre haine contre L'Organe)
établissements conseillés:
Cetelem - Cofinoga

 

Vous voilà paré à faire votre devoir de citoyen modèle ! Bonne chance dans votre juste combat, et à bientôt !