L'Organe Magazine
Le Forum pourri de L'Organe

'Charlie-Hebdo' à l'Ecole de Marc Knobel et de 'J'Accuse' ?

 Daniel Milan
Mercredi 5 Mars 2008

Notez [Ignorer]
« Charlie-Hebdo » à l’Ecole de Marc Knobel et de « J’Accuse » ?



« Charlie-Hebdo » ne m’aime pas et inaugure « une première » en matière de police de la pensée !



Il m’a annoncé en effet par la bouche de Liliane Roudière « chargée des relations avec la presse » qu’il allait me poursuivre pour « harcèlement » !!…



Comme quelquefois, après la rédaction d’articles sur des sujets importants, j’adresse un communiqué par sms, sur les téléphones fixes aux principaux quotidiens et hebdomadaires parisiens, et parfois, à « Charlie-Hebdo » ; ce fut le cas ce 5/03/08, après la rédaction de mon article intitulé : « Mais où est donc la République ? » dont voici la transcription intégrale enregistrée sur mon portable : « Chers Amis, Mon nouvel article mis en ligne sur mon blog est intitulé : « Mais où est donc la République ? J’Y PARLE AUSSI DE NICE, DE LA POLICE, DE LA JUSTICE ET DE JOURNALISTES ! Daniel Milan : 0621543225. http://journaldesvivants.centerblog.net ».



J’ai adressé vers les 9h30, ce communiqué à différents journalistes et services de la rédaction de « Charlie-Hebdo » : dans l’ordre des différents numéros de téléphone figurant sur cet hebdomadaire : « Luce Lapin. Secrétariat » ; « Secrétariat Assistant de Philippe Val » ; Sylvie Coma (Social) ; « Emmanuel Veil (Social) ; « Liliane Roudiere, (Relation presse).



Vers 11h, une personne très énervée (je suis gentil !) se présentant comme Liliane Roudiere du Service « Relations avec la presse » m’a téléphoné sur mon numéro de portable et déclaré ce qui suit : « Je reçois plein de messages de vous dans lesquels vous insultez tout le monde (sic). Vous m’empêchez de travailler. La direction va porter-plainte contre vous pour harcèlement. Je vous préviens ».

Ce à quoi j’ai rétorqué : « Madame, je viens seulement d’adresser à différents journalistes de votre rédaction un communiqué annonçant la mise en ligne de mon nouvel article, quel est le problème ?

Cette personne m’a répondu : « oui, vous insultez tout le monde (sic) puisque c’est comme ça, la direction va déposer-plainte contre vous pour harcèlement (re-sic) et cela va vous coûter cher ! », puis a raccroché.



J’ai vérifié dans la boîte à message de mon portable, les récépissés électroniques d’envoi de mes sms et ai retrouvé uniquement celui de l’envoi adressé à Liliane Roudière libellé comme suit :

« SFR Bonjour, votre texto a été livré sur le répondeur du (01xxxxxxxxx) Vous pouvez dès maintenant envoyer des texto aux lignes fixes en France métropolitaine. »



Je ne vois pas en quoi envoyer un communiqué à des journalistes de « Charlie-Hebdo » constitue un « harcèlement », ni en quoi j’aurais pu les insulter ?



D’autant, que je n’ai, depuis le 1er octobre 2001, envoyé que 4 courriers aux journalistes de « Charlie-Hebdo » pour les informer de mon affaire et de ses suites !



Quelle mouche donc a-t-elle piqué le l’hebdomadaire « satirique » « Charlie-Hebdo » ?



« Charlie-Hebdo, serait-il à « l’Ecole des lettres de cachet » de Marc Knobel et de son officine « J’Accuse » ?

Il semblerait vouloir inaugurer « une inédite » en matière de police de la pensée ?



Nous devons tous désormais savoir qu’adresser un communiqué à des journalistes de « Charlie-Hebdo », l’hebdomadaire satirique… d’Etat, constitue (selon lui) un « harcèlement »… et équivaut à une condamnation !

Mais où est donc la République ?

Daniel Milan



 Tonton lâche jamais l'affaire
Jeudi 6 Mars 2008

Notez [Ignorer]
Alors Milan, t'as moins mal au cul ? T'as réussi à en faire ressortir les briques que les flics t'y avaient enfoncé ?


Votre nom :


Votre email :
 (non publié)


Message
Balise embed   Annuler ou
Votre vidéo sera affichée en dessous de votre post.